Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Isolo S – Eleaf

Test : Isolo S – Eleaf

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Eleaf propose une nouvelle déclinaison autour de ses résistances GX : le Isolo, destiné à une vape puissante et aérienne. Un kit plutôt agréable, mais qui souffre de quelques limitations.

Le retour du GX

Eleaf a bien conscience que ses résistances GX, couplées à son GX tank, sont une vraie réussite dans leur catégorie, et ne manque pas de les proposer en diverses itérations destinées à satisfaire un large panel de vapoteurs.

Dernière proposition en date, le Kit Isolo S, composé d’une batterie désormais adjoint au fameux tank GX. Un kit de poche, prêt à l’emploi, destiné à une vape plutôt aérienne, et compact, plus proche du tube que de la box dans la prise en main.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod127 x 26 x 27 mm
Poids du mod115 g
Format d'accusbatterie intégrée 1800 mAh
ChargeUSB - C
Puissance maximale80
Diamètre max. de l'atomiseur26
Modes disponiblesWatts, Bypass
Dimensions du clearomiseur26 x 44
Poids du clearomiseur55 g
Capacité du clearomiseur5 ml
Plages d'utilisation30 à 50 w
Remplissagesur le côté

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Les qualités de ses défauts (et vice-versa)

Le kit Isolo S se compose d’une box et du tank GX. Enfin, une box, c’est difficile à affirmer : trop tubulaire pour être réellement qualifié comme tel, mais trop ovale aussi, pour être considérée comme un tube, le mod joue avec ses propres codes. Simple, agréable à prendre en main et surtout compact, il se révèle vite attachant à l’usage. Sauf peut être pour les grosses mains qui devront se contorsionner un peu.

En façade, pas de surprises : un gros bouton feu qui tombe bien sous le pouce ou l’index, deux boutons de réglages, et un écran simple qui fait le travail. Les habitués d’Eleaf le reconnaîtrons au premier coup d’œil.

L’intérieur cache une batterie de 1800 mAh rechargeable par une connectique USB-C. Élément qui constitue à la fois la principale qualité et le plus gros défaut de l’ensemble.

En effet, avec un temps de charge d’une petite heure, elle s’avère pratique pour les utilisateurs pressés. En revanche, pour les amateurs de gros nuages et d’autonomie, c’est une autre affaire. Les résistances GX de 0,2 ohm, notamment, exploitées à fond, se montrent assez énergivores, et l’autonomie devient alors plus que perfectible. Défaut négligeable toutefois si l’on a un point de chargement à disposition, mais gênant dans le cas inverse.

Le top de la batterie est surmonté d’un connecteur 510 fiché au centre d’un large plateau qui peut accueillir des atomiseurs jusqu’à 26 mm de diamètre. Ce qui est très précisément le diamètre du GX tank, la vie est bien faite.

Sur le connecteur vient se visser la base du GX tank. Pas de surprises, il reprend le principe de la base aimantée des pods, avec les résistances qui viennent se ficher en dessous.

Les résistances GX ont déjà démontré leurs performances. Assez puissantes pour créer une vapeur abondante, tout en préservant les saveurs des liquides, elles sont proposées dans le kit en 0,2 et 0,5 ohm.

Facile à vivre, elles encaissent les liquides assez épais, allant jusqu’au 80 % de glycérine végétale, sans broncher.

 

Le remplissage du tank se fait par le côté, via une fente obturée par un capuchon de silicone, qui eût pu être un tantinet plus large. Bouteille munie d’un bec verseur indispensable.

Clairement, le tank est orienté vape aérienne, et donnera satisfaction aux amateurs de fortes puissances grâce à sa large ouverture. Une grille percée de petits trous propose un DL restreint, voire une ébauche de MTL, qui est, en revanche, tout sauf convaincante.

En résumé

On aime

  • Les résisatnces GX, fiables et performantes
  • Le format agréable, compact et original
  • Le chargement USB - C rapide
  • Les finitions, impeccables
  • Un vrai-faux pod en 510

On n’aime pas

  • La batterie clairement sous-évaluée pour la puissance proposée
  • Le "MTL" pas convaincant
  • Des fuites à terme dans le berceau du tank
  • Le côté "cheap" du plastique sur le tank

Conclusion

4,1 /5

Le kit Isolo - S plaira à ceux qui cherchent un pod puissant sans pour autant renoncer au connecteur 510. La fiabilité Eleaf, appuyée par des résistances performantes, en feront un allié assez sympathique pour ceux qui aiment tirer ponctuellement un nuage savoureux au fil de la journée. En revanche, les vapoteurs qui ont leur drip tip à la bouche du matin au soir se trouveront vite frustrés par une autonomie qui peut se montrer juste à forte puissance.

Le Kit Isolo S en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.