Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Diamond Mini Box – iJoy

Test : Diamond Mini Box – iJoy

  • Par , le 21/08/2018 à 9h00
    Annonce

La box Diamond Mini d’iJoy est une box double accu moderne, au sens ou elle est compacte. De là à la considérer comme “mini”, il y a tout de même un pas que je ne franchirai pas. Mais en dehors de ce fait, c’est une box complète, qui dispose de toutes les options souhaitables.

Diamant noir

N’ayant plus beaucoup d’idées pour inventer de nouvelles fonctionnalités sur les chipsets de nos box, les fabricants s’acharnent à se distinguer des autres par des originalités de design plus ou moins bienvenues. 


iJoy, cette fois, a évité d’en faire trop et nous propose une box au design certes un peu chargé, mais de bon aloi.


Malgré les angles, la prise en main est agréable même si la box est assez épaisse, ce qui lui permet d’ailleurs d’accueillir des atomiseurs jusqu’à 30 mm de diamètre : on pourra utiliser un Aromamizer Plus avec ses 10 ml de contenance.


Sous la box, des trous faciliteront le dégazage en cas de besoin. Les boutons + et – se trouvent sous l’écran, et le bouton de mise à feu sur le côté. Il est doux et on le trouve facilement, que l’on déclenche avec le pouce ou avec l’index.


Le pin 510 est central, sur ressort bien sûr, et sa course est assez longue pour s’adapter à tous les atomiseurs, même ceux dont le pin est long. Une petite protubérance d’un ou deux dixièmes de mm protège le plateau des agressions des atomiseurs.


La face opposée à l’écran se retire pour découvrir le compartiment des accus, très compact. Les accus sont faciles à positionner et à retirer, même sans languette, le risque d’abîmer leur revêtement est faible. Il est possible de recharger les accus par la prise USB qui se trouve sous l’écran, mais iJoy ne précise pas s’il a équipé ou non son chipset d’un module de chargement qui gère l’équilibre de charge des 2 accus. Considérons donc que non, et utilisons un chargeur externe, sauf en cas de force majeure.


Sur une box de ce type, on s’attend aujourd’hui à trouver un écran couleur, mais il n’en est rien. C’est toutefois un modèle du genre : il est bien organisé pour caser un maximum d’informations utiles, y compris l’intensité du courant qui est souvent négligée alors qu’elle est utile pour les vapoteurs qui veulent surveiller leurs accus à forte puissance.

Le chipset permet bien sûr de vaper en mode puissance ou en mode température avec tous les fils possibles (TCR), de définir ou non un preheat, etc. Le mode puissance fonctionne bien, il est réactif semble fidèle : il donne bien la puissance demandée, même forte, à condition d’utiliser des valeurs de résistances cohérentes. Le mode température fonctionne aussi, mais il m’a laissé un peu interrogatif, nous y reviendrons.

Bref, agréable à prendre en main, cette box est excellente, au moins en mode puissance.

Revue technique


La box est livrée dans cette bizarre boite en médium recouverte d’un film imitation carbone que iJoy affectionne depuis quelque temps, et que je ne trouve pas très heureuse. Mais ce n’est qu’une boite, ce n’est pas l’essentiel. Elle contient aussi un câble usb et un mode d’emploi, en anglais et en chinois.

Les caractéristiques essentielles du Diamond mini d’iJjoy

Type de matériel box électronique
Dimensions 87 mm sur 45 sur 33
Poids 167 g
Batterie 2*18650
Diamètre max. de l’atomiseur 30 mm
Puissance 225 W
Charge USB

Petites observations dubitatives

Pour tester les box en mode température, j’utilise un dripper monté en SS, et je règle les paramètres d’abord sur 210°C et 35 W, pour une vape raisonnable.


Avec cette box, le résultat fut surprenant : la régulation semblait bien se faire, mais la vape était beaucoup plus forte, plutôt de l’ordre de 250°C. J’ai d’abord pensé à une erreur de réglage de la valeur de la résistance, mais non, elle était bien lu et verrouillée. J’ai donc baissé la température demandée, jusqu’à 170°C pour retrouver les sensations que j’ai habituellement à 210°C.

Comme je n’ai pas d’oscilloscope pour acquérir et analyser des données électriques, je fais donc deux hypothèses : la première est que ce mode ne soit pas réellement opérationnel, et elle est corroborée par le fait que j’ai eu quelques débuts de dry hit lorsque le coton s’asséchait. La deuxième serait que le chipset régule bien la température, mais serait un poil trop enthousiaste dans sa volonté de fournir une vape puissante. Je ne saurais conclure, mais j’invite par précaution les vapoteurs qui apprécient ce mode à se tourner vers des box éprouvées.


Par ailleurs, trop de design ne fait pas toujours bon ménage avec performances. En l’occurrence, l’écran est (bien) protégé par une pièce en plastique fumée, et brillante, look diamant oblige. Oui, c’est joli, à l’ombre. Au soleil, ou simplement dans un lieu lumineux, il devient par contre difficile de consulter toute information. Il y a pire, et on s’en sort toujours en trouvant un coin d’ombre, mais c’est agaçant.

Petites observations satisfaites


Au-delà de cette réserve sur le mode température et sur la lisibilité de l’écran en plein soleil, cette box et bien fabriquée, ses finitions sont sans défaut, et elle fonctionne parfaitement en mode puissance, tout en restant assez peu consommatrice de l’énergie des accus. C’est une bonne box, qui se marie bien avec des atomiseurs noirs en l’occurrence, et il existe plein d’autres couleurs pour se faire plaisir.

En résumé

On aime

  • La compacité
  • La prise en main
  • La qualité de vape en mode puissance
  • Le connecteur 510 au centre
  • L’écran bien organisé

On n’aime pas

  • Le mode température bizarre

Conclusion

4,5 /5
 

La box Diamond Mini d’iJoy est bien construite, agréable en main, et elle fonctionne parfaitement en mode puissance. Son mode température est par contre un peu bizarre, et je ne suis pas certain qu’il soit pleinement fonctionnel.

 

La Diamond Mini d’iJoy en images

Les derniers articles sur la marque iJoy

Test : iVPC Pod – iJoy

  • Publié le 20/11/2018

L’IVPC Pod de Ijoy est très bien réalisé, mais sa vape est très décevante, son autonomie faible et ses menus inutiles. Un pod à éviter.

Test : AI Pod – iJoy

  • Publié le 13/11/2018

Le AI Pod d’Ijoy est sobre et bien réalisé, mais il déçoit à la vape par un net manque de vapeur, de saveurs et de hit.

Test : Diamond VPC Kit – iJoy

  • Publié le 11/11/2018

Pod musclé Au premier abord, le kit VPC ressemble à un kit classique avec une box et un clearomiseur. Mais, le clearomiseur n’en est pas un : c’est un pod. La …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Diamond Mini - iJoy Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/08/Diamond-.Vig-1.jpg Review Author:Review Date:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *