Meilleur pod

Un format compact pour une vape simple et efficace

1re place
Nord Pod - Smok

Dotée d’une autonomie XXL de 1100 mAh et de cartouches rechargeables, le Nord Pod est solide, facile à utiliser et dispose d’une très bonne prise en main. Le Nord Pod arrive clairement en tête de notre classement.

2e place
Pod Vinci - Voopoo
5 /5
3e place
Aegis Pod – Geek Vape
4,4 /5

Choisir le meilleur pod mod selon son profil

Opter pour le meilleur pod mod est primordial puisque ce type de matériel est une porte d’entrée pour débuter dans la cigarette électronique,  afin d’entamer son sevrage tabagique dans les meilleures conditions.

Plébiscités depuis 2017, tous les fabricants sortent au minimum un modèle et il est parfois compliqué de savoir quels sont les meilleurs d’entre eux. Pas de panique, le Vaping Post est là pour vous aiguiller. Voici le top 3 des meilleurs pod mods du moment.

Bien comprendre le fonctionnement d'un pod

Les pods sont relativement nouveaux dans le monde de la vape. Nous vous aidons à y voir plus clair.

Un pod mod, qu’est-ce que c’est ?

Un pod mod, c’est une cigarette électronique tout en un et de petite taille. Elle est composée d’une batterie et d’une cartouche. C’est la cartouche qui fait la spécificité du pod mod, c’est de là qu’il tire son nom puisqu’en anglais on peut traduire le terme de capsule « pod ».

Le pod mod permet de vapoter des e-liquides à taux élevés de nicotine (voir plus bas), soit en nicotine base ou en sels de nicotine, dont le hit en gorge est plus doux. On peut aussi vapoter des e-liquides contenant du CBD. 

La cartouche

La spécificité d’un pod mod c’est qu’il contient une cartouche. La cartouche comporte un réservoir pour l’e-liquide, une résistance et un embout pour vapoter. Cette cartouche contient en général 2 ml d’e-liquide, qui est la limite autorisée par la directive européenne TPD.

Elle peut être scellée ou non. Dans le cas d’une cartouche scellée, on doit jeter la cartouche quand elle est vide, ce qui n’est pas forcément le mieux en matière d’écologie. Cependant, il existe des cartouches qu’on peut remplir d’e-liquide une fois vides, ce qui permet d’allonger leur durée de vie mais également de baisser leur coût d’utilisation. L’autre avantage des cartouches non scellées, c’est qu’on peut utiliser l’e-liquide de son choix !

La résistance a une valeur haute, généralement égale ou supérieure à 1 ohm. Puisqu’elle est haute, elle n’a pas besoin de beaucoup de puissance pour vaporiser l’e-liquide. C’est ce qui lui permet d’être associée à des batteries de taille réduite tout en gardant une autonomie intéressante.

La batterie

Les pod mods utilisent des batteries compactes avec une autonomie suffisante pour vapoter durant plusieurs heures à une journée, selon la fréquence d’utilisation. Leur capacité s’exprime en mAh (milliampères/heure) et varie de 350 à 800 mAh pour les plus autonomes. Elles se rechargent à l’aide du câble USB généralement fourni par le fabricant. Dans un souci de facilité d’usage, les batteries sont généralement automatiques, c’est-à-dire qu’elles ne nécessitent pas que le vapoteur appuie sur un bouton pour vapoter. Le pod mod s’active alors dès que le vapoteur aspire sur l’embout, un peu comme une cigarette de tabac. En général, le niveau de charge de la batterie est indiqué par une LED située sur celle-ci.

Les avantages des pod mods

Taux de nicotine élevés

Avec des résistances hautes, les pod mods permettent d’utiliser des e-liquides aux sels de nicotine, qui permettent de vapoter à des taux de nicotine élevés sans avoir d’irritation de la gorge trop importante. C’est donc un dispositif de plus dont l’efficacité n’est plus à prouver dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Ultracompacts

Ici, la compacité est à son maximum. Très légers et peu encombrants, les pod mods se glissent facilement dans la poche. Ils s’emportent donc partout, contrairement à certaines cigarettes électroniques de tailles plus imposantes (comme les box mods ou tube mods).

Faciles d’usage

Plus simple, ce n’est pour l’instant pas possible. Il suffit de clipser une cartouche remplie d’e-liquide et d’aspirer pour vapoter, quand ils sont automatiques (c’est à dire sans bouton d’activation). Au pire, il faut appuyer sur l’unique bouton présent sur le dispositif, ce qui n’a rien de vraiment compliqué. Pour le recharger, un simple câble USB suffit. Difficile de faire plus simple ! Enfin leur prix reste souvent très accessible.

Les pod mods, pour quels vapoteurs ?

Les pod mods s’adressent aux vapoteurs débutants, aux vapofumeurs qui souhaitent diminuer leur consommation de cigarettes ou se sevrer complètement. Les vapoteurs expérimentés s’en servent aussi comme équipement de complément quand ils souhaitent vapoter discrètement.

Esthétiquement attractifs de par leur taille réduite, les pods peuvent également satisfaire une clientèle plus féminine. Leur principal avantage restant tout de même leur discrétion et leur praticité.

Quelle vape avec un pod ?

Si vous souhaitez produire de gros nuages de vapeurs, passez votre chemin. Un pod mod n’est pas conçu pour ça, même si certains modèles ne sont pas en reste dans ce domaine. Mais si vous souhaitez arrêter la cigarette de tabac, ils sauront sans aucun doute répondre à vos attentes. Les pod mods produisent un volume de vapeur plutôt réduit et s’utilisent en inhalation indirecte, c’est-à-dire dans la bouche puis dans les poumons comme une cigarette de tabac.

Il est aussi très courant d’utiliser des e-liquides aux sels de nicotine avec des pods. Cette forme de nicotine dont le PH est modifié, plus douce en gorge, permet de vapoter des liquides fortement nicotinés sans ressentir cette gêne caractéristique des e-liquides standards lorsqu’ils contiennent de forts dosages. Les sels de nicotine sont donc une alternative intéressante pour les personnes sensibles à la nicotine et qui se mettent parfois à tousser ou qui ressentent un picotement trop important dans la gorge. Pour en savoir plus, tout savoir sur les sels nicotine.

Les questions fréquentes sur les pods

Quel est le prix moyen d’un pod ?

Comptez 25 € pour les modèles les moins onéreux, et plus de 50 € pour les produits les plus aboutis.

Quel est le meilleur pod ?

Pour l’équipe d’experts du Vaping Post, le meilleur pod pour l’année 2020 est le Nord Pod de la marque Smok.

Puis-je changer la résistance de mon pod ?

Non, il n’est pas possible de changer la résistance d’un pod, cette dernière étant le plus souvent intégrée au réservoir qui contient l’e-liquide. Si vous souhaitez du matériel sur lequel pouvoir changer la résistance, il conviendra de vous diriger vers un atomiseur, un dripper, ou un clearomiseur.

Puis-je changer la batterie de mon pod ?

Non, la batterie d’un pod est appelée « batterie intégrée », c’est-à-dire qu’il est impossible de la déplacer ni de la remplacer. Seules les box mod à accumulateurs séparés permettent de remplacer ces derniers.

Comment choisir l’autonomie de mon pod ?

Pour une utilisation ponctuelle au cours de la journée, dirigez-vous vers une batterie d’une capacité de 350 mAh au moins. En revanche, si vous pensez utiliser votre pod de façon régulière à intense, privilégiez des puissances comprises entre 650 et 900 mAh.

La LED présente sur mon pod clignote, que faire ?

Sur la grande majorité des pods, la LED présente ne sert qu’à indiquer le niveau de batterie restant. Pour en savoir plus à son sujet, reportez-vous au manuel d’utilisation de votre produit.

Mon pod n’a qu’un seul bouton, à quoi sert-il ?

La plupart des pods fonctionnent d’une manière relativement similaire : cinq clics pour allumer ou éteindre l’appareil, un clic maintenu pour pouvoir vapoter. Il sera nécessaire de vous diriger vers la notice d’utilisation de votre produit afin de pouvoir connaître les détails de son utilisation. En effet, chaque pod étant différent, il est compliqué pour nous de répondre précisément à cette question.

Mon pod n’a pas le moindre bouton, comment est-ce que je vapote ?

Si votre matériel ne possède pas de bouton, alors il y a fort à parier que vous ayez fait l’acquisition d’un pod dont le déclenchement est automatique, par le simple phénomène d’aspiration ! N’hésitez pas à saisir votre pod dès maintenant puis aspirer afin de pouvoir vapoter de la façon la plus simple qui soit, sans même avoir besoin de presser le moindre bouton.

Comment puis-je changer la cartouche d’e-liquide de mon pod ?

Sur la grande majorité des modèles, il suffit de tirer sur la cartouche contenant le liquide afin de la retirer du corps du pod, puis de la remplacer par la nouvelle, simplement en la clipsant au même emplacement.

Puis-je changer le liquide contenu dans ma cartouche ?

Non, si votre pod est un modèle à cartouches scellées, et oui s’il s’agit d’un modèle à cartouches rechargeables. Reportez-vous à la notice d’utilisation de votre appareil si vous avez le moindre doute à ce sujet.

Y a-t-il des pods meilleurs que d’autres ?

Oui, certains pods sont beaucoup plus performants que d’autres, notamment par leur qualité de fabrication et leur ergonomie, qui peut fortement varier d’un modèle à l’autre. N’hésitez pas à consulter notre best of des meilleurs pods ci-dessus ou tous nos derniers tests afin de faire le bon choix lors de votre achat.

Vais-je autant apprécier mon e-liquide avec un pod qu’avec un clearomiseur ?

Non, car les pods ont tendance à atténuer la saveur des e-liquides, mais également celle du hit, petit picotement dans la gorge produit par la nicotine lors de l’inhalation de vapeur. Certains parviennent tout de même à offrir un résultat très satisfaisant.

Quelle est la durée de vie d’un pod ?

Les pods sont généralement plus fragiles que d’autres produits de la vape tels que les atomiseurs, clearomiseurs ou box mod. Entièrement faits de plastique, ils sont également plus sujets aux bris lors d’une chute. Rassurez-vous cependant, comme tout autre produit vendu, ils bénéficient d’une garantie et tiennent généralement plusieurs mois sans problème, pour peu d’en prendre soin.

Avertissement : le Vaping Post est soutenu par son audience. En achetant via des liens sur notre site, nous pouvons percevoir une commission qui n'affecte en rien votre prix d'achat.