Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : l’Oregon s’apprête à interdire les produits aromatisés pour 6 mois, ou pour toujours

USA : l’Oregon s’apprête à interdire les produits aromatisés pour 6 mois, ou pour toujours

    Annonce

La gouverneure de l’Oregon a demandé il y a quelques jours, une interdiction des produits de la vape aromatisés pendant 6 mois. Elle a également fait part de son souhait, à terme, de les voir interdits de façon permanente.

Un 5e Etat qui interdit la vape

Hier, nous vous parlions du Rhode Island qui vient de mettre en place une interdiction des produits de la vape aromatisés pour une durée de 4 mois. Une interdiction temporaire d’ores et déjà appliquée dans l’Etat du Massachusetts, tandis que le Michigan ou New York, ont quant à eux fait le choix d’interdire les e-liquides sucrés définitivement. Aujourd’hui, nous apprenons que Kate Brown, gouverneure de l’Oregon, a ordonné vendredi dernier, une interdiction de vente de tous les produits de la vape aromatisés pour une durée de 6 mois.

A l’heure actuelle, aucune date précise n’a été fixée pour le début de cette interdiction. La dirigeante a cependant ordonné sa mise en place « immédiatement », ce qui laisse penser qu’elle devrait entrer en vigueur prochainement.

« Ma première priorité est de protéger la santé de tous les Orégoniens » a déclaré la gouverneure, avant d’expliquer qu’en « gardant les produits potentiellement dangereux hors des rayons des magasins et hors des mains des enfants et des jeunes de l’Oregon, nous évitons d’exposer davantage de gens à des composés chimiques potentiellement dangereux ».

Si les ventes des produits non aromatisés devraient se poursuivre, l’ordonnance de la gouverneure indique clairement qu’ils seront également interdits si un lien entre leurs ingrédients et les problèmes de santé connus par plusieurs centaines de vapoteurs aux USA, est établi.

Selon le site OregonLive, la gouverneure aurait également demandé la mise en place de mesures législatives afin d’interdire les e-liquides aromatisés définitivement, ainsi qu’un renforcement de la législation sur le vapotage, de façon plus générale.

La majorité des associations de santé locale se sont prononcées en faveur de cette interdiction et ont salué la décision de Kate Brown, notant que « compte tenu de l’augmentation des maladies et des décès liés à la vape au cours des derniers mois, il est essentiel de prendre des mesures d’urgence ».

L’Oregon devrait ainsi devenir le 5e Etat d’Amérique du Nord a prendre des mesures contre le vapotage, en plus de nombreuses villes telles que San Francisco ou Beverly Hills, qui ont déjà interdit la vape.

Le reste de l’info’ aux USA

USA : au tour de Juul de faire sa demande de PMTA

  • Publié le 3/08/2020

Plus de 110 études et 125 000 pages de documents La semaine dernière, Juul Labs Inc a publié un communiqué de presse annonçant sa soumission d’une demande d’autorisation de mise …

L’OMS réagit à l’autorisation de mise sur le marché de l’IQOS aux Etats-Unis

  • Publié le 28/07/2020

Moins nocif que les cigarettes, mais plus que le vapotage Le mois dernier, la Food and Drug Administration (FDA) délivrait au cigarettier Philip Morris International (PMI), le label de « …

USA : la FDA menace 10 nouvelles entreprises de vape

  • Publié le 22/07/2020

Vers une disparition de la plupart des produits du vapotage ? Le vapotage des jeunes semble continuer de préoccuper la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis. En effet, l’organisme …

Annonce

Les commentaires sont fermés.