Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Kit Requiem BF – Vandy Vape

Test : Kit Requiem BF – Vandy Vape

  • Par , le 1/04/2021 à 15h09
    Annonce
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Vandy Vape met sur le marché le kit Requiem BF. C’est une box méca bottom feeder simple accu 18650 et un petit dripper de 22 mm pour l’inhalation directe. Lourde et épaisse la box inspire confiance et la vape est agréable. Cependant, quelques détails restent à améliorer pour un plus grand confort d’utilisation.

De la matière

Le kit Requiem BF est une bonne surprise pour les amateurs de petits setups en méca bottom feeder. C’est un kit tout-en-un bien fourni qui est prêt à être utilisé. La vape est agréable en terme de saveurs. Quelques points comme l’accès à l’accu ou la rotation de la cloche du dripper méritent une évolution.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod72,5 x 42 x 24 mm
Poids du mod180 g
Format d'accus18650
Chargecharge externe
Puissance maximale
Diamètre max. de l'atomiseur24
Modes disponiblesMéca
Dimensions du clearomiseur21,5 x 24 mm
Poids du clearomiseur15.5 g
Capacité du clearomiseur6 ml
Plages d'utilisationselon montage
Remplissagebottom-feeder

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Résistances
  • Outil
  • Goodies
  • Mode d'emploi

Une box lourde presque sans faute

Sur la partie supérieure du kit Requiem BF, la connectique 510 est percée pour une utilisation en bottom feeder. Une plateforme circulaire finement gravée accueille des atomiseurs jusqu’à 24 mm de diamètre et protège la box des rayures lors des mises en place de drippers.

Sous la box Requiem BF, le nom du fabricant et du créateur sont gravés profondément. C’est bien intégré et parfaitement usiné. Le travail de finition est abouti et le soin apporté par Vandy Vape dans la réalisation de la box indéniable.

Le bouton de déclenchement est en métal gravé. Selon la finition choisie, il demande de l’entretien pour ne pas s’oxyder trop rapidement. Il dépasse de 2 mm de la box. L’appui est agréable et souple. Il faut appuyer sur un peu plus d’1 mm pour déclencher la production de vapeur. C’est particulièrement appréciable à l’utilisation d’avoir une course aussi courte.

Le panneau d’habillage, avec sa fenêtre ouverte pour appuyer sur la bouteille, est massif avec près de 3 mm d’épaisseur. Elle est tout en métal. Cela inspire confiance et donne un sentiment de solidité. Revers de la médaille, la box pèse bien plus que ses concurrentes. Sur la balance, sans dripper et sans accu, il faut compter 180 g. En soit, cela n’est pas spécialement gênant, mais les amateurs de légèreté en poche doivent prendre en compte cet argument.

La porte d’habillage est, selon la finition, entièrement gravée. La réalisation est particulièrement détaillée et sans reproche. La version en laiton demande beaucoup d’entretien si l’on souhaite la maintenir brillante. Avec moins de nettoyage, elle se patine, c’est selon les envies individuelles. En main, les arrêtes sont assez douces et le motif ne perturbe pas le confort tactile.

Un aimant de forme allongée est en contact avec un autre dans le châssis de la box. Les deux autres aimants ronds sont en contact avec l’accu au format 18650. Un joint est placé sur toute la périphérie du panneau. Dans la pratique, l’ajustement est tel que les aimants ne sont pas indispensables. C’est à la fois un point positif et négatif, nous y reviendrons.

Le kit Requiem BF dispose d’une sécurité sur le switch et permet ainsi de verrouiller la box. Le système est simple et classique. Une bague isolante rotative est placée entre la lamelle et la base de la connectique 510. Quand elle est tournée complètement à gauche, elle empêche la lamelle de contact de toucher la base de la connectique 510. Le circuit reste donc ouvert, le contact ne se fait pas. Bien sûr, comme tout mode méca, la sécurité est de mise et il faut veiller à toujours associer à son montage un accu en parfait état et dont les capacités sont en lien avec le coil monté sur son dripper.

À l’inverse, lorsque la bague est tournée à droite, la lamelle peut fermer le circuit en appuyant sur le bouton. La production de vapeur est alors possible. Pour accéder à cette bague, il faut retirer le panneau d’habillage. Mais… le panneau d’habillage est tellement ajusté que pour le retirer, il faut placer son doigt sur la bouteille qui contient le liquide. Cela fait un peu remonter du liquide dans le dripper.

La base de la connectique 510 est ajustable. Elle se visse et se dévisse pour permettre au pin 510 du dripper d’être en contact. Selon le modèle du dripper, des ajustements sont donc envisageables. C’est simple à manipuler et précis.

On remarque sur la photo quelques manques de peinture sur le pourtour intérieur de la box. C’est ce que nous évoquions un peu plus haut. Le panneau amovible tient parfaitement à la box sans les aimants. Et à force de mise en place et de retrait les deux parties métalliques en contact se frottent et dégradent la peinture. C’est n’est qu’un point de détail mais l’effort sur la qualité des matériaux, le soin apportés aux gravures auraient mérités un soupçon de précision dans les ajustements.

L’ensemble des pièces constituant les contacts et le système de bottom-feeder se démontent. La lamelle située en haut de la box se retire après avoir dévissé un écrou, qui sur notre modèle, est tellement serré qu’il paraît presque impossible de ne pas abimer l’intérieur du kit Requiem BF. Notre exemplaire est un sample, un modèle de précommercialisation. Il arrive parfois que ces séries ne soient pas totalement à l’image de la version finale. Souhaitons que le démontage complet de la box soit un peu plus simple pour tous les utilisateurs.

Le kit est bien fourni. Il y a de quoi commencer sereinement sans ajout de fournitures. On trouve ainsi deux top cap, deux beauty rings, 5 wraps badgés du nom du kit, des coils, des outils ainsi que deux bouteilles pour le liquide. Chaque bouteille a une contenance de 6 ml. C’est plutôt confortable au regard de la taille de la box. Le système de remplissage est assez classique. Le fabricant annonce trois modalités pour cette opération. La première et la plus pratique est de soulever un opercule en silicone pour introduire l’extrémité du flacon et remplir. La seconde est de retirer le bouchon avec le tuyau pour accéder à la bouteille. Enfin la troisième, est de verser l’e-liquide directement par le haut du tuyau. Pour ces deux solutions, on a déjà vu plus pratique et moins salissant.

Dans la structure de la box le sens de polarité est indiqué. En soit, ce n’est pas nécessaire puisque un mod méca fonctionne aussi bien avec le positif en haut ou en bas des contacts. Mais dans la réalité, il vaut mieux respecter ce sens de polarité et pour une raison très simple : le retrait de l’accu !

Si le pôle positif est placé en haut, il est, d’une part, difficile à introduire l’accu mais surtout bien compliqué de le retirer. À l’inverse, pôle positif en bas, le positionnement est un peu plus confortable. Mais le retrait n’est pas aisé. Il n’y a pas de lanière pour éjecter la batterie, ni de panneau amovible sur les deux côtés de la box pour pousser l’accu. Il en résulte qu’il faut un peu secouer la box pour sortir la batterie au format 18650. C’est bien dommage, cela vient sérieusement entacher le confort d’utilisation. Une simple fenêtre, une languette souple ou tout accessoire du genre auraient immédiatement réglé le problème !

Un petit dripper sympathique

Malgré le nom de kit Requiem BF, le dripper fourni dans le kit n’est pas le même que le dripper qui porte le même nom. Adieu les top caps aux différentes arrivées d’air. Ici, le top cap existe dans une seule configuration. Il semble que Vandy Vape veuille lancer une collection autour du nom Requiem et ne pas forcément décliner de kit avec le dripper en question. Pour autant, on retrouve un petit matériel de 22 mm en simple coil. Il augmente son diamètre à 24 mm avec les beauty rings fournies pour être parfaitement aligné sur la box.

Le kit Requiem BF est donc accompagné de deux top cap et deux beauty rings assorties. Les deux cloches sont en matières plastiques. On aurait aimé en trouver une en acier pour un entretien un peu plus pratique. Les matières plastique ont tendance à retenir les arômes puissants et laisser une odeur résiduelle persistante. Les finitions changent selon le coloris du kit et l’on passe d’une cloche totalement transparente à plus ambrée et de drip tips différents.

La connectique 510 dépasse largement pour un très bon contact. Bien entendu, le pin est percé pour faire remonter le liquide dans le dripper. Un second pin plein est également fourni mais il n’y a pas un grand intérêt à l’utiliser. Le dripper peut contenir tout au mieux 1 ml de liquide. À moins d’apprécier de dripper à chaque inhalation.

Sur chaque post, une grosse vis à empreinte fendue maintient la résistance. Le serrage ne pose aucune difficulté, les extrémités du coil ne glisse pas hors de leur logement. Deux joints maintiennent la cloche. Ils sont très (trop) fermes et même en les lubrifiant la rotation du top cap est difficile, c’est dommage.

Le placement de la résistance est pratique. Une petite gorge située sur chaque côté du dripper permet un positionnement idéal, à la bonne hauteur, parfaitement positionné en face des arrivées d’air, impossible de se tromper !

Deux arrivées d’air permettent le refroidissement de la résistance. Elles sont quasiment placées en vis-à-vis, mais leur usinage est légèrement oblique. Le refroidissement du coil s’opère sur toute la largeur de la résistance si elle n’est pas trop large. Avec son diamètre de 22 mm le dripper du kit Requiem BF n’est pas prévu pour des gros montages. Ce qui ne l’empêche pas, pour autant, d’être très dynamique dans une vape directe jusqu’à 50 W.

Deux coils sont fournis dans le kit. Les deux résistances sont identiques, des fused clapton 2 x 27/40 ga en 4 tours pour une valeur de 0,26 ohm. La largeur du coil est idéale pour occuper l’espace du plateau entre les deux airflows. Leur qualité est correcte pour des coils inclus dans la boite.

La mise en de la résistance ne pose aucune difficulté, c’est simple et pratique. Du côté de la vape, ce petit dripper est agréable. Son format réduit ne l’empêche pas d’encaisser sans sourciller 50 W sans difficulté. Sa cloche tout en plastique ne génère aucune chauffe. Les saveurs sont bien restituées que ce soit sur des liquides fruitées ou gourmands. Les amateurs de vapeur bien chaude peuvent rester sur leur faim. La rotation de la cloche vient à restreindre le volume d’air qui refroidit le coil, sans pour autant changer manifestement le tirage. On récupère un peu plus de concentration aromatique en fermant de moitié les arrivées d’air tout en restant sur de l’inhalation directe. Il est difficile d’obtenir une vape chaude sauf à sérieusement augmenter les watts. Mais dans son champ d’utilisation le dripper du kit Requiem BF se débrouille plutôt bien. Il est efficace et simple à utiliser.

En résumé

On aime

  • Epaisseur des matériaux
  • Nombreux accessoires
  • Qualité des saveurs
  • Sécurité de la box
  • Qualité du switch

On n’aime pas

  • Retrait de l'accu
  • Panneau d'habillage trop serré
  • Rotation de la cloche

Conclusion

3,9 /5

Le kit Requiem BF de Vandy Vape est un ensemble agréable et fiable. La box est détaillée et les matériaux utilisés de qualité. Le dripper délivre une très bonne saveur en inhalation directe malgré son petit format. On regrette cependant la difficulté de retrait de l'accu une fois en place et le manque de souplesse des joints dans la rotation de la cloche.

Le Kit Requiem BF en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.