Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : Captain PD1865 – Ijoy

Test : Captain PD1865 – Ijoy

  • Par , le 15/09/2017 à 13h51
    Annonce

La Captain PD1865 est la version 18650 de la box PD270 qui a surpris par son nouveau format de batteries. Plus compacte, elle n’a pas grand chose à lui envier… sans être parfaite pour autant.

Une réalisation soignée

La Captain 1865 est livrée avec un mode d’emploi et un cordon micro USB, qui permet de recharger les batteries et de mettre la box à jour. La recharge des batteries dans la box n’est à utiliser qu’en dépannage, d’une part la box ne le fait qu’à 0,9 A et la charge complète des batteries sera longue, et d’autre part la box n’assure pas une charge indépendante de chaque accu. Préférez donc, sauf exceptions ponctuelles, un chargeur externe.

La réalisation, les finitions et l’ergonomie de la box sont très bonnes. Elle est extrêmement compacte pour une double accus 18650, et ses formes arrondies lui confèrent une excellente prise en main. Le bouton de déclenchement y est pour une large part. Il est très grand, facile à trouver, avec un clic ferme et précis. Un vrai régal à utiliser, que l’on déclenche avec le pouce ou avec l’index. Même confort avec les boutons de réglage, juste au dessous de l’écran. Celui-ci est grand, bien contrasté avec des indications très complètes et bien lisibles. Un sans faute pour ce qui est de l’agrément d’utilisation.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de la Captain PD1865 d’Ijoy

  • Dimensions  : 84,4 x 30 x 44 mm
  • Poids : 136 g
  • Puissance maxi : 225 W
  • Résistance minimale : 0,05 ohm
  • Contrôle de température en Ni, Ti, SS, TCR de 149 à 316°C
  • Écran OLED : 0,96 pouces
  • Connecteur : 510 en laiton monté sur ressort
  • Firmware : upgradable
  • Accus : 2 x 18650 non fournis
  • Origine : Chine

Le pack comprend :

  • une box Captain PD1865
  • un câble USB
  • un manuel d’utilisation

Un peu de jeu sur la trappe en position ouverte, mais rien d’alarmant

La connexion 510 est profonde, avec un ressort ferme dont la course est un peu juste. Les atomiseurs dont la connexion est vraiment courte au niveau du plot positif peuvent ne pas faire la connexion, ce qui est regrettable même si cela ne concerne que les cas extrêmes. De l’autre coté de la box, la trappe du compartiment batteries est facile à manipuler et tient fermement en place. Elle a un peu de jeu en position ouverte, mais rien d’alarmant. On remarque au passage le plot de connexion qui permet l’affichage du niveau de charge pour chaque batterie, ce qui aurait été parfait si la charge par le cordon USB avait elle aussi été individuelle pour chaque accu. Ça n’est pas le cas, et si vos accus ne sont pas déchargés au même niveau, ils conserveront cette différence après la recharge.

Des menus complets et intuitifs

La Captain PD1865 offre des fonctionnalités complètes dans un menu intuitif. En mode puissance, vous aurez également la possibilité de programmer un mode de préchauffe, qui diminuera ou augmentera la puissance de vape sur les deux premières secondes. Vous pourrez également programmer des courbes de chauffe pour avoir une vape exactement adaptée à vos envies. Les données affichées sont fiables, la box suit effectivement bien les courbes en sortie.

En contrôle de la température, vous pourrez utiliser le Ni200, le titane et l’acier inoxydable. La box permet également de gérer les coefficients de température, et la puissance disponible. Une petite remarque à ce sujet, il est important de calibrer la résistance à froid avant toute utilisation dans ce mode. La box vous demandera s’il s’agit d’un nouveau montage s’il diffère du précédent de plus de 0,2Ω, mais la calibration manuelle semble plus efficace. Il suffit d’appuyer sur les deux boutons de réglage en même temps juste après avoir installé l’atomiseur, l’opération est simple et conseillée pour avoir la vape la plus constante possible en TC.

Une électronique correcte sans plus

En un mot, l’électronique de cette box est très bonne en mode contrôle de la puissance jusqu’à 150 W. À 20 W, le signal est propre sans être parfait, les petites oscillations que l’on voit sur le tracé de l’oscilloscope sont totalement insensibles à la vape.

On retrouve un signal correct dans les hautes puissances, mais la box est limitée par une tension de sortie assez faible de 6,5 V. La puissance maxi de 225 W n’est disponible que pour les résistances de 0,1 Ω et avec les accus chargés. Sur le tracé suivant, avec une résistance de 0,25 Ω, la box ne dépasse pas les 140 W malgré l’affichage de 225 W sur l’écran. Considérez cette box comme une 150 W, au delà les puissances affichées sont facilement loin de la réalité.

Un excellent point par contre, la box est réactive, avec une latence de 15 ms seulement entre le déclenchement et la stabilisation de la tension au niveau voulu à 20 W.

Les choses se gâtent un peu en contrôle de la température. Il est vraiment conseillé de calibrer manuellement la résistance pour ne pas avoir de surprises à la vape. Bien calibrée, la box passe sans souci le test du coton sec, le coton est bien protégé en cas de manque de liquide.

La vape en elle-même avec le contrôle de la température peut être agréable et constante, mais elle se montre un peu capricieuse. Le tracé suivant illustre le meilleur cas de figure. Il n’est pas parfait, mais la vape est très agréable. Elle peut par contre sauter assez facilement et sans raison apparente, pour soit devenir bien trop forte, ou au contraire bien trop faible, et enfin dans de rares cas alternativement l’un ou l’autre pendant le puff. Une sérieuse ombre au tableau, qui fait facilement revenir au mode watts si votre résistance est en inox. La box a par ailleurs tendance à demander un réglage de la température assez haut avec ce métal, n’hésitez pas à passer par les TCR pour avoir une vape plus conforme à la température affichée.

En résumé

On aime

  • Bonne réalisation et finitions
  • Ergonomie
  • Menus intuitifs
  • Fonctionnalités
  • Vape jusqu’à 150 W

On n’aime pas

  • Mode puissance après 150 W
  • Contrôle de la température moyen
  • Charge USB

Conclusion

Notre note : 3,5/5. Si vous vapez en mode contrôle de la puissance et à moins de 150 W, la Captain PD1865 est une excellente box. Compacte, ergonomique, complète, intuitive et agréable à utiliser, elle ne vous décevra pas. À l’inverse, au delà de 150 W ou en contrôle de la température, l’électronique de cette box risque de vous décevoir. La Wismec Reuleaux GEN3 par exemple est un bien meilleur choix dans le premier cas, et les alternatives sont nombreuses dans le second.

Le Captain PD1865 de Ijoy en images

 

Les derniers articles sur la marque Ijoy

Test : kit Avenger 270 – iJoy

  • Publié le 21/06/2018

iJoy s’est engagé très tôt dans l’utilisation des accus 20700 et confirme avec ce kit son intention de défendre ce format avec un setup Avenger taillé pour le cloud : box puissante …

Actu : IJOY annonce le CAPO 216 SRDA Kit

  • Publié le 10/01/2018

Ijoy commence l’année sans faire dans la dentelle avec l’annonce du kit Capo 216 SRDA. Une box BF double 20700, une nouvelle bouteille double structure et  un dripper pouvant fonctionner …

Test : Genie PD270 – iJoy

  • Publié le 23/11/2017

La box Genie PD270 de iJoy vous propose une lampe de poche et un format double  20700. Quant à la vape, vous aurez le meilleur ou le pire selon votre …

Mais aussi :

Name of Reviewed Item: Captain PD1865 - Ijoy Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/09/COUVERTURE-ijoy-captain-001.jpg Review Author:Review Date: