Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Vype, la cigarette électronique de la British American Tobacco (BAT) est désormais disponible en Angleterre

Vype, la cigarette électronique de la British American Tobacco (BAT) est désormais disponible en Angleterre

Vype, la cigarette électronique du groupe British American Tobacco (BAT) vient d'être commercialisé

Vype, la cigarette électronique du groupe British American Tobacco (BAT) vient d’être commercialisée

C’est la période des grandes manœuvres. Dans un marché européen encore dominé par des petites structures qui sont en relation directe avec des usines chinoises, les gros joueurs arrivent finalement sur le terrain.

La British American Tobacco company (BAT), propriétaire de CN Creative (la société britannique derrière les produits Intellicig), vient d’annoncer [2] la commercialisation immédiate de son produit Vype, une cigarette électronique jetable au look très soigné. Vendue 6.99 livres sterling [3], le nom commercial du produit semble être issu de la combinaison du terme “vape” (vapoter) et “hype” (en vogue, branché). Le groupe a précisé que ce modèle sera également disponible en version rechargeable dès le mois de septembre.

L’environnement légal qui s’apprête à être renforcé en Grande-Bretagne (et surement en Europe) pour les produits contenants de la nicotine, dont la star incontestée est la cigarette électronique, est clairement en train d’ouvrir de belles opportunités commerciales pour les industriels du tabac. Ces compagnies n’ont en effet aucune difficulté à encaisser des frais de mise en conformité de leurs produits en vue de satisfaire la future législation et d’employer des grands moyens promotionnels et de distribution.

Le journal “Le monde du tabac” stipule dans un article [1] que le e-liquide Ecopure contenu dans cette cigarette électronique répondrait aux normes pharmaceutiques. Difficile de savoir si cela concerne la qualité de la nicotine utilisée (la plupart des fabricants utilisent déjà des ingrédients de qualité pharmaceutique) ou si cela signifie qu’Intellicig s’est déjà mise en conformité avec les exigences de la MHRA. Cette agence de régulation des médicaments au Royaume-Uni avait en effet annoncé en juin 2012 que les fabricants devront présenter clairement (dès 2016) des données sur la qualité de leurs produits et sur la manière dont la nicotine est diffusée dans le corps.

De son côté le journal The Independant [4] précise que “la MHRA a déclaré que le marché avait besoin d’être réglementé car les e-cigarettes actuellement disponibles n’étaient pas de qualité suffisante, avec des contaminants présents dans certains produits et des niveaux de nicotine variant largement d’un produit à l’autre. Une fois que les e-cigarettes seront autorisées, les fabricants devront prouver la qualité de leurs produits et démontrer qu’ils fournissent la bonne quantité de nicotine annoncé, bien qu’ils n’auront pas besoin de faire des essais cliniques.”

Reste à savoir si la Vype sera aussi médiocre que la Vuse du concurrent R. J. Reynolds.

Sources:

[1] BAT lance une cigarette électronique en Grande-Bretagne : http://www.lemondedutabac.com/bat-lance-une-cigarette-electronique-en-grande-bretagne/ [2] BAT to Sell First E-Cigarettes Online in U.K. Tomorrow : http://www.bloomberg.com/news/2013-07-29/bat-to-sell-first-e-cigarettes-online-in-u-k-tomorrow.html [3] VYPE Disposable E-cig : http://www.intellicig-usa.com/VYPE-Disposable-E-cig-p/vype%20disposable%20e-cig.htm [4] British American Tobacco enters electronic cigarette market in Britain with the ‘Vype’ : http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/british-american-tobacco-enters-electronic-cigarette-market-in-britain-with-the-vype-8737286.html
Review Author:Review Date:
  • On n’est pas rendu, ni dans la mouise avec ce genre de matos 🙁