Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Cyborg Quest 100W – Lost Vape

Test : kit Cyborg Quest 100W – Lost Vape

  • Par , le 16/12/2021 à 21h58
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le kit Cyborg Quest 100W de Lost Vape ne fait pas dans la dentelle. Il est imposant, puissant et prévu pour les gros nuages. Il ne néglige pas pour autant le rendu des saveurs, et dans son registre, présente bien des atouts. 

Un kit hétérogène

Avec ce kit Cyborg 100W, Lost Vape s’adresse aux amateurs d’une vape puissante aux alentours de 80W en inhalation directe exclusivement. Pour autant, la box en est clairement l’élément original et le clearomiseur, l’accessoire. Non pas qu’il soit moins efficace, mais il semble sensiblement de moins bonne qualité.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod104 x 32,6 x 44,2 mm
Poids du mod217 g
Format d'accus21700/ 20700/ 18650
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale100
Diamètre max. de l'atomiseur28
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température, Courbes, Bypass
Dimensions du clearomiseur25 x 50 mm
Poids du clearomiseur46 g
Capacité du clearomiseur5 ml
Plages d'utilisation60 à 90W
Remplissagesur le côté

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Une box massive et originale

La box Cyborg surprend immédiatement par son design original. Elle est constituée d’un tube batterie et d’une partie électronique sur le côté. L’ensemble fait moderne et son esthétique est plutôt réussie, d’autant plus que les finitions sont excellentes. Aucun jeu au niveau des boutons, et des surfaces agréables et bien usinées.

Elle est également assez volumineuse et plutôt lourde. En main, le poids confirme l’impression de solidité et n’est pas désagréable tant qu’on n’envisage pas de la porter toute la journée. Dans la poche par contre pensez à bien ajuster votre ceinture si vous ne voulez pas vous retrouver avec le pantalon sur les chevilles.

La connexion 510 accepte les atomiseurs jusqu’à 28 mm de diamètre sans débordement. L’insertion de la batterie se fait de l’autre côté du tube, sur la partie inférieure.

Le bouchon se visse facilement, même si un filetage plus gros aurait permis de le faire plus rapidement. La box accepte les accus au format 21700, 20700 et moyennant un adaptateur fourni, les 18650.

Une électronique efficace

On trouve sur la face avant le large bouton de déclenchement, les trois boutons pour accéder au menu et aux réglages ainsi qu’un magnifique écran couleur. Il affiche très lisiblement le paramètre le plus important comme la puissance de vape, mais d’autres paramètres sont dans une police un peu petite.

La navigation dans les menu est intuitive. Le bouton du milieu pour valider, les boutons haut et bas pour naviguer ou effectuer les réglages. La box propose un mode puissance, le contrôle de la température, le contrôle de la tension, le mode bypass, et pour finir, un réglage de courbe.

On peut également sélectionner l’option hard, normal ou soft, pour le début de chaque bouffée, utile surtout pour les grosses résistances lentes a démarrer. Les couleurs de l’écran sont également paramétrables. La box propose enfin trois mémoires qui enregistrent tous les paramètres y compris la résistance.

A l’utilisation, la Cyborg est agréable dans tous les modes. La vape est lisse et constante y compris en contrôle de la température. Celui-ci montre par contre sa limite quand le réservoir est vide en n’empêchant pas la résistance de brûler. C’est la seule déception avec la Cyborg, une faille qui reste surprenante en 2021.

Un clearomiseur un peu trop plastique

Le UB Pro Pod Tank porte bien son nom et surprend un peu sur la box. On s’attend à trouver un bon gros atomiseur tout métal, Lost Vape opte pour le plastique. Il est tout de même de bonne qualité, et permet de maintenir le poids de l’ensemble dans la limite du raisonnable.

Le drip tip est au format 510 avec les joints sur l’embout, pas sur l’atomiseur. Le remplissage se fait sur l’extérieur du réservoir avec un bouchon en silicone comme sur les pods. Un système un peu léger puisqu’il est exposé en permanence et ne permet pas d’exclure une ouverture intempestive dans la poche par exemple. Le remplissage est par contre très facile et peut se faire avec le réservoir presque plein.

Le changement de résistance se fait de manière classique en dévissant la base. Les résistances sont maintenues par des joints et non pas besoin d’être dévissées. L’opération est facile et rapide.

Les résistances fournies sont prévues pour une vape entre 60 et 70 W et proposent un rendu convaincant des saveurs. La vapeur est bien entendu dense et abondante, mais sans sacrifier les nuances des liquides dont elle préservent bien les subtilités. Les arômes sont également rendus avec beaucoup d’intensité.

En résumé

On aime

  • Design et finitions de la box
  • Polyvalence des accus
  • Vape de qualité
  • Menus complets et intuitifs

On n’aime pas

  • Contrôle de la température décevant
  • Clearomiseur trop plastique

Conclusion

4,2 /5

Le kit Cyborg Quest 100W de Lost Vape est globalement une réussite. Ils offre une vape très agréable aux amateurs d'inhalation directe à puissance élevée. La box est qualitative, son utilisation intuitive et ses performances excellentes sauf en contrôle de la température. Si le clearomiseur déçoit un peu par son côté plastique, il n'en propose pas moins un très bon rendu des saveurs et un utilisation facile.

Le Kit Cyborg Quest 100W en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.