Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Dernière minute : Démission du PDG de Juul

Dernière minute : Démission du PDG de Juul

    Annonce

Kevin Burns, PDG de Juul aux USA, a démissionné, a annoncé le fabricant de pods. Il est remplacé par un ancien membre d’Altria, fabricant de Marlboro, par ailleurs actionnaire de la société. Juul va également, sur bien des sujets, faire profil bas.

Juul dans la tourmente

Kevin Burns, PDG de Juul aux USA, a donc démissionné. C’est le dernier rebondissement en date dans la saga de la crise de la vape aux USA. Le fabricant est accusé par les plus hautes autorités de promouvoir le vapotage des jeunes, comme l’avaient fait les cigarettiers avant lui.

KC Crosthwaite a été nommé à la tête du fabricant de pods. Un vétéran, puisqu’il a déjà fait ses armes chez Altria, fabricant de Marlboro, et actionnaire de Juul. Un choix judicieux ? Quoiqu’il en soit, l’entreprise se comporte de plus en plus comme une filiale de l’industrie du tabac.

Le nouveau PDG s’est engagé à travailler en étroite collaboration avec les autorités pour lutter contre le vapotage des jeunes et regagner la confiance du public. Il va également cesser toute campagne de publicité télévisée, et s’est engagé à ne pas essayer de forcer la main à l’administration Trump sur les mesures anti-vape envisagées.

En un mot : ne comptez pas sur Juul pour défendre les arômes.

Reste à savoir quel impact cela aura sur la politique mondiale de la marque, si cela signe l’absorption complète du fabricant de pods par Altria, ou si cela marque des difficultés réelles pour le leader du pod aux Etats-Unis, qui connut un succès insolent avant de devenir le symbole des antivape.

Plus d’infos et d’analyses à venir sur le Vaping Post. 

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *