Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : le Massachusetts interdit définitivement les e-liquides aux goûts sucrés

USA : le Massachusetts interdit définitivement les e-liquides aux goûts sucrés

    Annonce

Hier, le gouverneur du Massachusetts a annoncé une interdiction permanente des cigarettes mentholées et de tous les e-liquides sucrés à partir de l’été prochain.

Le premier d’une longue série… ?

Depuis la déclaration de plusieurs milliers de cas de lésions pulmonaires chez des vapoteurs au cours des 5 derniers mois, les Etats-Unis sont en proie à une certaine hystérie concernant l’utilisation d’un vaporisateur personnel.

Bien que les dernières données communiquées par le CDC et la FDA relatent que seuls les e-liquides au THC, contenant de l’acétate de vitamine E, peuvent être accusés de provoquer des problèmes de santé, certains Etats continuent de s’en prendre à la vape dans sa globalité.

Ainsi, plusieurs localités américaines ont choisi d’appliquer diverses restrictions sur certains produits du vapotage, jusqu’à présent de façon temporaire.

Le Michigan, New York, le Rhode Island, Washington, l’Oregon ou encore le Montana, ont ainsi interdit les e-liquides aux goûts sucrés pour des durées allant de 4 à 6 mois.

Mais si l’on pouvait espérer que l’avancée des enquêtes, qui tendent toutes à démontrer que le vapotage d’e-liquides traditionnels ne pose aucun risque particulier pour la santé, puisse calmer un peu la situation, c’était sans compter sur la récente décision du Massachusetts d’interdire définitivement tous les e-liquides aux goûts sucrés.

En effet, hier, Charlie Baker, gouverneur de l’Etat, a annoncé une interdiction des cigarettes combustibles mentholées et de tous les e-liquides sucrés à partir du 1er juin 2020, et ce, de façon permanente.

Pour lui, ce projet de loi représente un « grand pas en avant », et l’action qu’il était « nécessaire » de réaliser, en l’absence de politique fédérale à ce sujet.

Plusieurs groupes anti-tabac ont salué la décision, dont l’American Cancer Society’s Cancer Action Network qui a déclaré que « plus de 80 % des adolescents qui ont déjà consommé un produit du tabac » auraient commencé avec un e-liquide sucré.

Matthew Myers, président de la Campaign for Tobacco-Free Kids, a quant à lui décrit cette nouvelle réglementation comme « une étape cruciale pour mettre fin à l’épidémie croissante d’utilisation de cigarettes électroniques chez les jeunes » et pour « empêcher les fabricants de tabac d’utiliser des saveurs sucrées pour attirer les enfants dans une vie de dépendance ».

Selon de récentes recherches, moins de 6 % des mineurs aux USA vapoteraient quotidiennement. Un faible taux qui pourtant, ne semble pas empêcher le Massachusetts de priver toute sa population de fumeurs, de ce qui fait de la cigarette électronique, l’outil de sevrage tabagique le plus efficace à ce jour : les arômes.

USA : une étude révèle l’importance cruciale des arômes au sein des e-liquides

Dernièrement, aux USA

USA : 20 ans plus tard, un cigarettier est condamné à payer près de 100 millions de dollars à l’Etat de Floride

  • Publié le 4/08/2020

Un contrat est un contrat En 1997, un procès était remporté par 46 Etats des USA, dont la Floride, ayant attaqué en justice de nombreux cigarettiers. Une victoire qui prenait …

USA : au tour de Juul de faire sa demande de PMTA

  • Publié le 3/08/2020

Plus de 110 études et 125 000 pages de documents La semaine dernière, Juul Labs Inc a publié un communiqué de presse annonçant sa soumission d’une demande d’autorisation de mise …

L’OMS réagit à l’autorisation de mise sur le marché de l’IQOS aux Etats-Unis

  • Publié le 28/07/2020

Moins nocif que les cigarettes, mais plus que le vapotage Le mois dernier, la Food and Drug Administration (FDA) délivrait au cigarettier Philip Morris International (PMI), le label de « …

Annonce

Les commentaires sont fermés.