Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Black Friday : Le Petit Vapoteur à contre-courant

Black Friday : Le Petit Vapoteur à contre-courant

    Annonce

Alors que la traditionnelle édition du Black Friday va démarrer, Le Petit Vapoteur fait un choix audacieux afin de marquer son opposition à cette nouvelle période de promotions. 

Les origines du Black Friday

L’histoire du « Black Friday » démarre aux États-Unis lorsque la presse en utilise le terme pour la première fois au cours de l’année 1951. 

Se déroulant traditionnellement le lendemain de la fête de Thanksgiving, le terme « Black Friday » est à l’époque utilisé afin de parler des bouchons sur les routes qui se forment à cette période de l’année, à cause de la majorité des salariés du pays qui posent un jour de congé à cette période. 

Il faudra attendre quelques années supplémentaires pour voir les deux mots associés au secteur commercial et alors commencer à signifier la période de l’année où les comptes des sociétés, à l’époque tenus à la main, soient de nouveaux écrits en noir suite à cette journée de promotions, contrairement au reste de l’année où ils étaient inscrits en rouge, car déficitaires. 

En France, le « Black Friday » se popularise réellement depuis quelques années seulement, avec un premier lancement au cours de l’année 2013. Particulièrement pratiqué par les boutiques internet, il diffère de la tradition américaine puisque outre-Atlantique, les promotions sont majoritairement appliquées aux magasins physiques. Les boutiques internet faisant leur promotion le lundi suivant, lors du « cyber monday ». 

Une période de promotions controversée

Si beaucoup de clients attendent le « Black Friday » avec impatience afin de faire de bonnes affaires, de nombreuses entreprises soucieuses de l’environnement parlent de l’événement comme d’un véritable désastre écologique. 

La CAMIF par exemple, entreprise française de vente aux particuliers spécialisée dans l’équipement de la maison et de la personne, a récemment fait savoir qu’elle fermerait complètement son site le jour du « Black Friday » afin de combattre ce qu’elle qualifie de « grand-messe de la surconsommation » qui « déferlera sur la France pour nous proposer une overdose d’offres promotionnelles ». Pour la société, cette période représenterait en réalité « le syndrome de la surconsommation, à l’origine des désastres écologiques et sociaux que plus personne n’ignore ». 

Le réseau Envie quant à lui, « réseau d’entreprises de l’économie sociale et solidaires » présent partout en France, réitérera cette année son « Green Friday » représentant une « alternative à la consommation compulsive, aux achats non nécessaires dictés par la logique promotionnelle » comme l’explique le magazine LSA

Enfin, Vianney Vaute, cofondateur de Back Market, entreprise française spécialisée dans la vente de produits reconditionnés, et luttant ainsi de fait contre le gaspillage, expliquait l’année dernière dans une tribune au journal Le Monde, que le « Black Friday » représenterait une « célébration consumériste » qui devrait être « l’occasion idéale d’ouvrir le débat sur les lourds impacts sociétaux et environnementaux de notre boulimie numérique », citant par exemple les nombreux problèmes des minerais présents dans nos appareils électroniques et provenant de « zones de conflits », des très mauvaises conditions de travail du secteur de la fabrication des appareils électroniques, ou encore du « piège de l’obsolescence programmée » responsable en grande partie des « 50 millions de tonnes » de déchets électroniques qui devraient polluer notre monde durant l’année 2018. 

Le Petit Vapoteur lance le Black Fairday

C’est ainsi que, sensible à la cause environnementale, Le Petit Vapoteur, plus grande boutique de vape en ligne du pays, va frapper un grand coup dès le lancement du « Black Friday » cette année, en le remplaçant par son concept du « Black Fairday » dont le slogan est : redistribuer, c’est mieux consommer

En effet, alors que la majorité des commerces internet va proposer de nombreuses promotions afin de réaliser le meilleur chiffre d’affaire possible, Le Petit Vapoteur a quant à lui choisi de reverser chaque euro qu’il gagnera durant la journée du 23 novembre, à diverses associations. 

Il sera ainsi possible, lors de la validation du panier, de choisir une association parmi celles qui sont proposées, à qui sera reversé l’intégralité du montant de la commande. Et dans le cas où vous n’auriez pas de préférence, Le Petit Vapoteur se chargera de choisir pour vous. 

Une méthode aussi admirable qu’audacieuse afin de marquer son opposition à cette période de promotions, et que nous saluons au Vaping Post. Retrouvez tous les détails de l’opération ici

Visite chez Le petit vapoteur

Annonce