Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Paranormal DNA250C – Lost Vape

Test : Paranormal DNA250C – Lost Vape

  • Par , le 16/06/2018 à 12h00
    Annonce

Lost Vape met à jour sa box double accu Paranormal, en l’équipant du dernier chipset de Evolv, le DNA250 C, qui apporte trois nouveautés : un écran couleur, une meilleure gestion des accus, et un mode contrôle de la température simplifié, le Replay. 

Le chic discret de la vape

Lost Vape se positionne dans le haut de gamme asiatique, elle livre donc ses box dans de jolis coffrets. On y trouve aussi un mode d’emploi plutôt bien fait, deux plaques décoratives en bois et une ventouse. Ouaip, une ventouse.

Le design de la Paranormal emprunte à la fois à la technique (métal, carbone, chrome sombre, angles francs, vis apparentes…) et au classicisme bourgeois (incrustation d’écaille de tortue, tranche en cuir texturé, logo cabalistique). L’ensemble fait son petit effet, la box ne passe pas inaperçue, tout en restant discrète, prouvant qu’il n’est pas besoin de briller de mille LED pour être remarquée. C’est aussi une box avec laquelle il convient de choisir le genre d’atomiseur que l’on visse dessus, histoire que ça matche, sinon c’est gâché.

Un Zeus dans la même gamme de couleur fait un beau mariage par exemple. Les plaques en carbone qui ornent les côtés peuvent être changées pour des plaques en bois fournies dans le pack. Le bois et assez proche d’un acajou, les découpes et les finitions mates sont remarquables.

La fameuse ventouse sert à retirer les plaques, qui sont tellement bien ajustées qu’il est impossible de retirer sans cet outil. Inutile de préciser que,  même en secouant la box frénétiquement, aucun cliquetis, ne se fera entendre, ni de la part des plaques, ni des accus, ni des boutons.

Sur la façade, quatre boutons permettent de contrôler l’électronique : le bouton de mise à feu, rond et affleurant, et 3 boutons de navigation, les traditionnels  +/-, et, au milieu, un bouton de sélection/validation. Ils sont doux, parfaitement ajustés, silencieux tout en faisant ressentir un léger clic sous les doigts. De manière générale, la construction est remarquable, les ajustements parfaits, et le revêtement chromé semble solide. En pinaillant un peu, le bouton de mise à feu aurait pu être 2 ou 3 mm plus large, pour être plus facile à actionner avec le pouce.

La Paranormal est une box double accu traditionnelle, elle est donc assez grande et peut recevoir des atomiseur jusqu’à 25 mm sur son connecteur 510, mais on peut aller jusqu’à 26 ou 27 mm en acceptant un léger écart au niveau de l’arrondi du plateau. 

La voici comparée à une Exus Ark à droite, d’un format similaire, et à une Espion à gauche, au design plus compact, plus épaisse et moins large. Avec ses deux accus, elle pèse 300 g, ce qui est dans la norme pour une box entièrement métallique. Sa prise en main n’est pas la plus ergonomique du moment, mais elle reste agréable, en particulier grâce à l’arrondi sur le côté garni de cuir.

Un DNA sinon rien

LostVape  ne soigne pas que la surface, l’intérieur de sa box n’est pas moins chic que l’extérieur, avec un chipset haut de gamme, le DNA 250 C. La Paranormal n’est pas une nouvelle box, mais elle était jusque-là équipée des versions précédentes, les DNA 75 ou 250, qui fonctionnaient déjà parfaitement. Ils permettent bien sûr de vaper dans tous les modes, avec une très grande fiabilité : les mesures de résistance et les tensions délivrées sont très précises. Le mode contrôle de température est l’un des meilleurs du marché depuis longtemps. Par ailleurs, pour les plus geeks, le logiciel Escribe permet de configurer le chipset en profondeur, même si on peut l’utiliser sans jamais mettre le nez dans ce logiciel.

La version C de ces chipset garde ces caractéristiques et ajoute 2 améliorations et une innovation. Amélioration de la gestion des accus pour qu’ils soient toujours équilibrés, c’est-à-dire que l’un ne se charge ou ne se décharge pas plus vite que l’autre, ce qui les préserve au mieux. On peut se servir de la box comme d’un chargeur, sans arrières pensées.

Amélioration de l’écran, d’une part avec la couleur qui, sans être indispensable, apporte un réel agrément de lecture, d’autre part avec le logiciel ThemeDesigner, qui permet de recomposer entièrement l’interface : informations affichées, menus, presets, tout est personnalisable. Il est donc possible de créer ses menus en partant de rien, ou de télécharger et d’installer des thèmes créés par des utilisateurs sur le forum de Evolv.
Amateurs de tuning, foncez !

Mais surtout, Evolv innove avec un nouveau mode, le Replay. Evol a développé ce mode après avoir constaté que seul 10 % des utilisateurs de DNA utilisaient réellement le mode contrôle de température, qu’ils trouvent trop compliqué et moins intuitif que le mode puissance. Ce constat est général et concerne toutes les box offrant le contrôle de température, a tel point que certains constructeurs reviennent à des box qui ne fonctionnent qu’en mode puissance. Les ingénieurs d’Evolv, pour le coup ingénieux, ont donc tenté de concevoir un mode contrôle de température intuitif. Ils ont réussi, nous allons y revenir.

Avant de rentrer dans le détail, concluons donc sur les atouts de cette box : elle est solide, ses finitions sont remarquables et nombre de détails la rendent riche sans être ostentatoire. Surtout, elle fonctionne parfaitement avec tout type d’atomiseur, de 12 à 250 W, en mode puissance comme en mode température. Elle est pratique, fiable et capable de charger ses deux accus de manière équilibrée. Bref, au-delà de sa taille qui ne plaira pas aux amateurs de petites box, c’est une excellente machine à vape. Son prix, au-dessus de la moyenne, n’est pas usurpé, au regard des finitions et des qualités du chipset.   

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Paranormal DNA 250C de Lost Vape

Type de matériel box électronique
Dimensions 91,5 mm sur 55 sur 27,5
Poids 206 g, 300 g avec accus
Batterie 2 accus 18650 non fournis
Diamètre max. de l’atomiseur 25 mm
Puissance 7 à 250 W
Charge USB, 2 A
Contrôle température oui
Mise à jour du chipset oui
Matériaux métal

Petites observations de détails

Le connecteur 510 est en acier, solidement vissés et étanche.

Le compartiment des accus s’ouvre par une trappe sous la box. La trappe est solide et ne s’ouvre pas toute seule.

L’écran est relativement petit, mais très lisible, en particulier en utilisant des couleurs pour différentier des catégories d’information. Curieusement, Lost Vape a choisi de la configurer d’origine avec un jeu de couleurs très monochrome. 

 

Voici à gauche, le thème que j’ai téléchargé et installé sur ma box en DNA 75C, comparé à celui qui est proposé par Lost Vape sur la Paranormal, à droite, sur le même preset en mode puissance. Je comprends l’idée de Lost Vape : offrir un écran simple pour bien montrer qu’il n’est pas obligatoire d’être ingénieur pour utiliser un DNA. Mais je trouve que du coup, ils n’ont pas profité de la couleur pour mettre en valeur certaines informations, ou n’affichent pas certaines données utiles, comme la tension et l’intensité du courant. Comme il est facile de télécharger et d’installer des thèmes plus riches, ce n’est pas ennuyeux.

Le chipset DNA ne s’éteint jamais : il se met en veille. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour le réveiller, il affiche alors cet écran d’accueil. Il faut cliquer 5 fois sur le bouton de mise à feu pour accéder au dernier preset utilisé, sans qu’il soit nécessaire de cliquer rapidement : chaque clic fait apparaître une étoile en bas de l’écran, à la cinquième, on accède au preset.

Alors que la plupart des interfaces des box sont basées sur la notion de mode (puissance ou température), celle des DNA est basée sur la notion de preset. Il y en a 8, et chacun peut être réglé dans tous les modes. C’est particulièrement approprié pour ceux qui utilisent plusieurs atomiseurs dans des modes différents, certains en mode puissance, avec ou sans preheat, d’autres en mode température avec différents matériaux. Pour passer d’un atomiseur monté en acier en mode température, à un atomiseur monté en nichrome en mode puissance, il suffit de changer de preset en trois secondes, plutôt que de reconfigurer le mode en cours.

Le premier preset est nommé  “Kanthal” par Lost Vape, il est possible de le renommer à sa guise. C’est un mode contrôle de la puissance, qui marchera aussi bien avec de l’acier ou du nichrome qu’avec du Kanthal. Pour régler la puissance, il suffit de mettre en surbrillance la puissance affichée (avec les boutons + ou -), puis de cliquer sur le bouton du milieu pour activer le réglage.

Pour changer de preset, il suffit de mettre le nom du preset en surbrillance (ici “Kanthal”), puis de passer au preset suivant ou précédent avec les boutons + et -. C’est assez intuitif et rapide. Il est aussi possible de sélectionner la valeur de résistance (en haut à gauche), pour demander au chipset de refaire une mesure, ou lui indiquer une valeur soi-même.

Un autre preset par exemple, est configuré en mode contrôle de température pour du fil en Nickel. Le suivant est configuré pour le titane, puis l’acier, etc. Lost Vape a choisi de proposer des presets, générique, c’est logique pour s’adapter à différents publics. Mais rien n’empêche de configurer les 8 presets selon sa propre logique, c’est l’un des atouts des chipsets DNA, plus personnalisables que les autres, si on en a envie.

Le huitième preset est nommé “Replay”, c’est la principale nouveauté du chipset C.

Le mode Replay, top ou flop ?

Ce mode vise donc à permettre aux vapoteurs de profiter des intérêts du mode contrôle de température, sans avoir à comprendre et ajuster soi-même le subtil équilibre entre puissance et température en fonction du coil et du liquide. Puisqu’il s’agit d’un mode température, il faut d’abord visser un atomiseur équipé d’un coil compatible avec ce mode, fait d’un matériau dont la résistance varie avec la température : acier, titane, nickel ou NiFe. En pratique, on évitera le titane, dangereux parce qu’il se décompose, et le nickel, 20 % de la population y étant allergique.

Pour être plus précis, Evolv annonce qu’il est possible d’utiliser ce mode avec des fils composites, par exemple avec un clapton dont l’âme est en acier et le filetage en Kanthal. Il faut au moins un fil compatible dans le coil.

Voici le processus pour activer et utiliser ce mode :

  • Régler la puissance comme on le ferait d’habitude en mode puissance avec un coil de cette valeur, et vaper une bouffée.
  • Le rectangle vide affiche maintenant “Save puff”.
  • Vaper quelques bouffées pour ajuster la puissance jusqu’à obtenir le “sweet spot”, la bouffée parfaite.
  • Cliquer alors sur “Save puff”.
  • L’affichage de puissance est remplacé par “Playing”, et “Save puff” est remplacé par “Cancel” pour revenir en arrière et recommencer si nécessaire.

Ca prend 1 minute, et ça marche : à partir de là, le mode rejoue la dynamique de notre bouffée, même si on la fait durer plus ou moins longtemps. Le mode Replay permet donc bien de trouver son réglage de manière analogique, intuitive.

Est-ce pour autant une révolution et est-ce que ça incitera les utilisateurs à se servir du mode température ? Je ne saurais l’affirmer avec certitude, tant les avantages objectifs de ce mode n’ont pas su séduire les vapoteurs jusque-là :  constance de la vape, protection contre les dry hit, varier sa vape facilement en jouant sur l’airflow sans avoir à régler de puissance…. ce mode, présent maintenant sur toutes les box électroniques, ne décolle pas.
Je fais partie de ces vapoteurs : je vape tout le temps en mode puissance. En bon geek, j’ai régulièrement essayé le mode température, je suis convaincu que ça marche très bien, mais de fait, je ne l’adopte pas. Ce n’est pas parce que c’est compliqué… j’aime les choses compliquées, mais le mode puissance, plus intuitif, me suffit, tout simplement, et je préfère les coils en Kanthal ou en nichrome à ceux en acier, allez savoir pourquoi.
Du coup, le mode Replay me parle, il est plus proche de mes habitudes, je pourrais l’adopter avec certains atomiseurs me réconciliant avec l’acier. Ceux qui apprécient la vape sur des coils en aciers pourraient bien trouver ce mode très utile, sans avoir à changer leurs habitudes.

Par ailleurs, mode Replay ou pas, les chipsets DNA font partie des meilleurs, ils sont précis et fiables, donc très agréables à utiliser. Comme la box est elle-même très bien faite et assez chic, ce sont des raisons suffisantes pour s’en servir avec plaisir, ce que je ne vais pas manquer de faire, quel que soit le mode. Il est agréable d’avoir en main un objet bien fait, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

En résumé

On aime

  • Le design général
  • Le niveau de finition
  • La qualité de construction
  • La trappe fiable pour les accus
  • La stabilité et la précision du chipset
  • Le mode Replay pour vaper en mode température simplement.
  • La possibilité pour les geeks de personnaliser le chipset.

On n’aime pas

  • La taille de la box, qui peut gêner.

Conclusion

5 /5
 

Équipée de l’excellent chipset DNA 250C, la box Paranormal offre clairement le meilleur, quel que soit le genre d’atomiseur et de vape que l’on pratique. Son niveau de finition et sa qualité de construction sont au dessus des box plus courantes. Son mode Replay permet d’accéder aux qualités du mode contrôle de température intuitivement.

 

Le Paranormal DNA 250C de Lost Vape en images

Les derniers articles sur la marque Lost Vape

Test : Orion – Lost Vape

  • Publié le 8/10/2018

Un pod 2.0 Le pod Orion est le premier pod de Lost Vape, connue pour son matériel de qualité (les fameuses box Therion et Paranormal par exemple). Il est équipé …

Test : Furyan – Lost Vape

  • Publié le 6/08/2018

Quand Lost Vape se lance dans la box méca BF, on les attend de pied ferme et on espère beaucoup. À juste titre, puisque la Furyan est une réussite. Ultem et …

Test : Paranormal DNA250C – Lost Vape

  • Publié le 16/06/2018

Lost Vape met à jour sa box double accu Paranormal, en l’équipant du dernier chipset de Evolv, le DNA250 C, qui apporte trois nouveautés : un écran couleur, une meilleure …

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Paranormal DNA250C - Lost Vape Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/06/Paranormal.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: