Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Centaurus M200 – Lost Vape

Test : Centaurus M200 – Lost Vape

  • Par , le 23/01/2023 à 19h27
    Annonce

La Centaurus M200 est la dernière réalisation du fabricant chinois Lost Vape. Fonctionnant avec deux accus au format 18650, la box est capable de délivrer jusqu’à 200 W grâce à un chipset très simple à utiliser.

 

Une Box qui va à l'essentiel

La Centaurus M200, capable de délivrer 200 W, fonctionne grâce au chipset Quest 2.0 réduit à son plus simple appareil : un seul mode de vape proposé et uniquement deux boutons pour la faire fonctionner. Cette box, aux finitions irréprochables, est le parfait allié pour les primos vapoteurs ou les plus expérimentés à la recherche d’une vape sans fioriture.

Caractéristiques techniques

Dimensions93 x 56,7 x 26 mm
Poids149 g
Format d'accus2 x 18650
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale200
Diamètre max. de l'atomiseur26
Modes disponiblesWatts

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Un look épuré

La Centaurus M200 est réalisée en aluminium anodisé. Elle est disponible en 7 coloris. Sur le dessus, placé au centre, se trouve le connecteur 510. Il est réalisé en inox et dépasse très légèrement du corps de la box pour ne pas la rayer. Son pin positif est monté sur ressort. La M200 peut accueillir des atomiseurs d’un diamètre de 26 mm de diamètre sans débordement.

La partie supérieure de la face avant accueille un gros bouton de déclenchement rotatif lumineux. Placé en dessous, on trouve l’écran de contrôle sur lequel l’ensemble des réglages de la box s’effectue. L’électronique est simple et pratique. Nous y reviendrons. L’interrupteur marche/arrêt et une prise de type USB-C pour un rechargement éventuel  terminent la face. 

Les côtés de la Centaurus M200 sont habillés par deux portes. Elles sont maintenues par de puissants aimants. On note un très léger jeu latéral qui est à peine perceptible et n’est pas dérangeant à l’utilisation. Deux encoches, dans le corps de la box, permettent leur retrait. On peut les permuter si on le désire. Sur l’une d’entre elles, en son centre, une imposante gravure rappelle le signe zodiacal du centaure et sur le bas, le nom de la box.

À l’intérieur, le berceau accueille deux accus de type 18650. Les contacts supérieurs sont montés sur ressort. Le sens des accus est clairement désigné. Le chipset intègre une protection contre l’inversion de polarité. Le nom du fabricant ainsi que les habituels pictogrammes sont également gravés dessus. Une languette en tissus siglée Lost Vape permet le retrait des batteries. 

Le chipset Quest 2.0

Sans surprise, Lost Vape a reconduit son chipset Quest 2.0, mais dans une version très épurée. Seul le mode power est disponible sur la Centaurus M200, avec deux affichages différents : le mode standard (affichage bleu) et le mode DIY (affichage rouge). Sur les deux, on retrouve les informations essentielles à l’utilisation : niveau de charge des batteries (sous forme dessinée et en pourcentage), puissance réglée, valeur de la résistance, temps de déclenchement et un compteur de bouffées.
La seule différence entre les deux modes est l’ajout de la tension de sortie à l’utilisation dans le mode DIY.
L’écran est de type Oled, en couleur, de 0,96 pouce. Certains caractères sont un peu petits, mais restent tout de même très lisibles. La luminosité n’est pas réglable.

Hormis l’interrupteur situé sous l’écran qui permet d’allumer et d’éteindre la box, il n’y a qu’un seul bouton sur la Centaurus M200. De type encodeur rotatif, il permet le déclenchement de la box par un appui dessus, ainsi que le réglage de la puissance désirée par sa rotation. Il va de 5 W à 200 W.
De 5 à 40 W, l’incrément est de 1 W, de 40 à 100 il est de 2 W et enfin de 100 à 200 W de 5 W.
Une fois sélectionné, on peut le verrouiller par trois appuis consécutifs. Le changement de mode, quant à lui, s’effectue par cinq pressions (box déverrouillée). Il permet également de visualiser le niveau des batteries via un code couleur lors du déclenchement: violet de 100 à 80 % d’autonomie, vert de 80 à 60 %, bleu de 60 à 40 %, blanc de 40 à 20 % et rouge de 20 à 0 % de batterie.
Pour remettre le compteur de bouffées à zéro, il faut éteindre la box et la rallumer en appuyant simultanément sur le bouton de déclenchement. La box est réactive et ultrasimple à l’utilisation, un vrai confort au quotidien. Le chipset gère parfaitement la décharge des accus. Nous n’avons pas constaté de déséquilibre. 

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Un seul mode de vapotage
  • Simplicité d'utilisation
  • Chipset réactif

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

5 /5

La Centaurus M200 est sobre et élégante. Parfaitement réalisée, elle respire la qualité. Le chipset Quest 2.0 est redoutable à l'utilisation. Lost Vape a eu l'ingénieuse idée de l'alléger au maximum en lui intégrant uniquement le mode power et en simplifiant le système de réglage. Elle est la box idéale pour les primos vapoteurs et va ravir les plus expérimentés qui ne désirent pas utiliser d'autres modes de vapotage.

Le Centaurus M200 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.