Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Rath RDA – Vandy Vape

Test : Rath RDA – Vandy Vape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le monde des drippers a un nouveau venu, et il n’est pas là pour rigoler. Le Rath RDA est à la fois racé et diablement efficace. Un dripper comme on les aime, proposant un très gros volume de vapeur tout en préservant le rendu des saveurs, une réussite de bout en bout.

Un dripper de compétition

Vandy Vape propose avec le Rath RDA un pur dripper de compétition. Il est à la fois compact, efficace, simple d’utilisation et esthétique. Un matériel de qualité à un prix abordable pour tous, en faisant une porte d’entrée vers le reconstructible.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur23
Poids g
Option BFPin BF inclus
Type de montagedouble coils
Plateau de montagepostless
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le haut
Drip Tip810
Matériauxacier

Le coffret comprend :

  • Pin BF
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Un dripper de toute beauté

La boîte du Rath contient tout le nécessaire pour débuter immédiatement : le dripper, deux coils, des pièces et joints de rechange, un tournevis, une clef Allen, un drip tip et un manuel. L’essentiel est là, et même plus.

Le Rath RDA possède des dimensions assez modiques de 24 mm de diamètre pour 23 mm de haut. On trouve sur le dessus un drip-tip en deux pièces. La première est vissée et sert de décoration qui pourra être changée si l’utilisateur le souhaite. La seconde pièce vient se fixer au top cap par le biais de joints. L’ensemble se fixe aisément et est maintenu efficacement.

Le top cap est assez court et présente sur sa partie inférieure les trous qui permettront de régler les arrivées d’air en combinaison avec la cloche.

Cette cloche, justement, présente sur une de ses faces quatre traces de griffes profondément gravées dans le métal, donnant un côté racé au dripper.

De part et d’autre on trouve également une série de trous permettant à l’air d’entrer dans le dripper. Quinze sont présents de chaque côté, permettant d’assurer une vape très aérienne. Une fois le top cap inséré, il suffit de le tourner pour masquer peu à peu les différents orifices de manière très efficace. Il est, ici, possible de passer de trente trous à deux, assurant également une vape très restreinte à ceux qui le souhaiteraient.

Le plateau du Rath permet de monter à la fois du simple et double coil. Cela peut se faire sur beaucoup de drippers prévus pour du double mais sans que cela ne soit spécifiquement conçu pour cela. Or, Vandy Vape a conçu le Rath pour qu’il ait cette versatilité. L’utilisateur peut donc le monter aussi simplement en double coil qu’en simple, en fonction de ses goûts du moment. Le centre du plateau offre également l’arrivée de liquide pour le mode bottom-feeder qu’il assure. Celui-ci arrive par un orifice en plein centre du plateau, sous les coils, et vient se répartir dans les deux emplacements de cuves prévus à cet effet. Ceux-ci sont d’ailleurs assez profonds pour permettre d’emmagasiner une bonne quantité de liquide et ne pas être obligé de squonker toutes les deux minutes.

La réalisation technique du Rath RDA est excellente, les pièces s’emboitent parfaitement et sont maintenues sans difficulté par les joints. Du très bon travail, tant du point de vue de la conception que de celui de la réalisation.

Une utilisation très simple

Le plateau révèle deux séries de plots tenant par le biais d’une seule vis. L’utilisateur dévisse sur le côté et le plateau s’ouvre du côté de la vis pour permettre d’installer les pattes du coil. Un système particulièrement simple et efficace. En double coil, il suffit de monter une résistance de chaque côté tandis qu’en simple il faut placer une patte de chaque côté. Rien de plus facile.

Des saveurs et un volume de vapeur impressionnant.

Le Rath est aussi racé qu’il propose des saveurs puissantes. Bien souvent, on dit qu’il faut choisir entre saveurs et vapeur, et bien ici, pas du tout. Que ce soit en simple ou en double coil, le dripper se comporte extrêmement bien. Avec les airflows ouverts en grand, le volume de vapeur est impressionnant tout en laissant des saveurs intéressantes en bouche. Une fois légèrement restreint les saveurs se font encore plus puissantes tandis que le volume de vapeur reste très honorable. La versatilité du dripper qui passe sans difficulté du simple au double coil permet d’envisager de multiples montages tant en termes de saveurs que de quantité de vapeur, et cela jusqu’aux plus exotiques. 

En résumé

On aime

  • Esthétique racée
  • Facilité de montage
  • Prévu en single ou double coils
  • Utilisation BF efficace
  • Saveur au top et volume de vapeur imposant

Conclusion

5 /5

Le Rath est une excellente surprise. A la fois esthétique, facile d'utilisation et offrant de véritables saveurs, le tout pour un prix abordable, ce dripper est un petit bijou qui séduira autant les débutants en reconstructible que les habitués.

Le Rath RDA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.