Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : V200 Mod – Augvape

Test : V200 Mod – Augvape

  • Par , le 30/01/2018 à 14h27
    Annonce

Avec sa nouvelle box V200 Mod, Augvape innove sur le design avec une référence intéressante à la technologie automobile. On ne pouvait que vous décortiquer l’agrément des moteurs VTEC transposé à la vape avec une impatience à faire fumer l’oscilloscope.

Design inspiré de l’automobile

Le moins qu’on puisse en dire, c’est que le design de la box V200 d’Augvape n’est pas banal. Il est en fait inspiré d’un moteur automobile, le B18C de Honda, dont il ressemble à la partie supérieure, celle visible quand on ouvre le capot. Super me direz-vous, mais à quand le mod inspiré d’un culbuteur de tondeuse à gazon ? Eh bien en fait l’idée n’est pas aussi saugrenue que ça, et a permis à Augvape de placer quelques innovations vraiment intéressantes.

Une des particularités de ce moteur est la distribution variable VTEC. Cette technique développée par Honda permet d’adapter la distribution en fonction du régime moteur pour avoir plus de couple à bas régime sans perdre de puissance en montant dans les tours. Quel rapport avec la vape ? Plus de rondeur et de réactivité à faible puissance, plus de dynamique à haute puissance, pour faire un parallèle. Et en particulier moins d’effet “diesel” (là, l’analogie devient parlante !) avec les gros montages à faible puissance. En un mot, un moteur (mod) optimisé quel que soit le régime (puissance) pour avoir le meilleur rendement sans latence à l’accélération (vape). Tout compte fait, le parallèle tient la route (désolé, je n’ai pas pu me freiner sur ce jeu de mots pourtant trop facile. Promis je ne le referai plus, reprenons notre fil conducteur).

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de la V200 d’Augvape

Type électronique
Forme box
Hauteur 87,5 mm
Largeur 45 mm
Épaisseur 29,2 mm
Puissance 5 à 200 W
Modes puissance, bypass, V200
Batteries 2 x 18650

Le coffret comprend

Box V200 1
Cordon micro USB 1
Mode d’emploi 1 en anglais exclusivement

Une ergonomie originale

La ressemblance avec le haut moteur du B18C a inspiré Augvape pour l’ergonomie de la V200.  Le bouton de déclenchement pour commencer est intégré à l’écran. Pour vaper, il suffit d’appuyer sur la partie supérieure de la bande noire en façade de la box. Le “bouton” est invisible, mais le clic est ferme et sensible. Étant positionné sur la façade et non la tranche de la box, le déclenchement est possible avec l’extrémité du pouce mais encore plus agréable avec l’intérieur du doigt, que ce soit de la main droite ou la gauche.

Les réglages sont par contre plus faciles pour les droitiers. Ils se font avec la petite molette sur le côté de la box, qu’on pivote en haut pour le plus et en bas pour le moins. Avec le pouce gauche l’écran est derrière le doigt et facilement masqué. C’est également un peu moins pratique qu’un bouton pour les réglages rapides successifs, mais la molette est ergonomique et la simplicité de l’électronique limite les occasions de l’utiliser de toute façon. Augvape n’a pas oublié la possibilité de la verrouiller pour éviter les déréglages intempestifs, il suffit d’appuyer sur le déclenchement et de la tourner vers le haut en même temps.

La connexion 510 n’échappe pas au thème automobile avec sa gravure inspirée des jantes en alliage. Au-delà de ce détail purement esthétique, le ressort du positif est ferme mais sa course est un peu juste, j’aurais préféré le voir remonter un peu plus dans le filetage pour les atomiseurs avec une connexion très courte.

La box dans son ensemble profite de finitions irréprochables, tout est impeccable. Les tranches du boitier ne sont pas lisses, la fine bande de métal se sent nettement et la sensation en main change des box lisses habituelles. Le contact n’a rien de désagréable loin de là, mais il peut ne pas plaire pour cette raison. Je passe rapidement sur le compartiment des batteries, la porte est facile à manipuler et n’a aucun jeu même en position ouverte, tout cela respire la conception aboutie et le sérieux dans la production.

Une électronique épurée

La référence au moteur VTEC laissait penser à une électronique relativement compliquée, avec des modes excentriques. Il n’en est rien, et l’électronique du V200 Mod est au contraire épurée. Un mode contrôle de la puissance, réglable de 5 à 200 W, un mode bypass dans lequel la box ne régule pas la tension de sortie et se comporte comme un mod méca protégé, et un mode “V200” dont on parlera ensuite mais qui ressemble énormément au mode puissance.

L’affichage est complet et bien contrasté (avec 2 réglages de luminosité), et les menus très simples. Trois clics sur le déclencheur pour avoir accès aux différents modes, la molette pour choisir celui qui vous intéresse et vous venez de vous épargner la lecture du mode d’emploi. Le V200 peut tout à fait être recommandé à un débutant.

En mode contrôle de la puissance, le V200 Mod est précis et délivre la puissance qu’il annonce, comme la presque totalité des box aujourd’hui. Je vous épargne les tracés de l’oscilloscope aux faibles puissances, ils sont d’un plat bienvenu mais monotone.

Première bonne surprise dans les hautes puissances, la box délivre effectivement les 200 W qu’elle promet, y compris avec les résistances plus élevées grâce à une tension de sortie maximale importante.

Seconde bonne surprise, elle est également très réactive en mode watts, avec une latence de seulement 17 mS à 200 W, ce qui la place haut la main dans les meilleures. Tout cela est excellent, et c’est précisément là qu’on se demande ce que le mode “V200” spécifique à cette électronique peut bien apporter de plus. On serait à la télé, ce serait le moment de la pub, histoire de vous maintenir dans ce suspens insoutenable en vous faisant à jamais changer de fournisseur de petits pois, d’autant plus que deux pour le prix de trois ça ne peut pas se refuser. Mais on n’est pas à la télé, restez avec vos petits pois d’un autre âge et continuons.

Le mode V200

Et justement, le mode V200 n’apporte rien de renversant. La puissance délivrée est un chouia supérieure à celle annoncée, ce qui n’est pas en soi une bonne chose mais dans des proportions assez faibles pour que cela reste insensible à la vape. Aux puissances modérées, aucun changement notable, et il faut l’oscilloscope pour s’apercevoir que la latence entre le déclenchement et la stabilisation de la puissance à 200 W n’est plus que de 365 µS.

On peut saluer l’exploit technique, c’est à ma connaissance un record de réactivité, mais c’est également totalement insensible à la vape par rapport aux 17 mS du mode watts. De ce point de vue, l’analogie avec le moteur VTEC n’est pas usurpée, mais concrètement le mode “V200” ne sert pas à grand-chose, et un mode “Curve” permettant de moduler la puissance en début de vape reste finalement bien plus utile pour éviter l’effet diesel des gros montages.  

En résumé

On aime

  • La qualité des finitions
  • La conception et réalisation abouties
  • L’ergonomie
  • La simplicité d’usage
  • La qualité de vape
  • La réactivité du déclenchement
  • L’originalité

On n’aime pas

  • Le peu d’utilité du mode V200
  • L’absence de contrôle de la température, mais c’est le revers de la médaille de la simplicité.

5 /5
 

La box V200 Mod est particulièrement bien conçue et réalisée. Elle est ergonomique, originale, procure une vape agréable et brille par sa réactivité. Si le mode V200 relève plus du marketing que du progrès perceptible à la vape, il n’en reste pas moins que c’est une box vraiment simple et très efficace, à retenir si le contrôle de la température ne vous est pas utile.

Le V200 Mod d’Augvape en images

Les derniers articles sur la marque Augvape

Test : Templar RDA – Augvape

  • Publié le 5/04/2018

Le Templar RDA est un petit dripper proposé par Augvape. Petit par la taille certes,  mais sa vape peut être grande, de la dégustation des saveurs en simple coil à la …

Test : V200 Mod – Augvape

  • Publié le 30/01/2018

Avec sa nouvelle box V200 Mod, Augvape innove sur le design avec une référence intéressante à la technologie automobile. On ne pouvait que vous décortiquer l’agrément des moteurs VTEC transposé à …

Test : Druga Squonker kit – Augvape

  • Publié le 6/12/2017

Un kit BF à moins de 50 €, c’est tentant. Et de fait le Druga Squonker kit est loin de faire bas de gamme. Mais sa conductivité laisse vraiment à …

Mais aussi :

 

Sur la route, il y a le régulateur de vitesse et dans la vape il y a notre newsletter pour suivre le fil de l’actualité sans se préoccuper de rien !

Name of Reviewed Item: V200 Mod - Augvape Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/01/v200-augvape-couverture.jpg Review Author:Review Date: