Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Avenger 270 – iJoy

Test : kit Avenger 270 – iJoy

  • Par , le 21/06/2018 à 14h00
    Annonce

iJoy s’est engagé très tôt dans l’utilisation des accus 20700 et confirme avec ce kit son intention de défendre ce format avec un setup Avenger taillé pour le cloud : box puissante et tank subohm qui envoie. En outre, iJoy a équipé sa box d’un système de commande vocale : c’est une box à qui on peut parler. Est-ce bien utile ?

Chasseur de nuages

Très inspiré de l’automobile japonaise (Lexus en tête), le design annonce la couleur, au sens propre et figuré : ambiance flashy, lignes tendues et agressives, ce n’est pas un kit de mamie, c’est une machine à envoyer du bois.

Le clearomiseur est construit de manière classique : une base à gauche, supportant le réglage d’airflow et la résistance, un réservoir à droite, comprenant le Pyrex bombé et le top cap avec sa petite cheminée. Ce réservoir bombé peut contenir 4,7 ml de liquide, et le réservoir droit, de secours, contient 3,2 ml. Les joints et les pas de vis sont de bonne qualité, c’est du sérieux et le drip tip est en acier.

Le remplissage se fait par le haut, après avoir dévissé le top cap. Les résistances sont de bonnes facture et ne génèrent pas de fuite, sauf si on laisse le clearomiseur rempli sans s’en servir pendant longtemps (24 h).

L’airflow est réglable, entre franchement aérien et réacteur d’avion. Il est bien conçu, ne fait pas de bruit et se règle facilement pour s’adapter à la puissance choisie, ou pour faire varier la température de vape entre tiède et chaude. La vape qui en résulte est dense, d’autant plus que la cheminée est courte. Les saveurs sont un peu assassinées au passage, mais reste reconnaissables, voir agréables avec des liquides bien concentrés. Disons qu’elles manquent de subtilité : il vaut mieux vaper des liquides simples. Bref, on connaît  bien cette vape, elle est réussie, à condition de vaper entre 45 et 90 W.

Ta box t’écoute

L’innovation, sur cette box, c’est donc qu’elle est équipée d’une commande vocale.
On est loin de Siri, la Avenger ne nous fera pas la conversation et elle ne comprend que certaines commandes bien spécifiques, en grand breton, bien sûr. Il faut commencer par lui dire “Hello iJoy” pour qu’elle s’intéresse à nous, puis, par exemple : “shut down”, ou “lock device”, “power low” ou “romantic light”, respectivement pour qu’elle comprenne notre intention de l’éteindre, de verrouiller les commandes, de baisser la puissance ou de régler les animations lumineuses de manière à séduire son voisin ou sa voisine. Oui, parce que non seulement elle parle, mais elle s’illumine, aussi, le progrès en marche !

Au-delà de la question de l’intérêt de ces fonctions, sur laquelle nous reviendrons, le système fonctionne bien : la box exécute les ordres sans rechigner. à condition d’avoir mémorisé les mots exacts, de les prononcer correctement en anglais (et pas en texan ou en gallois), et de ne pas être dans un environnement trop bruyant : ne cherchez pas à impressionner vos potes en boite de nuit, elle de distinguera pas vos paroles de celles de Daft Punk.

En mode manuel, on accède tout de même à plus de fonctions et la box offre alors tout ce qu’il faut pour vaper dans tous les modes, avec une belle autonomie de 6000 mAh. 

Revue technique

La boite dans laquelle est présenté le kit, à défaut d’être jolie, offre une palette de pièces généreuse : au-delà des habituels câbles, joints, et résistance de remplacement, on trouve aussi 2 accus 20700 de la marque, et un adaptateur pour utiliser des accus 18650.

Les caractéristiques essentielles du Kit Avenger 270 de iJoy

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 90 mm sur 50 sur 34
Batterie 2*20700
Puissance 234 W
Diamètre max. de l’atomiseur 30 mm
Écran couleur + voice control
Dimensions atomiseur 28 mm sur 46
Contenance 4,7 ml
Résistances interchangeables
Poids du kit 386 g

Petites observations réjouies

Ce kit fonctionne très bien, dans son genre de vape, et la box peut alimenter non seulement le clearomiseur Avenger, mais aussi n’importe quel atomiseur jusqu’à un diamètre de 30 mm, ce qui laisse de la marge. Le bouton de mise à feu est caché sous l’une des gâchettes noires, sur les côtés, il est ajusté comme il faut, entre doux et ferme.

iJoy livre avec la box 2 accus 20700 à sa marque, c’est bien sympa et cela rend le prix du kit très compétitif par rapport à ses concurrents qui en général n’en incluent pas. Les accus sont à insérer par le bas, le sens de polarité est clairement indiqué. En cas de panne sèche, si on ne dispose que d’accus 18650 chargés, ils est possible de les utiliser avec l’adaptateur en silicone fourni.

iJoy propose une pléthore de résistances différentes, du double au sextuple coil, du fil classique au mesh, il y a même des bourres en laine véritable. Il y en a peut-être un peu trop pour s’y retrouver et tout essayer, mais au moins chacun peut trouver sa vape.
La forme de l’arrivée d’air dans la résistance est intéressante, l’air est plus guidé que sur la plupart des résistances, c’est probablement ce qui explique le peu de souffle que produit le Avenger. Est-ce que cela joue sur la vape elle-même ? Je pense que non, mais déjà, c’est bien d’avoir un atomiseur très aérien relativement silencieux. N’allez pas pour autant essayer de vaper discrètement au ciné… si le bruit ne vous trahira pas, le nuage de vapeur, lui, déclenchera les alarmes incendie à coup sûr.

Finissons ces observations sur l’écran, joliment mis en page. Sur l’écran principal, les roues de la supercar représentent l’état des accus. L’écran est grand, la mise en page est aéré, ce qui facilite la lecture. J’aurais apprécié que la box affiche l’intensité du courant, plutôt que le nombre de puffs, mais soit.

Après 3 clics sur le boutons fire, on accède au menu principal qui nous permet de régler les modes, le preheat, les jeux de lumières, le compteur de puffs et la gestion des commandes vocales. Je ne vais pas montrer tous les écrans ici, ils sont dans la galerie, et l’ensemble est parfaitement logique et intuitif.

Petite observation dubitative

Les accus 20700 apportent-ils vraiment quelque chose à la vape ? Oui et non. Par rapport au format 18650, les 20700 font mieux du point de vue du courant de décharge, mais pas du vue de la capacité (3000 mAh, pour la plupart aujourd’hui). Puisqu’il existe un autre standard, à peine plus gros avec les accus 21700, pourquoi ne pas y passer directement, avec un potentiel plus important, à la fois en énergie(4000, voire 4500 mAh) et capacité à tenir de forts courants de décharge ? Probablement parce qu’il est difficile aujourd’hui de s’en procurer, les constructeurs de véhicules électriques phagocytant toute la production.
Personnellement, je continue à utiliser des 18650 avec un adaptateur, en attendant les 21700.

Petites observations attristées

iJoy a bossé sur cette box, tant au niveau du design que des fonctions innovantes. Mais il l’a faite construire dans une fabrique de jouets bon marché !
J’exagère un peu, la plupart des ajustements sont parfaits, mais deux d’entre eux sont vraiment ratés, sur mon exemplaire au moins.
Si la gâchette de mise à feu est bien ajusté, la plaque symétrique de l’autre côté de la box ne l’est pas. Quand on tient la box, on sent qu’elle bouge, elle cliquette quand secoue l’ensemble… comme les boutons + et -.

Ces boutons sont sous l’écran, ils sont solidaires et éclairés en transparence par une led, dont on peut faire varier la couleur avec le menu idoine. Ils ont du jeu et  produisent un joli bruit de plastique brinquebalant lorsqu’on bouge la box.
Bref, ça ne met pas en cause les qualités objectives de la box par ailleurs, mais ça donne une sérieuse envie de persifler ! “Ijoy, c’est bien joli de nous faire un spectacle de sons et lumières, mais si tu commençais pas porter ton attention sur la qualité de construction de tes box ! Non ? Groumph !”

Engageons le débat : Est-il utile de parler à sa box ?

Personnellement je ne trouve pas. Pas uniquement parce que je suis un vieux schnok en devenir, quoique je le sois, mais parce que je pense que ce n’est ni utile ni agréable.
Parler à sa borne Google Home ou à son automobile connectée ne me parait pas résolument utile non plus (là je suis clairement un vieux schnok et j’assume !), mais au moins cela développe une expérience d’interaction qui peut avoir un peu de sens : demander à sa voiture s’il y a une pizzeria ou un restaurant étoilé pas loin pour faire plaisir à sa famille, tout en gardant les mains sur le volant et les yeux sur la route, pourquoi pas. Demander la recette des crêpes suzettes à Google, d’accord, c’est pratique et ça évite de poser ses mains pleines de farine sur son iPod rutilant, et puis c’est marrant.
Mais demander à sa box de monter la puissance, alors qu’on l’a en main ? Non… mais non ! Ça va plus vite avec les boutons ! Bref, la commande vocale me semble de ce point de vue un pur gadget, qui n’apporte rien sauf à jouer 5 mn avec, avant de désactiver définitivement cette fonction. Qu’en pensez-vous ?

En dehors de ça, iJoy elle est bien ta box, pas de souci. Mais je te propose un truc : pour ta prochaine box, demande à tes ingénieurs de concevoir une box de 150 g avec les accus, avec une réserve de 10 000 mAh, et un chipset simple, uniquement en mode puissance de 6 à 160 W. Juste ça, pas de lumière, pas de gadget, du brut de fonderie. Promis, ta fortune sera faite !

En résumé

On aime

  • L’ergonomie et le design
  • La qualité de construction du clearomiseur
  • Les accus “offerts”
  • L’écran et la logique des menus
  • Le fait de pouvoir désactiver les innovations inutiles
  • La vape puissante.

On n’aime pas

  • Les innovations inutiles
  • Certains assemblages hasardeux.

Conclusion

3,5 /5
 

iJjoy propose ici un matériel qui fonctionne bien pour une grosse vape de chasseur de cloud : un bon chipset, une ergonomie agréable, un clearomiseur bien conçu, une large offre de résistance, des accus performants et un design soigné. Bref, du bon boulot, mais dans le même temps, iJoy s’égare dans une vaine recherche d’originalité en négligeant un essentiel : la qualité de construction.

 

Le kit Avenger 270 de iJoy en images

Les derniers articles sur la marque Ijoy

Test : Diamond VPC Kit – iJoy

  • Publié le 11/11/2018

Pod musclé Au premier abord, le kit VPC ressemble à un kit classique avec une box et un clearomiseur. Mais, le clearomiseur n’en est pas un : c’est un pod. La …

Test : Katana Universal Kit – iJoy

  • Publié le 10/11/2018

Nom d’une p…, vapoteuse ! Permettez-moi une petite vapo-fiction dont vous seriez le personnage principal. On dirait qu’en novembre, vous auriez décidé de tenter d’arrêter la clope, profitant de l’événement …

Test : Diamond Mini Box – iJoy

  • Publié le 21/08/2018

La box Diamond Mini d’iJoy est une box double accu moderne, au sens ou elle est compacte. De là à la considérer comme “mini”, il y a tout de même un …

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Name of Reviewed Item: Kit Avenger - Ijoy Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/06/Avenger.Art-4.jpg Review Author:Review Date: