Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : iJust P40 – Eleaf

Test : iJust P40 – Eleaf

  • Par , le 13/04/2023 à 16h31
    Annonce

Si vous ne fumez pas, ne vapotez pas.

L’iJust P40 d’Eleaf est un petit kit léger qui propose deux styles d’inhalation. Sans réglages, le kit s’adapte aux besoins des vapoteurs en sélectionnant la puissance adaptée. Malgré sa simplicité, il offre quelques possibilités d’évolution de sa vape.

Vape contenue

Le kit iJust P40 est un dispositif de vapotage discret et ultra léger. Son écran réduit au minimum des fonctions ne consomme quasiment pas d’énergie. Passant d’une vape serrée indirecte à plus nuageuse, c’est un kit abordable simple à utiliser qui convient quel que soit son niveau de vapotage.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod73 x 31 x 25 mm
Poids du mod54.6 g
Format d'accusbatterie intégrée de 1500 mAh
ChargeUSB-C
Puissance maximale40
Diamètre max. de l'atomiseur
Modes disponiblesWatts, Automatique
Dimensions du clearomiseur43,5 x 19 mm
Poids du clearomiseur12 g
Capacité du clearomiseur3 ml
Plages d'utilisation10 à 40 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Le plus simple

Sous la base de la iJust P40, une connectique USB-C permet la recharge rapide de la batterie intégrée de 1500 mAh. L’autonomie de cette dernière n’est pas la plus élevée de la catégorie, mais les résistances fournies dans le kit sont bien sages en consommation électrique. L’ensemble taille / poids / autonomie est donc cohérent. Il est possible de vapoter pendant la phase de charge.


Sur la partie supérieure du corps de la batterie, on trouve une petite manette située sur la tranche de la box. En la faisant passer de gauche à droite, on modifie l’aération de la résistance logée dans le réservoir.
Ainsi, on peut passer d’un tirage assez serré, type inhalation indirecte (bouche puis poumons comme une cigarette de tabac) à une vape plus directe (directement dans les poumons) modérée. L’objectif de l’iJust P40 n’est pas de produire d’énormes nuages, mais d’offrir deux styles d’inhalations pour varier les sensations. Sur ce segment, l’iJust P40 s’en sort plutôt bien. Seul reproche lors de nos tests, un niveau sonore trop important en inhalation indirecte. Le kit est petit, léger et discret, un peu moins au niveau du bruit généré.


Proposé dans plusieurs coloris, l’iJust P40 est très léger (dans les 65 g, box et réservoir inclus). Les assemblages sont de bonne qualité. On apprécie la finition en caoutchouc gommé qui rend la tenue en main douce et agréable. En façade, le bouton de déclenchement dépasse suffisamment pour un appui aisé que l’on soit droitier ou gaucher. En bas de l’écran, un réglage “+” et “-” permet d’ajuster la puissance sélectionnée.


L’écran de l’iJust P40 est réduit au minimum d’informations. Seule la puissance sélectionnée est affichée. La valeur la plus importante (40 W) est en haut de l’écran et descend graduellement jusqu’en bas de l’affichage à son niveau minimal de 10 W par incrément de 5 W. La luminosité est faible, trop à notre goût. En utilisation extérieure, sans ensoleillement excessif, il est quasiment impossible de lire la valeur choisie. Ce n’est pas forcément totalement handicapant, dans la mesure où l’iJust P40 reconnaît la résistance dans le réservoir et s’ajuste sur la puissance requise pour une vape idéale.

En limitant le nombre d’informations disponibles à l’écran, Eleaf s’est orienté vers un produit le plus simple possible, quelle que soit son expérience dans la vape.

De la vape serrée à plus aérienne


Le réservoir tient sur la partie supérieure de la batterie par 4 aimants dont le magnétisme est totalement opérationnel. Lors de nos tests, nous n’avons pas observé de jeu latéral dans une utilisation classique du dispositif.


Pour remplir le réservoir d’une contenance de 3 ml, il suffit de glisser la partie supérieure de ce dernier. Une petite goutte gravée indique l’emplacement où il faut exercer une pression pour accéder au trou de remplissage. Une petite bille sous le top cap permet, lors de la fermeture du réservoir, de verrouiller solidement celui-ci. Aucun risque de voir son réservoir s’ouvrir de lui-même. C’est un bon point !
L’embout buccal, au format 510, peut être remplacé par un modèle standard, mais celui équipant l’iJust P40 est agréable au contact des lèvres et offre un diamètre intérieur adapté à une vape polyvalente.


Deux résistances sont fournies dans la boîte. La GTL 0,4 ohm est à privilégier pour l’inhalation directe restreinte et demande une puissance de 20 à 30 W. La GTL 0,8 ohm est pensée pour l’inhalation indirecte et ne demande que 12 à 18 W. Le rendu des saveurs est agréable et plus performant avec des saveurs fruitées. La vapeur est froide ou tout juste tiède selon les ajustements de la bague du flux d’air.
La vapeur est bien plus dense à 30 W et l’iJust P40, malgré son mini format, n’a pas à rougir face à des kits plus conséquents et plus complexes. Un produit simple à utiliser pour une vape secondaire ou pour se lancer facilement dans le vaping !

En résumé

On aime

  • Bonnes saveurs
  • Ultra simple
  • Kit léger
  • Pas de réglages spécifiques
  • 2 styles de vape

On n’aime pas

  • Luminosité d'écran trop faible
  • Bruyant en inhalation indirecte

Conclusion

4 /5

Le kit iJust P40 d'Eleaf est un combo agréable pour débuter. Avec sa puissance automatique, il ne demande pas de compétences spécifiques dans la vape pour l'utiliser simplement. Ses deux résistances différentes sont agréables pour une vape plus ou moins nuageuse sans jamais dépasser les 30 W. On regrette le manque de luminosité de l'écran.

Le kit iJust P40 en images