Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Priv V8 – Smok

Test : kit Priv V8 – Smok

    Annonce

Le kit Priv V8 de chez Smok est constitué d’une nouvelle box, la Priv V8, et de l’incontournable clearomiseur TFV8 Baby. Si nous commençons à bien connaître le TVF8 Baby, la Priv V8 est bien plus surprenante que ne le laisse présager son apparente simplicité.

Premier contact

La Priv V8 est pour l’instant uniquement vendue en kit avec le TFV8 Baby. Ayant déjà testé ce clearomiseur, cette revue ne concernera que la box.

Comme souvent chez Smok, le kit est plutôt bien fourni et rien ne manquera, mise à part un accu en 18650 pour commencer à l’utiliser.

Surmontée du TFV8 Baby, je regrette quand même que Smok nous ait de nouveau inclus ce clearomiseur comme sur de nombreux kits du fabricant. Non pas que le Baby soit mauvais, il demeure un des meilleurs clearomiseur de cette année, mais ses 22 mm de diamètre ne font pas très élégants sur cette box qui est en 24,5 mm de largeur. Pourquoi ne pas nous avoir livré un Big Baby ou mieux, un X-Baby ? Esthétiquement, on ne peut pas dire que l’effet soit des plus réussis.

La Priv V8 est une box un peu atypique : elle n’a pas d’écran, aucun réglage n’est possible, on ne peut pas la mettre à jour et il vous faudra un accu 18650 (non fourni) pour l’utiliser. Vue comme ça ce n’est pas très vendeur, je vous l’accorde.

Heureusement, elle possède bien d’autres atouts : elle est légère (85 g), accepte des atomiseurs jusqu’à 24,5 mm de diamètre en restant flush, sa finition est excellente avec une peinture qui ne retient pas les traces de doigts et qui semble résistante, elle est ultra simple à utiliser et possède un bouton de feu sous forme de gâchette. Là, elle devient plus intéressante.

Revue technique

Caractéristiques essentielles de la Priv V8 de Smok

  • Hauteur : 80 mm
  • Largeur : 34 mm
  • Épaisseur: 24,5 mm
  • Poids : 85 g – 129 g avec un accu 18650
  • Matière : alliage de zinc
  • Puissance : 60 w
  • Batterie : un accu 18650 (non fourni)
  • Rechargeable par le port micro USB à 700 mAh
  • Mise à jour du chipset : non
  • Plage de résistance : de 0,1 à 2,5 ohms
  • Modes de vape : puissance uniquement
  • Connectique : pin 510 en laiton monté sur ressort
  • Coloris : gold/red, red/black, purple/black, white/7 colors, black/7 colors, silver/black et black/red

La boite contient :

  • Une box Priv V8
  • Un clearomiseur TFV8 Baby Tank
  • Deux résistances Baby-M2 de 0,25 ohm (dont une préinstallée)
  • Un réservoir supplémentaire
  • Un sachet de joints
  • Un vape band
  • Un câble USB
  • Un manuel d’utilisation uniquement en Anglais
  • Une carte de précaution d’usage des accus
  • Un certificat de garantie

En détail

Du fait de sa simplicité, la Priv V8 est très facile d’accès. Sur l’un des côtés tout en bas se trouve le connecteur micro USB qui servira à recharger l’accu, au cas ou votre chargeur indépendant ne soit pas accessible. Juste au-dessus de cette prise, un petit voyant s’illuminera en rouge pour indiquer la charge et s’éteindra une fois votre accu chargé.

En dessous de la box se trouve la trappe qui permet d’accéder au logement de l’accu. Pour l’ouvrir, il suffit de la faire coulisser vers l’extérieur de façon classique, mais trois détails viennent cependant un peu entacher cette ouverture :

– Aucun trou de dégazage n’est présent en cas de problème avec l’accu

– L’ouverture se fait aisément lorsqu’il n’y a pas d’accu, mais la fermeture est plus difficile une fois l’accu en place, il faut un peu forcer

– L’ouverture avec l’accu à l’intérieur n’est pas facile. Une fois la trappe en place, elle demeure fermement en position, et n’espérez pas l’ouvrir avec la pulpe du doigt qui glissera inexorablement dessus sans la faire bouger d’un poil. Seul un ongle permettra d’accrocher une des trois petites encoches et encore, ceux de madame risquent bien de casser s’ils sont trop longs. C’est sûr qu’une fois en place l’accu ne bouge pas d’un millimètre, mais quand même…

Tout en haut de la Priv V8, on trouve bien évidemment le connecteur prêt à recevoir votre atomiseur. Le pin 510 en laiton est monté sur ressort et un petit joint tout au fond empêchera le liquide d’aller visiter l’intérieur de la box. À l’opposé, une toute petite LED vous donnera une indication en cas de dysfonctionnement. Les protections proposées par la Priv V8 sont exactement les mêmes que n’importe quelle autre box électronique, et le nombre de clignotements indiquera ce qui se passe :

– 3 clignotements pour confirmer l’allumage de la box ou lorsqu’on l’éteint

– 4 clignotements pour un problème d’atomiseur (absent, court circuit ou résistance trop basse ou trop haute)

– 15 clignotements (il faut au moins ça) pour indiquer que la tension de l’accu est inférieure à 3,3 V, donc à remplacer ou à recharger. Retenez également que rien n’indique le niveau de charge de l’accu, ce sera à vous d’être prévoyant.

À noter que le manuel indique que la Priv V8 possède un accu intégré de 3 000 mAh. Évidemment, ce n’est pas le cas, nos amis de chez Smok sont quand même farceurs…

Pour finir, l’angle aigu de la Priv V8 est constitué de l’unique bouton, ou plutôt gâchette, qui servira pour vaper. Actionnable pratiquement du bas jusqu’en haut, cette gâchette se montre très agréable à l’utilisation, offrant suffisamment de fermeté pour ne pas se déclencher dans une poche et sans montrer le moindre signe de bougeotte. Pour l’utiliser, il suffira de serrer la main, et, quel que soit l’endroit où se trouve la gâchette, contre la paume ou les phalanges, son ergonomie se montre parfaite.

Pour résumer, la Priv V8 possède une très bonne finition avec une bonne peinture, l’ensemble semble solide, rien ne bouge et elle se révèle très ergonomique avec sa gâchette.

La Priv V8 en situation

La box ne possédant aucun réglage, son utilisation est des plus simple. On place son atomiseur sans s’occuper de savoir quelle résistance est montée et on vape. Attention cependant, la Priv V8  permet  de pouvoir vaper uniquement en mode puissance. Seront à proscrire les résistances demandant à être utilisées uniquement en mode contrôle de température, je pense principalement au titane.

Le principe de fonctionnement de la Priv V8 repose sur la loi d’ohm, délivrant automatiquement la tension correcte vis-à-vis de la valeur de la résistance. Sur le papier ça semble simple, mais en réalité, de nombreux facteurs peuvent perturber ce principe : la résistance peut avoir quelques heures de vape ou au contraire être récente, elle peut être constituée d’un simple fil ou torsadée, un liquide gourmand se vapera plutôt à une puissance élevée pour obtenir une vapeur tiède au contraire d’un fruité, et surtout, de l’utilisateur. Chacun possédant pratiquement une vape qui lui est propre, si dans mon cas je suis à 35 W sur une résistance qui possède une plage d’utilisation de 30 à 80 W, d’autres justement préféreront vaper avec cette même résistance en choisissant une puissance plus haute.

Concrètement, la puissance délivrée par la Priv V8 est cohérente. Elle délivre la bonne puissance a chaque fois et de façon régulière, et la reconnaissance d’un changement d’atomiseur est immédiat (gros progrès chez Smok). Cependant, il restera des cas où le manque de réglage se fera sentir :

– Lorsque l’on n’aime pas vaper avec beaucoup de puissance avec des résistances basses, par exemple vaper à 40 W avec une résistance de 0,25 ohm alors que la box délivrera plus de 50 W.

– Lorsque l’on souhaite vaper avec une résistance multifil avec plus de puissance que ne l’indique la loi d’ohm. Un Clapton de 1,0 ohm permet d’encaisser entre 22 et 25 W sans broncher, mais la Priv V8 ne délivrera que 16 W environ.

– Lorsque l’on possède une résistance qui a déjà un peu vécu et qui aimerait bien un peu plus de watts pour satisfaire le vapoteur.

Mais dans l’ensemble, si vous ne vapez pas à plus de 50 W et que vous n’utilisez pas des résistances en multifils égales ou supérieures à 1 ohm, la Priv V8 pourra parfaitement vous convenir et vous donner entière satisfaction.

En résumé

On aime

  • La finition
  • Le bouton de feu sous forme de gâchette
  • Le design très compact offrant une très bonne ergonomie
  • Le poids
  • Sa simplicité d’utilisation
  • Le packaging complet et de qualité

On n’aime pas

  • Pas d’indication sur le niveau de charge restant de l’accu
  • La trappe d’accès difficile à manipuler avec un accu à l’intérieur
  • L’atomiseur non flush avec la box

Conclusion

Notre note : 4/5. La Priv V8 pourrait ne pas satisfaire tout le monde, l’impossibilité de la régler peut parfois se montrer gênante. En même temps, c’est un peu son principe de base, et si c’est ce que vous recherchez, elle se montre être un très bon choix. Agréable à utiliser, discrète, totalement nomade et très bien finie, la Priv V8 est probablement une box que l’on pourra acquérir en tant que seconde box, où si vous aimez juste appuyer sur un bouton pour vaper sans vous préoccuper de régler quoi que ce soit d’autre.

Le kit Priv V8 de Smok en images

Pour aller plus loin

Le kit Priv V8 de Smok ne vous a pas convaincu ? Voici 3 kits qui vous intéresseront :

 

Name of Reviewed Item: Kit Priv V8 - Smok Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/09/Kit-Priv-V8-Smok-Une.jpg Review Author:Review Date: