Vous êtes ici : Vaping Post » Santé » Les avantages de la cigarette électronique

Les avantages de la cigarette électronique

    Annonce

Les avantages de la cigarette électronique sont nombreux. Petit tour d’horizon des principaux. De quoi être motivé pour réussir à arrêter de fumer grâce à la vape !

Arrêter de fumer n’aura jamais été aussi facile

Arrêter de fumer n’est jamais chose facile. Pourtant, le tabac étant responsable d’environ 73 000 décès prématurés chaque année en France, il convient à tous les fumeurs de tenter de s’en séparer le plus rapidement possible. Pour ce faire, plusieurs outils existent, dont la cigarette électronique qui présente de nombreux avantages. En effet, tandis que les substituts nicotiniques dits « traditionnels », tels que les gommes à mâcher ou les patchs, se contentent simplement de permettre aux fumeurs d’apporter à leur corps une certaine quantité de nicotine, la cigarette électronique, elle, fait bien plus que ça.

La pause clope sans fumer, c’est possible

Parmi les raisons évoquées par les fumeurs afin d’expliquer leur accoutumance au tabagisme, beaucoup parlent des « liens sociaux » qu’il crée. Il est vrai que s’accorder une « pause clope » pendant ou après le travail, accompagné de ses collègues, peut procurer un réel moment de plaisir et de détente. L’une des failles des substituts nicotiniques classiques est de supprimer cet instant. 

En effet, alors que les fumeurs s’accorderont ce petit moment de plaisir à l’heure de la pause, celui qui tente de s’éloigner du tabagisme n’aura plus rien à faire. Il pourra bien sûr suivre ses collègues afin de converser avec eux, mais souvent, s’ennuiera bien vite. Eh oui, lorsqu’il n’y a plus cette fameuse cigarette à fumer, ce moment devient rapidement sans réel objectif, et donc ennuyeux.

La vape permet de contourner ce problème ! Qui a dit que la « pause clope » devait forcément consister à fumer une cigarette ? Pourquoi ne pas continuer de partager ces quelques minutes de détente, en compagnie de vos collègues, à discuter comme avant, mais en vapotant !

Ainsi, le fumeur, en tentant de se sevrer du tabac grâce à la vape, pourra continuer de profiter de ces petits moments de plaisir en compagnie de ses collègues et amis. De quoi oublier beaucoup plus facilement qu’il ne fume pas sa cigarette comme à l’accoutumée.

Conserver le geste de fumer, mais sans le faire

Lorsque l’on fume depuis de nombreuses années, le geste de porter sa cigarette à la bouche devient automatique. Certains fumeurs ont même tellement l’habitude de la gestuelle qui accompagne cet instant qu’ils se retrouvent parfois à tapoter sur leur stylo comme s’ils voulaient en faire tomber la cendre ! Une fois encore, tandis que les patchs et autres gommes à mâcher ôtent tout simplement ce geste du quotidien du fumeur, la cigarette électronique, elle, permet de le conserver.

Ainsi, un fumeur qui tente d’arrêter de fumer grâce à la vape, pourra continuer d’amener un objet à sa bouche, de « tirer » dessus, mais aussi et surtout, d’en laisser sortir cette substance gazeuse qui autrefois était de la fumée, et s’est désormais transformée en vapeur.

De quoi tromper son esprit et ne même pas avoir l’impression d’être en train d’arrêter de fumer. Et pourtant, oui, c’est bien ce que vous êtes en train de faire !

La fumée de cigarette est composée de près de 4 000 substances dont au moins 50 sont reconnues comme étant responsables de la création ou du développement de différents cancers.

La vapeur de cigarette électronique, elle, ne contient aucune de ces substances. En effet, du fait de son fonctionnement sans combustion, l’aérosol produit par un vaporisateur personnel contiendrait, entre autres, « 97 % moins de nitrosamines » que la fumée de cigarette selon une étude réalisée par le ministère de la santé britannique en 2015.

Ce même ministère qui considère d’ailleurs le vapotage comme étant « au moins 95 % moins nocif » que le tabac fumé.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre article destiné à tout connaître du fonctionnement d’une cigarette électronique

Vapoter, c’est facile !

Comme vous l’aurez compris grâce aux paragraphes précédents, la vape présente plusieurs avantages par rapport aux autres substituts nicotiniques. Toutefois, pouvoir continuer de s’accorder des « pauses clopes » et maintenir le geste de fumer sans pour autant le faire, ne sont pas les seuls. En effet, la cigarette électronique permet également de passer outre les nombreux petits inconvénients qui accompagnent l’utilisation des patchs de nicotine ou gommes à mâcher.

L’inconvénient des patchs de nicotine

L’utilisation des patchs de nicotine présente plusieurs inconvénients qu’il convient de prendre en compte si l’on veut arrêter de fumer par ce biais.

En effet, les patchs peuvent notamment être responsables de rougeurs et de démangeaisons dans la zone où ils sont appliqués. Il convient ainsi de toujours bien prendre soin de varier l’endroit où ils sont placés. 

De plus, avoir un patch de nicotine sur le corps empêche la pratique de certaines activités. Parce que le principe actif du traitement est dépendant de la température, une personne ayant un patch de nicotine sur la peau devra absolument éviter certains loisirs tels que le sauna, les bains chauds, et même une exposition au soleil trop prolongée. Avec les patchs de nicotine, fini la bronzette sur la plage !

L’inconvénient des gommes à mâcher

De la même manière, les gommes à mâcher connaissent elles aussi plusieurs problèmes.

Elles peuvent en effet être responsables d’irritations de plusieurs parties de la bouche, d’une hypersalivation, d’un hoquet, ainsi que de nombreux troubles digestifs. Des maux de tête peuvent également apparaître dans certains cas.

Avec la cigarette électronique, pas de problème

La cigarette électronique, elle, ne présente aucun de ses inconvénients ! En effet, aucune irritation et autres rougeurs ne sont à déplorer dans le cadre de l’utilisation d’un vaporisateur personnel. Toutes les activités sont également autorisées aux vapoteurs, et même conseillées puisqu’en arrêtant de fumer, le vapoteur pourra très rapidement ressentir différents effets bénéfiques sur sa santé, tels qu’une amélioration de ses performances physiques.

En vérité, le seul problème qui peut être rencontré par un fumeur lors de son passage à la vape, est de légèrement tousser lorsqu’il prend une bouffée. Une toux qui ne touche pas tous les nouveaux vapoteurs mais qui peut s’expliquer de plusieurs manières.

Pourquoi la vape peut-elle faire tousser ?
  • Lorsqu’on arrête de fumer, les cils vibraliles (qui tapissent les parois des bronches) qui avaient jusqu’alors été « détruits » par la fumée de cigarette, reprennent leur fonction normale. Ainsi, la vapeur étant un corps qui leur est étranger, peut provoquer temporairement une légère toux. De plus, les cigarettes contiennent de nombreux additifs dont certains sont présents afin d’éviter la toux. Des produits chimiques qui ne sont pas présents dans l’e-liquide pour cigarette électronique.
  • Le taux de nicotine du e-liquide utilisé peut également être responsable d’une toux. Si un fumeur choisit de démarrer la vape avec un liquide contenant plus de nicotine que ce qu’il avait l’habitude d’ingérer auparavant par le biais de ses cigarettes, une toux peut temporairement apparaître.
  • La puissance à laquelle le nouveau vapoteur utilise sa cigarette électronique peut également jouer un rôle. En effet, qui dit puissance élevée, dit quantité de vapeur inhalée égale. De la même manière, vapoter à faible puissance permet de réduire cette quantité de vapeur.
  • Le propylène glycol dont la grande majorité des e-liquides sont composés peut également faire tousser. Molécule non toxique utilisée dans de nombreux produits alimentaires et pharmaceutique, elle a notamment pour effet d’attirer l’eau et donc d’assécher les muqueuses. Un assèchement qui peut être combattu en buvant plus, tout simplement. Il est également possible pour le fumeur de se diriger vers un e-liquide contenant une proportion plus faible de PG.

N’hésitez pas à consulter notre article sur le propylène glycol afin de tout savoir à son sujet !


Arrêter de fumer en vapotant avec un goût brownies ou tarte aux fraises

Enfin, l’un des autres avantages que l’on pourrait citer lorsqu’on parle du sevrage tabagique grâce à la cigarette électronique, c’est bien sûr les nombreuses saveurs que proposent les e-liquides ! 

Imaginez pouvoir prendre une bouffée avec votre nouvelle vapoteuse, et avoir l’impression d’être en train de déguster votre dessert préféré. Vous êtes plutôt adepte de fruits ? Alors pourquoi ne pas arrêter de fumer avec un peu de vapeur à la fraise, au melon, à l’abricot, à la cerise, ou à tout ce que vous voulez ! Des milliers de saveurs existent, alors pourquoi s’en priver ?

Et si préférez conserver l’affreux goût du tabac, là encore, la vape devrait vous permettre de découvrir des saveurs que vous ne soupçonniez même pas.

Qu’est-ce qu’un e-liquide ? De quoi est-ce composé ? Est-ce dangereux ? Autant de questions dont vous pourrez trouver les réponses dans notre article « composition d’un e-liquide ».

Paré à arrêter de fumer ?

Voilà qui devrait vous permettre de mieux comprendre pourquoi arrêter de fumer grâce à la vape est beaucoup plus facile qu’avec d’autres substituts nicotiniques. Une facilité que l’on retrouve d’ailleurs dans les conclusions d’une récente étude anglaise qui explique que le taux de sevrage tabagique grâce à la cigarette électronique, au bout d’un an, est deux fois plus élevés qu’avec des patchs ou des gommes à mâcher !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelle cigarette électronique pour quel profil de fumeur ?

  • Publié le 16/02/2016

On entend très souvent dire que les cigarette electroniques mini sont pour les petits fumeurs et que les grosses sont pour les gros fumeurs. Vous allez voir que la réponse à cette question n’est pas aussi simple.

Comment vapoter ?

Femme qui vapote avec sa cigarette électronique
  • Publié le 30/06/2017

Si vous débutez dans la cigarette électronique vous allez devoir passer par une phase d’adaptation, ce que les tabacologues appellent parfois la “courbe d’apprentissage” liée à l’usage d’e-cigarette. Voici des …

Annonce