Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : iJust 3 – Eleaf

Test : iJust 3 – Eleaf

  • Par , le 5/06/2018 à 13h20
    Annonce

Avec l’iJust 3, Eleaf met à jour son kit de survie destinée à la vape puissante. La recette est connue : un clearomiseur dédié au powervaping (ici le Ello Duro), vissé sur une batterie sans réglage au format tube. C’est simple, assez discret dans une poche, et ça permet de vaper de gros clouds sans se préoccuper de réglages ou de construction de coils.

Radical !


L’ensemble est livré dans une boite en carton rigide bien organisée, qui contient aussi des joints et un réservoir de rechange, une résistance supplémentairement, un câble USB et un manuel relativement complet.

Le clearomiseur Ello Duro n’usurpe pas son nom : sa vape est dure ! La vapeur est abondante, le hit très puissant, les saveurs sont un peu sacrifiées sur cet autel, mais elles ne sont pas ridicules non plus : on reconnaît ses liquides. Comparé à un TFV12, la vape est plus brutale, plus vigoureuse, radicale, d’autant plus qu’il n’y a pas de réglage de puissance pour calmer le jeu.

Le flux d’air peut être libre, on peut respirer dedans sans manquer d’oxygène, mais son réglage est progressif, d’une vape directe restreinte à une vape très aérienne, ce qui permet de varier la vape, tiède ouvert à fond, plus chaude en refermant.

Au final, le Ello Duro fournit une vape musclée, avec un hit plus fort que celui de ses concurrents. Egros, il monte le hit d’un cran par rapport au taux de nicotine : un 3 mg sera proche d’un 6 mg sur un autre atomiseur, ce qui peut être pratique pour avoir des sensations tout en gardant un taux de nicotine bas.

 

La vivacité de la vapeur est probablement due aux résistances fournies, que j’ai un moment pensé faites de mesh, mais qui, à y regarder de plus près, sont en fait constituées de grilles de Kanthal ajourées. Nous sommes plus sur un genre de “notch coil” que sur un mesh. Et en effet, la sensation de vape n’est pas la même : le mesh est plus doux, cette grille est plus velue. Je l’ai mesurée à 0,16 ohm, ce qui nous donnerait une puissance théorique d’environ 100 W quand la batterie est en pleine charge, et un courant de 25 A

En fait, la batterie est électroniquement protégée, et ne fournit que 80 W à pleine puissance, ce qui élimine pratiquement les risques de dérive.

Par ailleurs, le kit est effectivement assez discret, de la taille d’un mod mécanique (ci-dessous, il est comparé à une iStick Pico d’Eleaf + Kylin, et à un tube Wismec + Zeus). Il tient facilement dans une poche ou un petit sac, et le bouton de mise à feu est large, facile à manipuler aussi bien avec l’index qu’avec le pouce.

Le Ello Duro ne fuit pas quand il est utilisé régulièrement, mais il peut le faire, un peu, si on le laisse reposer 24 h avec du liquide dans son réservoir. La construction semble solide et les finitions sont bonnes, le kit ne démérite pas face à d’autres setups.

Ce kit est donc exclusivement dédié à la vape aérienne à forte puissance, autour de 80 W, sa consommation est du coup importante, aussi bien en liquide qu’en énergie : même si la capacité de la batterie est grande (3000 mAh) il faut la recharger dans la journée.

À  l’usage, le tube iJust 3 a un petit défaut, pas grave pour la vape, mais ennuyeux comme un scrupule. Pour les Romains antiques, qui marchaient en sandales, un scrupule, c’est le petit caillou qui se glisse entre le pied et la sandale, et qui énerve ! C’était la minute France Culture… revenons à cette batterie : sous le bouton de mise à feu, une LED est censée informer de l’état de la batterie (allumée ou éteinte), et de la charge restante dans l’accu (couleur). Mais sa lumière ne peut se voir que par le mince jour entre le bouton et le corps du mod. De plus, elle n’est pas très puissante, résultat : on ne la voit que la nuit. En plein jour, il est pratiquement impossible de voir cette indication, c’est ballot.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du kit iJust 3 de Eleaf

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 25 mm sur 87
Batterie intégrée de 3000 mAh
Charge USB
Diamètre max. de l’atomiseur 25 mm
Dimensions atomiseur 25 mm (28 avec le tank bubble)
Contenance 2 ml ou 6,5 ml
Remplissage par le haut
Plage d’utilisation 40 à 80 W
Drip tip 810
Poids du kit 160 g
Couleurs disponibles Toutes !

Le coffret comprend

Batterie iJust3 (x1), clearomiseur Ello Duro (x1), résistance HW-N 0,2 ohm (x1), résistance HW-M 0,15 ohm, câble micro USB (x1), kit de pièces de rechange (x1), manuels d’utilisation (x2).

La batterie en détail

La batterie est intégrée, rechargeable à l’aide d’un cordon USB sur un chargeur de téléphone ou un PC, et il est possible de vaper pendant la charge. C’est simple et c’est fait pour.

La connexion est évidemment au format 510, il est donc possible d’utiliser un autre atomiseur sur le mod. La décoration est plutôt réussie, avec sur le cul une sorte de croix occitane qui fera plaisir aux sudistes. Un trou de dégazage pourra sauver la situation en cas d’emballement de la chimie.

Le Ello Duro en détail

Il est construit de manière classique, avec un réservoir bombé, capable de contenir 6,5 ml, tout de même. Le drip tip fourni est en résine, assez réussi à mon goût. Sa construction est robuste, et les finitions tout à fait honnêtes.

Il se démonte simplement, en dévissant la base, qui accueille la résistance. Un large joint noir évite toute fuite entre la base et le réservoir.

Le remplissage se fait par le haut, en faisant coulisser le haut du chapeau. Astuce intéressante, à première vue le joint de remplissage ne semble pas ouvert : en fait il est équipé d’un opercule, fendu au milieu, qui s’écarte quand on insère l’embout d’une fiole. Il préserve ainsi la propreté de la surface sous le top cap : même en retournant l’atomiseur, le liquide ne passera pas.

Bref, sur le plan de la construction, ce kit est parfait, très pratique à utiliser, et fiable.
Sa seule limite, c’est son type de vape, radicale : il est parfait pour ceux qui cherchent une vape puissante, aérienne et épicée.

Considérations vaporeuses sur l’intérêt des batteries sans réglage

Plusieurs constructeurs proposent aujourd’hui des kits de ce ce genre : des atomiseurs puissants équipés d’une batterie non réglable. Est-ce pertinent pour ce type de vape ?
De mon point de vue non en dehors du dépannage, il est plus judicieux d’avoir une box électronique dont on peut régler la puissance et changer l’accu quand on est loin de toute prise de courant.

Les fabricants proposent ce type de batterie pour deux raisons : d’abord c’est moins cher et ça leur permet d’afficher un prix attractif, ensuite ça leur permet de communiquer sur la simplicité d’usage : pas de réglage, pas de prise de tête.

OK… Serions-nous si nuls ? La plupart des vapoteurs sont titulaires du permis de conduire, ils savent se servir d’un engin d’une tonne et demi, de 4 mètres sur 2, au milieu d’autres engins du même acabit lancés à des vitesses plus ou moins grandes, avec un volant, des rétroviseurs, 2 ou 3 pédales, des boutons à foison, un GPS, un levier de vitesse et des gamins qui hurlent à l’arrière…

En devenant vapoteurs, les mêmes personnes ne seraient pas capables d’utiliser 2 boutons pour régler la puissance de leur vape, ni d’ouvrir une trappe pour changer un accu ? Non, ça ne tient pas, et l’argument du prix est aussi fallacieux : en mettant 20 € de plus, on peut avoir un mod électronique, c’est le prix de 2 paquets de clopes, l’investissement et largement rentable. Bref, les batteries sans réglages me paraissent intéressantes en dépannage, mais on pourra se faire plus plaisir en utilisant une box électronique au quotidien.

En résumé

On aime

  • La vape radicale
  • La qualité de construction
  • La capacité de 3000 mAh
  • L’ergonomie et la simplicité du mod.

On n’aime pas

  • La vape radicale
  • La LED invisible
  • L’absence de réglage de puissance

Conclusion

4,5 /5
 

Le kit iJust 3 d’Eleaf est bel et bien conçu pour fournir une vape radicale, puissante et piquante pour les amateurs de sensations. Sa batterie de 3000 mAh tient une demi journée de vape à 70 W, sa production de vapeur est digne des cadors du cloud, et les saveurs ne sont pas totalement tuées au passage. Il a donc les défauts de ses qualités : il est impossible de vaper tranquille sur cette batterie. Mais avec une box électronique, il peut être plus souple.

 

Le kit iJust 3 d’Eleaf en images

 

Les derniers articles sur la marque Eleaf

Test : kit iStick Amnis / GS Drive – Eleaf

  • Publié le 24/09/2018

Inhalation directe pour le poids d’un pod Son format est compact, mais le kit surprend quand même par sa légèreté : 63 g, c’est moins que certains pods. C’est un bon …

Test : iWu – Eleaf

  • Publié le 29/08/2018

Un pod à coque S’il fonctionne comme tous les pods, avec un réservoir qui se clipse sur une batterie, le iWu possède un élément supplémentaire : une coque. A la …

Test : Kit Pico Squeeze 2 / Coral 2 – Eleaf

  • Publié le 11/08/2018

Le Kit Pico Squeeze 2 / Coral 2 de Eleaf plaira à ceux qui aiment squonker et permettra à ceux qui souhaitent s’y mettre de commencer en toute confiance.

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: iJust 3 de Eleaf Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/06/iJust3.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: