Vous êtes ici : Vaping Post » Santé » Vapoteurs malades aux USA : les dernières informations

Vapoteurs malades aux USA : les dernières informations

    Annonce

Selon les derniers chiffres communiqués par les CDC, la grande majorité des vapoteurs malades auraient utilisé des produits au THC. L’organisme de santé ne recommande ainsi plus de ne pas vapoter, mais de ne pas vapoter de produits contenant la molécule.

78 % des personnes touchées auraient consommé des produits au THC

Depuis juillet dernier, l’actualité de la vape aux USA tourne majoritairement autour des nombreux cas de vapoteurs tombés malades dans le pays. Avec 1 604 cas recensés en date du 22 octobre dernier par les Centers for disease control and prevention (CDC), et 34 décès enregistrés, ce drame met à mal l’industrie du vapotage dans le pays, qui se retrouve accusée d’avoir provoqué ces problèmes de santé.

De nombreux Etats ont d’ailleurs profité de ces malheureux incidents pour interdire la vape ou les e-liquides sucrés. C’est notamment le cas du Michigan, de New York, du Rhode Island, de Washington, de l’Oregon, du Montana, et de certaines villes de Californie, telles que San Francisco ou encore Livermore.

Heureusement, au fur et à mesure que les différentes enquêtes sur le sujet avancent, les décideurs politiques et autres organismes de santé publique semblent réaliser que seuls les utilisateurs d’e-liquides au THC sont touchés par ce mal.

Ainsi apprend-on, dans la dernière mise à jour réalisée par les CDC, que 78 % des personnes souffrant de problèmes pulmonaires ont rapporté avoir utilisé des produits contenant du tétrahydrocannabinol.

Mise à jour du 30 octobre : il y a deux jours, les CDC ont rendu leur dernier rapport public. Ainsi apprend-on que 86 % des patients touchés par EVALI avaient consommé des produits contenant du THC au cours des 30 derniers jours.

De quoi forcer l’organisme de santé à modifier ses recommandations et ainsi passer du statut « ne vapotez pas » à « ne vapotez pas de produits contenant du THC ». Une position d’ores et déjà prise par la FDA depuis de nombreuses semaines maintenant.

Panique sur la cigarette électronique : l’histoire d’une hystérie médiatique

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *