Vous êtes ici : Vaping Post » Les meilleures cigarettes électroniques en 2020 » Meilleur e-liquide

Meilleur e-liquide

Le choix de la rédaction
FR-M – Alfaliquid
5 /5

La référence française des e-liquides

Alfaliquid (Gaiatrend) est l’une des plus anciennes marques d’e-liquide en France. Le FR-M est un liquide blond et sec que des milliers de nouveaux vapoteurs apprécient pour son goût neutre. Le FR-M est une référence incontestée pour démarrer la vape avec une saveur proche de celle d’une cigarette de tabac. Un point de départ parfait pour ensuite découvrir d’autres saveurs plus contrastées.

Les laboratoires de Gaiatrend, basés en Moselle, disposent des meilleures avancées techniques en matière de fabrication d’e-liquide. Tous les produits conçus par cette société respectent des standards de fabrication stricts sur lesquels vous pouvez compter pour obtenir une vape de qualité et sécuritaire.

Meilleur e-liquide classic
1re place
FR-M – Alfaliquid
2e place
Tribeca – Halo
5 /5
3e place
USA Classic – D’lice
4,9 /5
Meilleur e-liquide fruité
1re place
Red Astaire – TJuice
2e place
Heisenberg – Vampire Vape
5 /5
3e place
Pinkman – Vampire Vape
4,8 /5
Meilleur e-liquide gourmand
1re place
La Chose – Le French Liquide
2e place
Noisette – Alfaliquid
5 /5
3e place
Lemon Tart – Dinner lady
4,9 /5
Meilleur e-liquide menthe
1re place
Menthe glaciale - Alfaliquid
2e place
Menthe Polaire - Pulp
5 /5
3e place
Menthe glaciale - VDLV
5 /5

Que contient un e-liquide ?

Les liquides de cigarette électronique sont composés de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG) de qualité pharmaceutique, d’arômes et éventuellement de nicotine. Tous les ingrédients sont minutieusement testés dans le cadre de la production.
Certains liquides sont également vendus à faire soi-même. La base avec le PG et la VG d’une part, les arômes sous forme de concentrés d’autre part, et enfin la nicotine. L’utilisateur peut alors faire lui-même son mélange pour avoir directement de plus grandes quantités du produit, et surtout faire de substantielles économies.

En tout état de cause, il est indispensable de n’utiliser que des liquides ou ingrédients vendus en boutiques ou sur les sites spécialisés, et spécifiquement commercialisés pour un usage dans les cigarettes électroniques. A l’exclusion de toute autre origine, sans la moindre exception.

Comment choisir son e-liquide ?

Bien choisir son e-liquide
Une seule réponse possible : en l’essayant. Il n’y a aucune règle en la matière, le choix d’un liquide de cigarette électronique est totalement subjectif. Notre sélection représente les e-liquides qui ont le plus de succès, mais le fait qu’ils plaisent à la majorité ne signifie pas qu’ils vous conviendront !

Il est important lors des essais de conserver à l’esprit l’utilisation prévue. S’il s’agit d’un liquide destiné à vous accompagner dans votre sevrage, il faut l’envisager comme tel. Ne pas se contenter d’un « il est bon », mais estimer s’il est capable de remplacer la cigarette au quotidien. La bonne question est alors « est-ce-que ce liquide me convient pour remplacer la cigarette, et ce de manière assez satisfaisante pour ne plus avoir envie d’en allumer une de la journée ? »

A l’inverse, on peut également souhaiter un liquide a vaper de temps en temps, sans lui demander particulièrement de remplacer l’addiction. Le choix est alors plus facile et dans ce cas, effectivement, un simple « il est bon » est alors tout à fait suffisant.

Quel taux de nicotine ?

Là encore, c’est une question personnelle. Elle dépend de votre addiction, du matériel que vous allez utiliser et de la sensation que vous recherchez. Il ne faut en tout état de cause jamais sous-doser la nicotine. Le taux retenu doit vous apporter entière satisfaction que ce soit au niveau de la nicotine absorbée qu’à celui de la sensation en gorge.

Plus le taux de nicotine est élevé, plus celle-ci va être présente dans l’organisme, et plus le hit, la sensation en gorge lorsqu’on avale la vapeur, va être prononcé. Certains matériels atténuent le hit, d’autres l’accentue, il est donc indispensable de penser à la nicotine comme un tout lié au taux utilisé, mais aussi au matériel.

Les « classiques » pour arrêter la cigarette ?

Choisir un arôme classic (autre nom utilisé pour parler des e-liquides au goût tabac) pour un sevrage semble logique, puisque ce sont ceux dont le goût se rapproche le plus de celui de la cigarette combustible. Il ne faut pas pour autant en faire une règle, puisque certains préfèrent justement un goût totalement différent pour marquer la rupture et passer à tout autre chose.

Seuls des essais peuvent vous éclairer. Si un arôme ne vous empêche pas d’avoir envie d’allumer une cigarette, c’est qu’il n’est pas satisfaisant dans le cadre de votre sevrage et qu’il faut en trouver un autre. Les arômes qui fonctionnent le mieux sont statistiquement les classics et les fruités, mais vous n’êtes pas une statistique. Il est tout à fait possible que, pour vous, ce soit un liquide tarte au chocolat meringuée qui fasse idéalement l’affaire.

Les questions fréquentes sur les meilleurs e-liquides

Combien coûte un e-liquide ?

Le prix moyen pour un flacon de 10 ml est de 5,90 €, alors qu’un flacon de 50 ml pourra être facturé entre 20 et 30 €. Toutefois, ces tarifs peuvent varier en fonction de plusieurs critères telles que la marque, les potentielles promotions en cours, le vendeur ou encore le format.

Quel est le meilleur e-liquide ?

Nos experts ont décerné le prix du meilleur e-liquide 2020 au FR-M de la marque Alfaliquid.

Certains e-liquides sont-ils meilleurs que d’autres pour arrêter de fumer ?

Alors que certains vapoteurs auront un profond besoin de se diriger vers des e-liquides à la saveur classic (tabac) afin de remplacer au mieux leurs cigarettes de tabac par le vapotage, d’autres auront au contraire besoin de couper le plus vite possible avec ce goût pour réussir à arrêter de fumer. Ainsi, si les e-liquides classics peuvent être meilleurs pour certains fumeurs désireux de passer à la cigarette électronique, ils ne le seront pas pour tous. C’est à vous d’essayer différents arômes et de retenir celui ou ceux qui vous satisferont assez pour vous tenir éloigné du tabac à long terme.

Comment choisir le taux de nicotine dans mon e-liquide ?

Aucun calcul n’est fiable pour déterminer le dosage en nicotine dont un fumeur aura besoin en fonction du nombre de cigarettes fumées par jour. Chaque cerveau de fumeur sait exactement la dose de nicotine dont il a besoin, un principe appelé autotitration par les tabacologue. Si vous démarrez le vapotage, commencez par le dosage maximal, puis ajustez le dosage ou la fréquence d’utilisation jusqu’à arriver à satisfaction.

Un e-liquide avec plus de nicotine sera-t-il plus toxique qu’un e-liquide au taux plus faible ?

Non. Aux doses administrées par le biais du vapotage, la nicotine agit sur le corps du vapoteur de la même manière que peut le faire la caféine consommée chaque matin par des dizaines de millions de Français. Ce n’est pas la nicotine qui cause les nombreuses maladies qui touchent les fumeurs, mais bien le goudron et les centaines de composés toxiques présents dans la fumée de cigarettes suite au phénomène de combustion de cette dernière. Ainsi, un e-liquide contenant 16 mg/ml de nicotine ne sera pas plus toxique qu’un e-liquide n’en contenant que 6 mg/ml. N’hésitez pas à consulter notre article destiné à tout savoir sur la nicotine afin d’en apprendre plus sur cette molécule.

Les lettres PG et VG sont indiquées dans la description de mon e-liquide, qu’est-ce qu’elles signifient ?

PG est l’acronyme de propylène glycol. VG désigne quant à lui glycérine végétale. Ces deux composés forment la base de la majorité des e-liquides, c’est-à-dire que tous les e-liquides ou presque sont un mélange de PG, de VG, d’arômes, et parfois de nicotine. Pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter nos articles destinés à tout savoir sur le propylène glycol et tout savoir sur la glycérine végétale.

Comment choisir la proportion de PG et de VG dans mon e-liquide ?

Afin de simplifier cette réponse au maximum, disons que plus votre e-liquide contiendra de PG, moins il produira de vapeur mais plus ses arômes se feront ressentir. Dans le cas de la VG, c’est tout le contraire. Plus votre liquide contiendra de glycérine végétale, plus il produira de vapeur lors de l’inhalation, et moins vous ressentirez ses arômes. Ainsi, il convient d’essayer différentes proportions afin de choisir celle que vous préférez. A noter : l’explication ci-dessus n’a rien de précis et n’a été rédigée que de manière à résumer grossièrement l’impact de ces deux composés au sein d’un e-liquide. Pour en apprendre plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre guide sur la composition d’un e-liquide.

Certains e-liquides sont-ils plus toxiques que d’autres ?

Oui, les formulations des e-liquides jouent un rôle très important dans la composition de l’aérosol, et certains e-liquides peuvent ainsi être plus nocifs que d’autres à l’inhalation. Lors de vos achats, privilégiez les fabricants qui disposent de solides compétences en interne ainsi que des moyens d’analyses poussés afin de vous garantir une certaine sécurité. Les consommateurs les plus scrupuleux pourront se tourner vers des marques certifiées par la norme AFNOR, qui les assure que celles-ci n’utilisent aucun colorant ni autres additifs potentiellement dangereux dans les recettes de leurs e-liquides.

Cet e-liquide me fait tousser, pourquoi ?

Si vous débutez tout juste la cigarette électronique, alors il est normal de tousser. En effet, la nicotine contenue dans les e-liquides, transportée par la vapeur, produit une sensation différente de celle contenue dans la fumée de cigarettes, qui est quant à elle bien souvent accompagnée de nombreux additifs toxiques ajoutés par les cigarettiers, dont certains sont justement destinés à éviter une toux. Il n’est ainsi pas rare pour un nouveau vapoteur d’avoir besoin d’une période d’acclimatation pouvant atteindre quelques jours à quelques semaines afin de se faire à cette nouvelle sensation. Cependant, si le problème persiste trop longtemps, il sera nécessaire de passer à un e-liquide dont le dosage en nicotine sera plus faible. Vous pourrez également vapoter un e-liquide contenant moins de propylène glycol (PG), composé irritant pour la gorge. Aussi, si vous vapotez en tirage direct, passer à un matériel en tirage indirect (MTL) réduira la quantité de vapeur en gorge, et donc les risques de toux. Enfin, si vraiment rien n’y fait, sachez que des e-liquides aux sels de nicotine existent, et que ces derniers permettent de supprimer presque entièrement la sensation de picotement due à la nicotine. N’hésitez pas à consulter notre article destiné à tout savoir sur les sels de nicotine afin d’en apprendre plus à ce sujet.

La date de consommation de mon e-liquide est dépassée, puis-je quand même le vapoter ?

Les e-liquides sont généralement sujets à une DLUO, c’est-à-dire une date limite d’utilisation optimale. Une fois cette date passée, leur consommation reste possible mais certains de leurs ingrédients pourront être altérés, et notamment les arômes. Consommer un e-liquide dont la DLUO est dépassée ne devrait pas poser de risque particulier pour la santé. Cependant, comme tout produit possédant une date d’utilisation optimale, il est toujours meilleur de les consommer avant que celle-ci n’arrive à expiration.

Puis-je fabriquer moi-même mon e-liquide ?

Oui, il est tout à fait possible de concevoir vous-même votre e-liquide avec des produits prévus pour le Do It Yourself (DIY). Il suffira de vous procurer une base, composée de PG et de VG (ou d’uniquement l’un ou l’autre de ces ingrédients), de concentrés d’arômes (vendus par certaines marques et fabricants spécialisés), et de boosters de nicotine si vous souhaiter en ajouter à votre préparation. Pour en apprendre plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre guide sur les e-liquides DIY.

Où puis-je acheter du e-liquide ?

Vous pouvez vous rendre dans une boutique spécialisée, appelée vape shop, ou tout simplement le commander sur internet. Dans le cadre d’une commande en ligne, nous ne pouvons que vous conseiller de faire un comparatif des tarifs sur différents sites, ces derniers pouvant fortement varier, notamment en fonction des promotions temporaires parfois proposées par certaines boutiques online.

Quand dois-je remettre du e-liquide dans ma cigarette électronique ?

Lorsqu’il ne reste plus que 10 % d’e-liquide dans le réservoir de votre cigarette électronique, nous vous conseillons de le réapprovisionner afin d’éviter un potentiel phénomène de dry hit, c’est-à-dire une bouffée ne contenant pas assez de liquide, et dont le goût est tout sauf agréable, fait tousser, et peut se révéler potentiellement nocif.

Mon e-liquide commence à changer de couleur, est-ce normal ?

Le changement de couleur d’un e-liquide peut s’expliquer s’expliquer par la température, les UV, l’oxydation ou encore l’effet de la nicotine dans le mélange. Rien n’empêche que vous continuiez à vapoter votre e-liquide après un ou plusieurs changements de couleur. N’hésitez pas à le goûter à l’aide d’une faible quantité si vous avez le moindre doute.

Peut-on réaliser des économies sur l’e-liquide ?

Réduire votre consommation d’e-liquide peut vous permettre de réaliser des économies. Si vous avez l’habitude de vapoter sur du matériel à forte puissance, et en tirage direct, passer à du matériel en tirage indirect devrait considérablement vous y aider. Fabriquer votre propre e-liquide en Do It Yourself vous permettra également de réaliser de substantielles économies.

Puis-je mélanger plusieurs e-liquides ?

Chaque fabricant digne de ce nom met en oeuvre des moyens techniques et d’analyse pour assurer la stabilité de ses produits à la chauffe. Ceci concerne notamment la qualité et la quantité d’arômes mais également le ratio PG/VG. Pour cette raison, mélanger deux e-liquides industriels n’est pas recommandé.

Quel sont les e-liquides les plus vendus au monde ?

Le Tribeca (Halo), Red Astaire (T-juice), RY4 (Ruyan) ou encore le FR-M (Alfaliquid) peuvent facilement être cités comme étant des produits extrêmement populaires. Aucune donnée statistique ne permet en revanche d’en établir une liste exhaustive.

J’ai du e-liquide sur les lèvres. Est-ce grave ?

Ne vous inquiétez pas vous ne risquez rien, le dosage en nicotine des e-liquides industriels n’expose pas le vapoteur à des risques d’intoxication sévères. Rincez-vous la bouche avec de l’eau et vérifiez que votre drip tip (embout buccal) soit correctement nettoyé.

Est-ce que l’e-liquide tâche les vêtement ?

C’est tout à fait possible selon la composition. En effet, certains arômes peuvent s’attacher aux fibres textiles et provoquer des tâches permanentes si le vêtement n’est pas immédiatement lavé. Le PG et la VG se nettoient pour leur part à l’eau.

Combien d’e-liquide par jour ?

Il n’y pas de quantité prédéfinie concernant la consommation quotidienne d’e-liquide. A partir du moment où votre consommation d’e-liquide vous permet de vous tenir éloigné du tabac, alors c’est que celle-ci vous correspond.

Quel est le meilleur clearomiseur pour faire ressortir toutes les saveurs d’un e-liquide ?

Les clearomiseurs dits « saveur » sont spécialement étudiés pour permettre aux vapoteurs de ressentir les notes de chaque arôme présent dans leur e-liquide. N’hésitez pas à consulter notre best of des meilleurs clearomiseurs saveur afin d’avoir quelques pistes pour vos prochains achats.

Peut-on mélanger des huiles essentielles avec du e-liquide ?

Non, il n’est pas possible de mélanger des huiles essentielles avec un e-liquide. Chaque liquide étant spécialement conçu par son fabricant afin de pouvoir être vapoté en toute sécurité, aucun composé, produit ni additif ne doit leur être ajouté.

Pourquoi mon e-liquide sent très mauvais lorsque je vapote ?

Certains e-liquides, notamment ceux tentant d’imiter le goût du tabac, peuvent sentir très fort, et avoir une odeur résiduelle parfois incommodante pour l’entourage. Les e-liquides gourmands peuvent aussi contenir leur lot de surprises en se vaporisant dans une pièce. La règle d’or est d’une part de bien aérer la pièce, et d’autre part de consulter vos proches pour s’assurer qu’ils acceptent votre pratique du vapotage. Côté olfactif, les liquides fruités sont des valeurs sûres.

Avertissement : le Vaping Post est soutenu par son audience. En achetant via des liens sur notre site, nous pouvons percevoir une commission qui n'affecte en rien votre prix d'achat.