Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » La valeur de Juul continue de diminuer

La valeur de Juul continue de diminuer

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Estimée à plus de 38 milliards de dollars il y a à peine deux ans, la valeur de Juul Labs Inc ne serait plus que de 10 milliards aujourd’hui.

Plus haute est l’ascension, plus rude est la chute

Fondée en 2015, l’entreprise Juul Labs Inc connaît un succès fulgurant au cours de ses premières années, au point d’enregistrer une croissance plus rapide que Facebook ou Snapchat à leur début. Un succès que l’on doit à la très vaste adoption de son pod par de nombreux fumeurs et vapoteurs, notamment aux États-Unis, et qui la conduit à rapidement posséder plus de 70 % du marché des pods aux USA.

Ce succès ne rapporte pourtant pas que de bonnes nouvelles à l’entreprise. En effet, parmi les nombreux utilisateurs de son produit, des mineurs, qui poussent les autorités sanitaires, et notamment la FDA, à s’intéresser de près à ses activités.

Malgré les différentes pressions qu’elle subit, Juul Labs Inc continue sa croissance, et se retrouve rapidement évaluée à plus de 10 milliards de dollars, jusqu’à attendre une valeur de 38 milliards à la fin de l’année 2018, lorsque le cigarettier Altria, choisit de prendre possession de 35 % de la société.

En parallèle de cette croissance, les problèmes continuent toutefois de s’accumuler pour Juul, notamment à cause d’une régulation de plus en plus stricte aux États-Unis. Des problèmes qui poussent l’entreprise à licencier massivement, et qui conduisent le cigarettier Altria, à déprécier son investissement de plus de 4,1 milliards de dollars.

S’ensuivent alors une nouvelle vague de licenciement, et un arrêt des activités de la société dans la majorité des pays européens.

Aujourd’hui, alors que les soucis semblent continuer de s’accumuler pour Juul, nous apprenons que la valeur de l’entreprise est désormais fixée aux alentours de 10 milliards de dollars, soit une somme bien éloignée des 38 milliards qu’elle valait il y a encore deux ans.

Depuis la démission du PDG historique de Juul, en septembre 2019, la société a supprimé plus de 2 600 emplois à travers le monde, cessé la vente de nombreuses saveurs d’e-liquides, et retiré ses produits de plusieurs marchés.

Le reste de l’actualité de Juul

L’ancienne ministre de la santé du Canada rejoint Juul

  • Publié le 26/10/2020

Une nomination qui fait parler Début juillet, le PDG de Juul, K.C. Crosthwaite, a annoncé la nomination de Rona Ambrose au sein du conseil d’administration. Il a souligné que durant …

L’Allemagne dit à son tour auf wiedersehen à Juul

  • Publié le 22/10/2020

Il n’y aura plus de pods Juul en Allemagne à la fin de l’année. Ce sixième abandon européen marque l’échec du fabricant dans l’ancien monde.

La chute de Juul s’accélère

  • Publié le 4/09/2020

Chute des ventes, durcissement de la réglementation, une période compliquée pour l’entreprise américaine Après la suppression de plus de 500 emplois à la fin de l’année 2019, puis le nouveau …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.