Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit iStick Pico 21700 / Ello – Eleaf

Test : kit iStick Pico 21700 / Ello – Eleaf

  • Par , le 12/02/2018 à 10h30
    Annonce

Le format d’accu 21700 commençant à se démocratiser doucement, il n’en fallait pas plus à Eleaf pour sortir un kit Pico exploitant ce type de batterie. Mais est-ce qu’une Pico qui commence à prendre un sérieux embonpoint a encore du sens de nos jours ? Ou est-ce juste un prétexte de la part d’Eleaf pour relancer la série ?

Retour au design original

Elle en aura subi des transformations cette petite Pico depuis sa sortie au début de l’année 2016. Initialement conçue pour un accu en 18650 avec un atomiseur de 22 mm de diamètre, son succès provient de son logement d’accu qui laisse dépasser ce dernier du corps de la box, permettant ainsi de réduite sa taille en hauteur. Puis est apparu la version Pico Dual avec ses 2 accus 18650, la Pico Mega et son accu en 26650, mais avec toujours un atomiseur de seulement 22 mm maximum, la Pico 25 qui repasse à un seul accu en 18650, mais sur laquelle il est possible de monter un atomiseur jusqu’à 25 mm de diamètre, sans oublier la Pico Squeeze, version bottom feeding ou bien encore, la Pico RDTA avec un son atomiseur intégré. Un vrai festival, et je suis sûr que j’en oublie sûrement…

Avec la Pico 21700, Eleaf est cependant revenu au concept de base qui a fait son succès : une box simple, un seul accu que l’on insère par le haut, une forme parfaitement ovale et pas de mélange hasardeux de matière. De toutes les différentes versions qui existent, la Pico 21700 est assurément celle le plus en adéquation avec l’originale et ce retour aux sources est appréciable.

Mis à part ses dimensions dues à la particularité de l’accu embarqué, le reste de la box n’a pas beaucoup changé, ce qui n’est pas forcément la meilleure nouvelle. Les boutons + et – se trouvent toujours en dessous de la box et s’ils ont gagnés un peu en qualité (ils ne bougent pratiquement pas et le clic est relativement silencieux), leur emplacement est toujours aussi peu pratique. De même, l’écran monochrome de 0,91 pouce est certes un peu plus grand, mais fait un peu vieillot face aux productions actuelles sans profiter réellement de la taille agrandie de la box. De plus, l’écran est légèrement de travers sur l’exemplaire testé, un phénomène déjà observé sur d’anciens modèles tout comme le fait qu’il pouvait parfois être décalé.

Le bouchon de fermeture est dorénavant composé de multiples facettes sur la tranche, et le biseau avec le dessus un peu plus prononcé. La prise en main est ainsi améliorée, mais malheureusement, le pas de vis est de qualité médiocre : il faut tâtonner pour le revisser correctement et on ressent bien le métal qui accroche, laissant craindre une usure du pas de vis prématuré. La rotation de ce bouchon, de l’ouverture totale à la fermeture, est d’un peu plus de 3/4 de tour, et pour arriver à attraper le filetage, il faut également appuyer dessus pour enfoncer l’accu tout en effectuant la rotation. Un bouchon un peu plus haut aurait probablement éliminé cette contrainte, ce point est clairement négatif.

Pour finir cette présentation sur une note plus qualitative, le bouton de feu se révèle très bien placé et ressort d’un peu plus de 1 mm. Le clic est très agréable, à la fois souple et ferme, et se montre très silencieux.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du kit iStick Pico 21700 d’Eleaf

Type électronique
Forme box
Hauteur 119 mm avec le clearomiseur Ello en version 4 ml / 77 mm sans le clearomiseur
Largeur 51 mm
Épaisseur 26 mm
Diamètre maximum de l’atomiseur 25 mm
Poids 96 g seule – 165 g avec l’accu 21700
Capacité 1 accu 18650 non fourni ou 1 accu 20700 non fourni ou 1 accu 21700 fourni / non fourni
Modes de vape puissance, contrôle de température en Ni200, titane et inox, mode TCR avec trois mémoires, bypass.
Puissance de 1 à 100 W
Plage de résistance de 0,1 à 3,5 ohms en mode puissance et de 0,05 à 1,5 ohm en mode TC
Écran monochrome de 0,91 pouce
Recharge via micro USB oui à 2 A
Mise à jour du chipset oui
Connectique 510 en laiton monté sur ressort
Origine République populaire de Chine
Couleurs disponibles vert, acier brossé, noir, acier, gris et rose

Les caractéristiques essentielles du clearomiseur Ello d’Eleaf

Hauteur 46 mm avec connexion et drip tip version 2 ml, 54 mm avec connexion et drip tip version 4 ml
Diamètre 25 mm
Contenance 2 ou 4 ml
Connexion 510 non réglable
Poids 45,6 g version 2 ml / 50,5 g version 4 ml
Utilisation inhalation directe
Plage d’utilisation de 35 à 90 W suivant la résistance
Matériaux inox, Pyrex
Drip tip 810 en Delrin
Arrivée d’air en bas, réglable avec butées
Remplissage par le haut, ouverture par glissement sans démontage du top cap
Couleurs disponibles noir, acier, bleu, vert, doré et rouge

Le coffret comprend

  • Une box iStick Pico 21700
  • Un câble USB
  • Un accu 21700 de 4 000 mAh
  • Un adaptateur pour accu 18650
  • Un clearomiseur Ello en 2 ml
  • Un réservoir supplémentaire de 4 ml
  • Un rehausseur de cheminée
  • Une résistance HW2 en 0,30 ohm
  • Une résistance HW1-C en 0,25 ohm
  • Deux drip tips
  • Trois joints
  • Un mode d’emploi pour la Pico avec une partie en français
  • Un mode d’emploi pour l’Ello avec une partie en français
  • Une carte de présentation des résistances
  • Le fameux petit machin rectangulaire noir dont personne ne sait ce que c’est

Un accu permettant une bonne autonomie

Tout l’intérêt de la Pico 21700 réside bien évidement dans la possibilité d’utiliser ce format d’accu. À ce titre, il convient de faire attention lors de l’achat que l’accu est bien fourni avec, car en effet, certains revendeurs proposent un kit sans accu qui rendra l’ensemble plus cher si vous décidez de l’acquérir séparément. Un adaptateur d’accu 18650 est également fourni dans le kit, et si cela peut dépanner, l’intérêt d’utiliser ce type d’accu avec cette Pico n’offre que peu d’intérêt.

L’accu 21700 qui est fourni dans le kit, badgé aux couleurs de la marque AVB, affiche une autonomie de 4 000 mAh pour une intensité de 30 A. Pour rappel, seuls les accus des marques Samsung, Sony, LG, Panasonic, ou Sanyo permettent d’être certain que leurs caractéristiques sont invariables. Toutes les autres marques, y compris donc AVB, se fournissent chez ces fabricants et les caractéristiques de l’accu peuvent donc changer suivant le fournisseur. Cela veut donc dire que notre accu n’a peut-être pas les mêmes performances que les autres.

Pour l’heure, il semblerait d’après le spécialiste des tests d’accus Mooch, qu’Eleaf fournisse un accu d’une autonomie qu’il estime à 3 900 mAh, donc très proche de ce qui est annoncé, mais de seulement 20 A en décharge continue au lieu des 30 A. On notera cependant toute l’ironie de la chose, puisque dans le manuel il est indiqué qu’il faut s’assurer d’utiliser un accu supérieur à 25 A. Cela permet néanmoins de vaper jusqu’à 74 W avec une résistance de 0,18 ohm, et d’atteindre effectivement les 100 W avec une résistance de 0,25 ohm qui de toute façon, rendra probablement l’âme bien avant que cette puissance ne soit atteinte.

Pour résumer, et comme pour les autres accus 21700, ne vous attendez pas à des performances bien supérieures par rapport aux meilleurs 18650, mais son autonomie reste cependant intéressante tout en étant suffisamment performant pour une vape utilisant une puissance raisonnable. L’autre avantage sera qu’il est parfaitement adapté à une recharge rapide en 2 A, recharge possible, mais néanmoins déconseillée d’effectuer avec la Pico. Ne pas oublier non plus de retirer pour la première charge la protection autocollante située sur le pôle négatif, vous pourriez attendre longtemps que l’accu se recharge.

L’interface de navigation est ratée

L’interface de navigation a pour son part évolué et honnêtement, c’était mieux avant. Les 5 clics permettent traditionnellement d’allumer ou d’éteindre la Pico, et une fois allumée, 3 clics permettent d’accéder aux différents modes de vape : puissance, contrôle de température, TCR (avec 3 mémoires) et bypass.

Un second menu est accessible en appuyant simultanément pendant 1 à 2 secondes sur le bouton + et le bouton de feu. Apparaît alors une série d’icônes qui ne se montre pas spécialement évocatrice. Il faudra se référer au manuel qui se contente d’énumérer les fonctions de ce deuxième menu les unes à la suite des autres, sans en indiquer malheureusement l’icône référente. Inutile de préciser que l’on n’arrive jamais du premier coup à l’option qui nous intéresse, et le pire, est que dans certains des sous-menus, il n’y a pas de retour arrière possible. Il faudra attendre que l’écran s’éteigne pour recommencer la procédure depuis le début. J’ai rarement vu une interface aussi peu ergonomique, une vraie plaie à utiliser au début, surtout avec des boutons + et – très mal placés sous la box.

Ce second menu permet d’accéder aux réglages suivants :

  • De verrouiller ou de déverrouiller la résistance en mode TC
  • D’afficher à l’écran le nombre de bouffées ou le temps de vape ou l’ampérage
  • D’activer ou non le mode furtif
  • De régler le preheat
  • D’afficher ou non un logo personnalisé
  • D’afficher la version hardware et firmware de la Pico
  • D’afficher la tension restante de l’accu
  • De régler les valeurs TCR pour les modes 3 mémoires

Le manuel ne vous renseignera pas beaucoup si vous débutez dans la vape. En fait, il s’agit plus d’un manuel de présentation que d’un manuel d’utilisation, et pour parfaire le tout, toutes les commandes n’y sont pas indiquées. Il est par exemple possible de verrouiller les boutons + et – en appuyant simultanément sur ces derniers, ou encore, d’inverser le sens d’affichage de l’écran en appuyant également simultanément sur ces deux boutons lorsque la box est éteinte. Ces commandes ne sont pas indiquées dans le manuel, je ne sais d’ailleurs pas s’il en existe d’autres. Nous sommes sûrement censés les deviner, et lorsque l’on se réfère comme indiqué en début de manuel, à la vidéo en anglais située sur le site d’Eleaf pour connaître les fonctions détaillées, finalement, nous n’en apprenons pas plus.

Le clearomiseur Ello n’est pas récent, mais toujours d’actualité

Eleaf a choisi l’Ello, premier du nom, pour compléter ce kit. Ce choix est un peu étrange, car l’Ello est sorti sur le marché il y a déjà 10 mois, et depuis, d’autres atomiseurs de la série Ello ont fait leur apparition, sans compter l’excellent Melo 4. Eleaf a peut-être besoin de vider les stocks, mais ceci dit, l’Ello n’est pas un mauvais clearomiseur et malgré son âge, il tient toujours la vape.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce clearomiseur, voici une petite session de rattrapage. D’un diamètre de 25 mm, l’Ello possède d’origine un réservoir d’une contenance de 2 ml. Cependant, grâce à un petit rehausseur de cheminée et au second réservoir de fourni, sa contenance est portée à 4 ml. Le drip tip est au format 810 et d’une hauteur de 9 mm, mais sa forme conique réduit son diamètre à 14 mm, plus acceptable si vous n’aimez pas les formats larges. Si par contre vous préférez justement plus large, un second de forme droite est fourni, qui lui possède un diamètre extérieur de 16 mm.

Le remplissage s’effectue en coulissant le top cap vers l’extérieur sans avoir à retirer le drip tip. Le trou de remplissage est de bonne largeur et affleurant. La finition du top cap est soignée, ne présente aucun jeu et le coulissement des deux pièces est suffisamment ferme pour que ces pièces ne bougent pas toute seule.

Le bottom cap accueil deux larges arrivées d’air réglables par une bague possédant une butée d’arrêt dans chaque sens. Le flux ne permet qu’une inhalation directe, mais son dosage est graduel sans jamais émettre le moindre sifflement. La hauteur des arrivées d’air est suffisamment haute pour limiter la condensation sur la box, sans pour autant l’empêcher complètement, ce qui reste pratiquement inévitable avec des arrivées d’air en bas. Le Pin 510 n’est pas réglable et ne dépasse pratiquement pas.

La nouvelle résistance HW1-C est de bonne qualité

Eleaf profite de ce kit pour lancer une nouvelle résistance HW1-C à la place de la HW1. Il s’agit toujours d’une résistance composée d’un coil parallèle monté verticalement et toujours en Kanthal, mais un anneau en céramique a été ajouté entre le coton et les fils. Cette céramique permet de retenir la chaleur un peu plus longtemps afin de rendre la résistance plus réactive à la bouffée suivante, et d’améliorer, du moins en théorie, le rendu des saveurs. N’ayant pas trouvé de réel défaut à la HW1, j’avoue ne pas avoir constaté d’amélioration significative avec cette HW1-C. Elle fonctionne très bien, et c’est bien là le principal, délivrant de bonnes saveurs et une vapeur raisonnable dès les 25 W de puissance minimum recommandée. La vape est douce et agréable, même en poussant un peu plus la puissance vers les 40 W. Au-delà, les saveurs commençant à s’estomper.

Cependant, je préfère quand même la HW2 avec son double coil, eux aussi montés en parallèle et verticalement. Les saveurs se révèlent plus précises, et la vapeur un plus dense dès 30 W. La encore, inutile de monter trop haut en puissance, 50/55 W me parait être un maximum si l’on souhaite garder les saveurs intactes.

La HW2 est à mes yeux la meilleure de la série, les HW3 et HW4 (non fourni) se révélant quant à elles assez décevantes en termes de saveurs. Par contre, un petit arrière-goût de neuf se fait sentir au début de le l’utilisation des deux résistances. Il faut attendre de vider environ 2 ml avant qu’elles ne soient pleinement effectives.

En résumé

On aime

  • Coffret complet et homogène
  • Livrée avec un accu 21700 dans le cas du kit complet
  • Son accu 21700 offrant une bonne autonomie
  • Box de taille raisonnable pour ce format d’accu
  • Les résistances agréables et performantes

On n’aime pas

  • Le bouchon de fermeture du logement de l’accu
  • La navigation dans le menu
  • Ses finitions moyennes
  • L’emplacement des boutons + et –
  • Son écran qui ne profite pas vraiment de l’augmentation de taille de la box
  • Le manuel de la Pico qui n’explique pas toutes les fonctions possibles

Conclusion

3,5 /5
 

Le concept originel de la Pico repose sur la compacité obtenue grâce à son bouchon de fermeture. Avec un accu 21700, ce principe reste valable, mais perd de son sens. La Pico 21700 ne se révèle finalement pas vraiment plus compact qu’une Invoke pour rester chez Eleaf, et quoi que l’on fasse, aucun accu 21700 ne sera aussi performant et autonome que 2 accus 18650. Pour le reste, la Pico 21700 ne brille pas spécialement sur un point particulier, la navigation dans son menu est tout sauf pratique, et dans l’ensemble, son design commence à être un peu désuet. Reste que le kit est homogène, livré avec un Ello qui lui aussi commence à dater, mais qui est toujours d’actualité, bien fini et accompagné de résistances performantes. Un kit qui plaira sûrement aux fans de la série Pico, mais sans réelle valeur ajoutée.

 

Le kit iStick Pico 21700 d’Eleaf en images

Les derniers articles sur la marque Eleaf

Test : kit iStick Amnis / GS Drive – Eleaf

  • Publié le 24/09/2018

Inhalation directe pour le poids d’un pod Son format est compact, mais le kit surprend quand même par sa légèreté : 63 g, c’est moins que certains pods. C’est un bon …

Test : iWu – Eleaf

  • Publié le 29/08/2018

Un pod à coque S’il fonctionne comme tous les pods, avec un réservoir qui se clipse sur une batterie, le iWu possède un élément supplémentaire : une coque. A la …

Test : Kit Pico Squeeze 2 / Coral 2 – Eleaf

  • Publié le 11/08/2018

Le Kit Pico Squeeze 2 / Coral 2 de Eleaf plaira à ceux qui aiment squonker et permettra à ceux qui souhaitent s’y mettre de commencer en toute confiance.

Mais aussi :

 

Retrouvez toutes les infos et les nouveautés en vous abonnant à notre newsletter !

Annonce

Name of Reviewed Item: Kit iStick Pico 21700 / Ello - Eleaf Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/02/Kit-iStick-Pico-21700-Eleaf-Une.jpg Review Author:Review Date: