Vous êtes ici : Vaping Post » En direct des boutiques » Confiné mais positif, proche des boutiques et en équipe : le Mois Sans Tabac de VDLV

Confiné mais positif, proche des boutiques et en équipe : le Mois Sans Tabac de VDLV

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Malgré le confinement, le Mois sans tabac continue, et les acteurs de la vape restent mobilisés. VDLV a adapté son dispositif à la conjoncture, et s’appuie sur l’attitude positive et le travail collectif.

VDLV joue positivement en équipe

C’est peu dire que cette cinquième édition du Mois Sans Tabac se déroule dans un contexte troublé. Il en fallait plus pour déstabiliser l’équipe de VDLV, qui, loin de renoncer à son dispositif, l’a adapté au contexte.

L’inventeur de la nicotine vapologique apporte ainsi un soutien sans faille aux boutiques de vape, restées ouvertes pendant le confinement au titre des « commerces essentiels ». Il est vrai que cette cinquième édition du MST est particulière, en plein confinement pour lutter contre le Covid-19. Et pourtant, la conjoncture était idéale pour convaincre les fumeurs d’arrêter, avec le passage de tous les paquets de cigarettes à dix euros. 

Les partenaires VDLV se voient donc remettre des supports conçus pour accompagner les fumeurs qui veulent arrêter grâce à la vape.

L’idée repose sur le partage d’expérience. Beaucoup de collaborateurs du liquidier Girondin sont d’anciens fumeurs passés à la cigarette électronique et ils se sont prêtés au jeu de partager leur expérience, autant pour insister sur le fait que c’est possible, et pour donner de bons conseils. Pas de théorie, mais du vécu, pour parler aux fumeurs leur propre langage.

Le kit comporte notamment des affiches, à disposer en boutique, et un nuancier. Ce dernier propose un système bien conçu de questions/réponses, les questions étant surtout un florilège des idées préconçues sur la vape que l’entourage du nouveau vapoteur risque de lui opposer. Les grands classiques « la nicotine donne le cancer » ou « les liquides, on ne sait pas ce qu’il y a dedans » y figurent, bien entendu, au milieu de beaucoup d’autres. Evidemment, la réponse sourcée y est également apportée.

La campagne est également relayée, en appui, sur les réseaux sociaux de VDLV, via de courtes vidéos, qui peuvent également être diffusées dans les boutiques équipées.

le fabricant bordelais complète son dispositif avec un kit Wantoo CirKus spécialement adapté aux besoins des primo vapoteurs. Le kit est ainsi livré complet, une batterie, un réservoir, deux cartouches et trois parfums, proposés en plusieurs taux de nicotine, à quoi vient s’ajouter le nuancier, pour que le nouveau vapoteur aie à la fois de quoi entamer son sevrage et rassurer son entourage. L’achat d’un kit permet également de participer à un tirage au sort, avec des chèques cadeau à gagner. 

Des journalistes viennent régulièrement réaliser des reportages dans les locaux de VDLV, et plus particulièrement encore durant le Mois sans tabac. Lors de ces visites, l’équipe rappelle systématiquement que les boutiques de vape sont ouvertes, pour faire passer le message. Un soutien important pour le terrain de la part d’une des plus importante entreprises de la vape française.

La page dédiée de VDLV sur son site : vdlv.fr/2020/11/01/vdlv-participe-au-mois-sans-tabac-2020/

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.