Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Triple V2 – Vandy Vape

Test : Triple V2 – Vandy Vape

  • Par , le 27/07/2018 à 11h30
    Annonce

La version 2 du Triple de Vandy Vape améliore encore le rendu des saveurs dans la catégorie des atomiseurs reconstructibles nettement orientés vers les gros nuages. Facile, agréable et efficace, il a tout pour séduire les amateurs du genre.

Du gros, du lourd

Le Triple V2 est un atomiseur au constructible volumineux, avec ses 28 mm de diamètre, est également relativement lourd avec 84 g sur la balance. Au moins cela donne immédiatement le ton, il est effectivement prévu pour une vape au diapason avec des puissances élevées et des nuages en conséquence. Ce côté massif participe également à la bonne impression sur la qualité du produit, qui de fait est également très bien fini. Les ajustements sont propres, les filetages fluides et les joints bien calibrés.

C’est du moins le cas avec le réservoir en pyrex droit qui autorise une capacité en liquide de 4 ml, parfois un peu juste vu la consommation en liquide de ce style de vape. Il est également livré avec un réservoir en résine bombé pour une contenance remarquable de 8 ml. On apprécie le second drip tip 810 qui est assorti, mais on déplore la forme ovale de ce réservoir, du moins sur l’exemplaire testé. J’ai tout de même réussi à l’installer grâce à son élasticité et c’est probablement un défaut de fabrication exceptionnel, mais celui-ci a tout de même passé le contrôle qualité de la production.

Pour ce qui est du remplissage, il est facile et très ergonomique. Il suffit de faire coulisser la partie supérieure pour dégager une large ouverture permettant de remplir directement au goulot d’une bouteille. Le mécanisme est très bien réalisé et n’a pas le moindre jeu, il est assez serré pour ne pas s’ouvrir intempestivement et se manipule aisément pour faire le plein.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Triple V2 de Vandy Vape

Type de matériel atomiseur
Diamètre 28 mm
Hauteur 52 mm
Contenance 4 / 8 ml
Poids 84 g
Remplissage par le haut
Type de montage 1, 2 ou 3 coils
Drip tip 810

Le coffret comprend

Triple V2 (x1), réservoir de rechange (x1), pièces de rechange (x1), mode d’emploi (x1)

Un flux d’air au top

Le réglage du flux d’air se fait classiquement en tournant la bague inférieure qui vient plus ou moins masquer les deux gigantesques cyclopes qui permettent, grand ouverts, une inhalation directe quasiment libre. Vous pouvez vous lâcher sur la puissance de vape, le flux d’air suivra bien au-delà des limites du (dé)raisonnable.

Gros atout de cet atomiseur, le réglage est très progressif et permet de descendre jusqu’à une inhalation directe vraiment restrictive, parfaite pour une vape aux alentours des 30 W. Encore mieux, il est particulièrement onctueux et silencieux sur toute la plage de réglages. Pas le moindre sifflement, pas la moindre turbulence ni variations dans le débit, ce flux d’air est un vrai régal.

Son plateau est facile

Le plateau du Triple V2 est imposant, puisqu’il occupe en fait une bonne moitié du réservoir. Sa conception est plutôt astucieuse avec une longue rangée d’ouvertures qui permet de répartir le flux d’air de manière homogène sur l’ensemble des résistances, et les rangées de trois vis autour pour les fixer.

Il s’agit d’un plateau postless, les pattes des résistances viennent donc s’enficher directement sur la base du plateau. Ce système impose de couper les pattes aux bonnes longueurs, ce qui est considérablement facilité par l’outil calibré livré avec l’atomiseur. L’idée ne doit pas être mise au crédit de Vandy Vape, mais ils ont eu l’excellente initiative de l’inclure dans le coffret. Il s’agit d’une sorte d’escalier en résine dont les marches vont de 4 à 11 mm et qui sont percées de deux ouvertures dans lesquels on fait passer les pattes des résistances. Il suffit de couper au raz pour avoir des pattes exactement de la longueur souhaitée, 6 mm en l’occurrence sur cet atomiseur mais cet outil peut être utilisé avec tous les plateaux postless.

Les deux résistances extérieures sont fixées par des vis parallèles à l’arrivée d’air, tandis que la résistance centrale à une vis perpendiculaire. Cela n’a aucune incidence avec les fils ronds, mais les pattes seront tordues d’un quart de tour avec les fils plats.

Le cotonnage se fait de manière très simple en passant l’extrémité des mèches au niveau de l’arrivée de liquide, assez vaste pour recevoir trois mèches de 3 mm sans aucun souci. Avec un montage en double coils, il faut du coup faire des résistances en 4 ou 4,5 mm de diamètre intérieur d’une part pour avoir assez de coton mais également pour recouvrir suffisamment les sorties d’air. En simple coil, il faut couper la mèche plus long et la laisser courir à l’horizontale le long de l’arrivée de liquide pour ne pas avoir de fuite.

Les saveurs au rendez-vous

À l’utilisation, on apprécie d’abord le calme et l’efficacité du flux d’air vraiment impeccable, mais également le très bon rendu des saveurs de cet atomiseur en particulier en configuration triple coil. Comme tous les atomiseurs de cette catégorie, principalement orientée vers la production massive de vapeur, les saveurs n’égalent pas celles d’un Leto RTA 22, d’un Kayfun 5 et autres dont c’est la spécialité. Mais dans la catégorie cloud chasing, le Triple V2 est très largement dans le haut du panier pour l’intensité des saveurs.

Il reste très bon en double coil sous réserve de les faire sur un axe assez large pour que les deux résistances couvrent raisonnablement l’ensemble de l’arrivée d’air. On arrive finalement avec deux énormes résistances plutôt que trois moins importantes pour un rendu assez similaire. En simple coil par contre, le Triple V2 est décevant, probablement à cause du fait que trop d’air passe à côté de la résistance. La vapeur perd en densité et les saveurs comme le hit sont considérablement dilués, ce qui fait perdre à peu près tout intérêt à ce type de montage sur cet atomiseur.

En résumé

On aime

  • Deux réservoirs
  • Les finitions d’ensemble
  • L’outil pour couper les résistances
  • Le flux d’air agréable
  • Le rendu des saveurs

On n’aime pas

  • La mauvaise qualité du réservoir en résine
  • Moins bon en simple coil

Conclusion

4,5 /5
 

Le Triple V2 de Vandy Vape est un excellent atomiseur au constructible pour les amateurs de gros nuages. Il est agréable et facile à utiliser comme à monter, propose un flux d’air onctueux et silencieux est un excellent rendu des saveurs pour cette catégorie de matériel en double et triple coils. Il est nettement moins performant en simple coil, mais le principal reproche qu’on puisse lui faire et la médiocre qualité du second réservoir en résine, du moins sur notre exemplaire. Un atomiseur a recommandé sans hésitation à ceux qui veulent concilier colossale production de vapeur et très bon rendu des saveurs.

 

Le Triple V2 de Vandy Vape en images

Les derniers articles sur la marque Vandy Vape

Test : Pulse BF 80W – Vandy Vape

  • Publié le 23/06/2018

Box légère aux finitions soignées On  passe rapidement sur la boite qui offre peu d’intérêt, ainsi que son contenu qui ne contient que deux accessoires en plus de la box …

Actu : Revolver RTA – Vandy Vape

  • Publié le 10/05/2018

Le Revolver RTA de Vandy Vape est un atomiseur reconstructible en single coil d’une contenance de 5 ml qui propose un système d’arrivée totalement nouveau. 3 arrivées d’air au choix …

Test : Pulse BF – Vandy Vape

  • Publié le 8/05/2018

La Pulse BF de Vandy Vape est une box bottom feeder entièrement mécanique. Fabriquée en ABS et nylon, elle se veut légère, compacte et accepte des accus 18650 ainsi que …

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Triple V2 - Vandy Vape Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/07/Couverture-vandy-vape-tripple-a-v2.jpg Review Author:Review Date: