Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » BAT rachète un fabricant de SNUS

BAT rachète un fabricant de SNUS

    Annonce
  • Vaporesso

Grâce à cette acquisition, le cigarettier devrait pouvoir élargir son offre de solutions orales de 4 à 28 produits.

Une acquisition de plus pour l’industrie du tabac

Voilà plusieurs années que les cigarettiers investissent dans les produits à risques réduits. Une nouveauté que l’on doit principalement à la diminution progressive des ventes de tabac dans de nombreux pays du monde, notamment due à la popularisation de la cigarette électronique, qui permet à de plus en plus de fumeurs de se sevrer du tabagisme.

Si la majorité des fabricants de l’industrie du tabac produit désormais ses propres e-cigarettes, certains ne s’arrêtent pas là et choisissent d’élargir leur portefeuille de produits à risques réduits, notamment en s’intéressant au marché du SNUS.

Ainsi, après son investissement chez Juul, le cigarettier Altria annonçait le rachat à 80 % de la société Burger Söhne, qui produit du SNUS depuis de nombreuses années.

De son côté, Reynolds American inc. déposait une demande de PMTA en août dernier pour ses pastilles à la nicotine.

Aujourd’hui, c’est au tour de British American Tobacco (BAT) d’acquérir l’entreprise Dryft Sciences, société américaine de « produits oraux à la nicotine », lui permettant ainsi d’élargir son offre dans ce domaine, de 4 à 28 produits.

« L’annonce d’aujourd’hui souligne notre engagement sociétal à accélérer notre transformation et à construire un avenir meilleur » a déclaré pour l’occasion Jack Bowles, PDG de BAT.

Une déclaration qui, si elle peut laisser penser que le cigarettier s’intéresse réellement au sort des fumeurs, est vite rattrapée par des enjeux économiques avant tout, comme le rappelle Guy Meldrum, PDG de Reynolds American, pour qui cette acquisition représente surtout un moyen « d’accélérer la croissance » de l’entreprise.

L’historique de BAT dans le domaine de la réduction des risques

Pour en savoir plus à ce sujet

Tabac, vape, tabac chauffé : le business de la nicotine selon BAT

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.