Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Jackaroo Dual – Vandy Vape

Test : Jackaroo Dual – Vandy Vape

    Annonce
  • Vaporesso
  • Eliquid Discount

La box Jackaroo Dual du fabricant chinois Vandy Vape est une box double accu conçue pour résister aux aléas du quotidien (certifiée IP67) et dotée d’une prise en main plutôt réussie.

Du solide

La Jackaroo Dual donne toute de suite une impression de solidité. La box est parfaitement assemblée, rien ne bouge. Certifiée IP67, c’est-à-dire qu’elle est totalement étanche à la poussière et protégée contre l’immersion temporaire jusqu’à 1 mètre de profondeur.

Caractéristiques techniques

Dimensions90,5 x 56,8 x 29,7 mm
Poids166 g
Format d'accus2 x 18650
ChargeUSB, charge externe
Puissance maximale188
Diamètre max. de l'atomiseur27
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température, Courbes, Bypass

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

La trappe à accu gâche tout

Sur le dessus de la box, le connecteur 510 est monté sur ressort. Il est directement intégré sous la plaque principale. C’est esthétique et solide à la fois. Mais ça expose la box aux rayures surtout lors de la mise en place des atomiseurs.  Une élégante gravure “Jackaroo” et les trous de dégazage sont présents également.

La box est recouverte d’un revêtement en caoutchouc qui donne une bonne tenue et amortit les chocs. En contrepartie, ça la rend très salissante. Toutes les petites poussières en suspension ont tendance à être attirées par ce revêtement. Les utilisateurs les plus exigeants peuvent y trouver un inconvénient en terme d’entretien.

Des petites plaques interchangeables sont vissées sur les côtés. Ici, en version carbone, bien qu’il en existe de plusieurs couleurs et dans plusieurs finitions. L’ergonomie est bien pensée, la box tient bien en main.

Sur la face avant, il y a les 3 bouton classiques dont le “+” et le “-” et le bouton principal. Ils sont doux, parfaitement ajustés, le bruit généré à l’appui se fait bien ressentir sous les doigts. L’écran couleur est lumineux et bien lisible.

Une prise micro-USB permet la recharge de la box. En revanche, la connectique micro USB ne permet pas les mises à jour du chipset. Il faut obligatoirement passer par une connexion Bluetooth.

La trappe à accu est le gros défaut de cette box, qui est peut-être un défaut de fabrication isolé. Notre exemplaire est issu des premiers modèles produits. Sur notre modèle, les finitions ne sont pas soignées et la trappe à accu a la fâcheuse tendance à s’ouvrir toute seule. Quand elle est bien fermée, le contact avec les accus n’est pas franc et cela crée des problèmes lors de l’utilisation. C’est un point négatif qui gâche tout le reste.

Chipset performant et connecté

Le chipset propriétaire de Vandy Vape (le Vandy Chip) est remarquable. La vape procurée par le chipset est réactive et précise. Le contrôle de la température est efficace. Il passe sans encombre le test du coton sec. La gestion de l’autonomie est correcte. Aucun souci pour l’utiliser sur de grosses puissances avec des accus au format 18650 de qualité.

Différents modes de vapes sont disponibles : le contrôle de la puissance en watts, contrôle de la tension en volts, un mode courbe, un mode preheat, le contrôle de la température en SS, NI et TI, ainsi que les TCR.

Pour passer d’un mode de vape à un autre, il suffit de cliquer 3 fois sur le bouton fire et de les faire défiler avec les boutons “+ “ou “–”. Attention toutefois, car il est possible de choisir quels modes sont disponibles dans le menu principal.  Si un mode n’apparaît pas, il est peut-être tout simplement désactivé. Pour accéder au menu, il suffit de maintenir les boutons “+” et “–” . Le menu est simple et intuitif.

Pour régler le preheat, il faut appuyer 4 fois sur le bouton fire. Il est aussi possible de configurer une courbe, mais il faut obligatoirement passer par l’application mobile.

En téléchargeant l’application Vandy Vape, il est possible d’effectuer tous les réglages sur son smartphone. À condition que celui-ci ne soit pas de la marque à la pomme car l’application n’est pas disponible chez le fabricant américain.

L’application permet de créer des courbes de puissance personnalisables, en plus de tous les réglages classiques. C’est, aussi, par cette application que les mises à jour sont possible. Enfin quand cela fonctionne, car l’application n’est pas très stable lors de cette opération et ne fonctionne pas avec tous les smartphones. Dommage !

En résumé

On aime

  • Chipset performant
  • Ergonomie

On n’aime pas

  • Trappe à accu
  • Revêtement salissant
  • Application mobile indisponible sur iOS

Conclusion

3,6 /5

La Jackaroo Dual de Vandy vape est un bonne box. Les finitions sont soignées et la prise en main excellente. Le chipset est performant. Mais tout est gâché par une trappe à accu mal fabriquée et qui ne tient pas en place. Elle a tendance à s'ouvrir toute seule. C'est peut-être un défaut uniquement présent sur le modèle de test mais mais, en l'état, ce n'est pas satisfaisant.

Le Jackaroo Dual en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.