Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Kit Centaurus Quest BF – Lost Vape

Test : Kit Centaurus Quest BF – Lost Vape

  • Par , le 24/01/2022 à 17h53
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

Le kit Centaurus Quest BF réunit un dripper et une box bottom feeder électronique, qui donne son nom à l’ensemble. Le dripper Centaurus Solo affiche sa vocation aérienne par des entrées d’air généreuses, et son ambition de produire des saveurs intenses par le choix d’un simple coil. La box, elle, dérive de la Centaurus Quest tout court. Sa mutation consiste à troquer un de ses accus pour une fiole bf de 9,5 ml, pendant que l’accu restant passe au format 21700. De belles promesses d’une marque qui à l’habitude de les tenir.

Les beaux atours selon Lost Vape

Lost Vape s’est propablement inspiré de la box Topside de Dovpo pour concevoir cette Centaurus, non pas en la copiant, mais en s’efforçant de rendre les mêmes services, à sa manière. Remplissage facile, grande contenance, chipset complet, ergonomie et design sont au programme.

Or, il se trouve qu’avant de faire cette revue, je venais de briser la trappe des accus de ma deuxième Topside (c’est son talon d’Achille). J’étais donc sur le point d’en acquérir une troisième puisque, depuis sa sortie, je ne pouvais plus m’en passer. Aucune autre box BF n’arrivait, pour mon usage, à la cheville de l’invention géniale de Dovpo. Autant dire que j’attendais la Centaurus BF au tournant.

Alors, est-ce que j’ai adopté le Kit de Lost Vape, ou me suis-je (re)tourné vers une nouvelle Topside 21700 ? Vous le saurez en lisant la fin de ce test !

Côté présentation générale, la Centaurus Quest Bf ressemble furieusement à sa grande sœur, hormis la migration de l’écran et de l’électronique sur le côté, pour faire de la place au système BF.

Pour ce qui est du design et des finitions, on va faire court : c’est du Lost Vape ! C’est impeccable, toujours un peu massif, mais vraiment bien fait, et le dripper n’est pas en reste. Sur ce point, Lost Vape gagne la première manche haut la main face à Dovpo : 1/0

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod86 x 50 x 30 mm
Poids du mod165 g
Format d'accus21700
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale100
Diamètre max. de l'atomiseur27
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température, Courbes, Bypass
Dimensions du clearomiseur24 x 31 mm
Poids du clearomiseur40 g
Capacité du clearomiseur ml
Plages d'utilisation35 à 60 watts

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Drip tip
  • Outil
  • Goodies
  • Mode d'emploi

Le dripper Centaurus Solo

Coordonné à la couleur de la box, noir ou gunmetal, il est de facture traditionnelle, à ceci prêt qu’il semble être équipé d’un airflow par le côté, alors que pas tout à fait.


Les entrées d’air son effectivement sur le côté, et le flux d’air se règle en tournant le top cap.


Mais l’air ne va pas frapper le coil directement : il est d’abord détourné vers le bas, pour alimenter le coil par le dessous, en biais.

Le plateau est équipé de deux robustes posts, qui peuvent accueillir et pincer toutes les sortes de fils, des plus discrets aux plus indécents. Ici nous nous sommes “contentés” d’un remarquable fused clapton de Turtle coils

Enfin, la cuve est suffisamment profonde pour recueillir une belle réserve d’e-liquide si l’on souhaite utiliser le Centaurus Solo en dripper. Lost Vape fournit d’ailleurs un pin plein pour l’utiliser ainsi.

Au final, le dripper Centaurus Solo fait pile ce qu’il annonce : une vapeur généreuse et chargée de saveurs. Il se permet même de bien fonctionner en inhalation plus restreinte, à puissance modérée (35 W), simplement en fermant les airflows aux deux tiers.

La Box Centaurus Quest BF

Abordons la box par le dessus, avec un connecteur 510 solidement vissé dans la carcasse en alliage de zinc. Le pin BF est monté sur ressort pouvant ainsi s’adapter à tous les atomiseurs. Il est possible de monter un atomiseur de 27 mm de diamètre sans débord.

Pour les finitions, Lost Vape reste fidèle au duo cuir + carbone. Les ajustements sont impeccables.

Allons directement à l’essentiel : sous la box se situent les deux bouchons en acier de l’accu 21700, à droite, et de la fiole BF, à gauche.
Ici la Box Centaurus gagne encore un point pour la robustesse du système face à la Topside : 2/0

Mais la Topside reprend un point sur le remplissage par le haut de la fiole, alors que celle de la Centaurus se remplit certes aussi facilement, mais par le bas. Il faut donc faire attention à ce qu’il ne reste pas d’e-liquide libre dans le dripper avant de retourner la box.
2/1.

Ceci dit, Lost vape sauve la mise, en permettant de retirer aisément la fiole BF, en la faisant glisser vers le bas. Il devient alors aisé de remplir la fiole de 9,5 ml d’e-liquide sans avoir à retourner la box.

La fiole, elle-même, est en silicone. Elle prend place dans une structure en acier et plastique, qui permet de la maintenir dans son logement. Et elle est surmontée d’un top cap en acier, qui peut se dévisser pour changer la fiole ou tout nettoyer.

Un détail est ici à noter : même retournée pour la remplir, la fiole ne fuit pas par son embout. Il est en effet bouché par un clapet, qui ne s’ouvre qu’une fois en place dans le pin 510.
Par ailleurs, la fiole est assez souple, mais le conduit du e-liquide vers l’atomiseur est fin. Il faut donc exercer une pression assez forte pour squonker, et c’est une bonne nouvelle : il est facile de doser le liquide envoyé.
Les Box Centaurus et Topside sont à égalité sur ce plan : 3/2

Enfin, le kit est livré avec une deuxième fiole, qui, curieusement, ne permet pas de squonker.
Lost Vape a pensé à ceux et celles qui n’utilisent pas toujours un dripper BF. On peut donc utiliser un dripper classique, ou même un tank, en remplaçant la fiole BF par la deuxième. Celle-ci vous sert alors de réserve, pour remplir un tank dont on a consommé le réservoir, ou pour dripper.
C’est inhabituel, mais astucieux même si, personnellement, j’aurais préféré une fiole BF de secours.

L'électronique de la Box Centaurus Quest BF

Côté électronique, Lost Vape équipe la box de son chipset Quest fait maison. C’est maintenant un chipset bien connu, qui se montre stable, précis et complet. Cerise sur le gâteau, l’écran est bien lumineux.

Il propose bien sûr un mode puissance, de 5 à 100 W grâce à son accu au format 21700, mais aussi les modes volts, bypass et courbes de puissance. Un mode contrôle de température qui permet de régler à la fois la température cible et la puissance à développer est également présent.
En théorie, le chipset de Lost Vape est plus complet que celui de Dovpo, mais comme en pratique, nous utilisons presque tous le mode puissance, les deux box sont au coude à coude : 4/3

La navigation dans les menus est facile. Le chipset dispose de 3 boutons : deux boutons de réglage et de navigation “+” et “-“, et un bouton de sélection au milieu. Pour opérer un réglage :

  • Cliquez sur le bouton de sélection : une ligne passe en surbrillance bleue.
  • Sélectionnez le réglage à changer avec les boutons de navigation.
  • Entrez dans le réglage en le validant avec le bouton de sélection : la ligne passe en surbrillance orange.
  • Procédez à vos réglages et valider.

Dit de cette manière, cela semble laborieux. En pratique, c’est parfaitement intuitif.

En sélectionnant la ligne “setting”, on accède à d’autres options : ajustement de valeur de la résistance, luminosité et couleur de l’écran, consultation des trois modes personnalisables en mémoire…

Petites observations concurrentielles

Avant de conclure sur le kit Centaurus Quest BF, faisons le point sur le match Topside vs Centaurus.

Nous sommes à 4/3 en faveur de la box de Lost Vape. Mieux finie, plus jolie (mais c’est subjectif), tout aussi astucieuse, elle ne rend raison à la Dovpo que sur le remplissage par le haut de la fiole de la Topside, encore plus pratique.

J’ai donc adopté la Centaurus Quest BF sans réserve. À son tour, elle ne me quitte plus. Il n’est cependant pas dit que je ne m’offre pas un jour le luxe de reprendre aussi une Topside.
Les deux boxs sont en fait à égalité, chacune ayant quelques atouts sur l’autre.

En résumé

On aime

  • Le design et les finitions
  • La prise en main et le squonk
  • L'électronique fiable
  • Le remplissage de la fiole sans démontage
  • Le bon équilibre vapeur saveur
  • La simplicité du montage

On n’aime pas

  • La taille de la box, pour les petites mains

Conclusion

4,7 /5

Si l'on aime la vape aérienne, en inhalation directe généreuse, mais pas extrême, ce kit est parfait. Il offre la vape d'un bon dripper simple coil, qui exprime les saveurs avec force, et les 9,5 ml de réserve apportent un confort vraiment appréciable. Quant au remplissage de la fiole, c'est un bonheur. Avec la box Centaurus BF, on peut remplir sa fiole sans s'en mettre plein les doigts.

Le Kir Centaurus Quest BF en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.