Vous êtes ici : Vaping Post » En direct des boutiques » Un taux de nicotine, trois sensations, la proposition anti tabac de Fuu

Un taux de nicotine, trois sensations, la proposition anti tabac de Fuu

    Annonce

Le problème auquel sont soumis nombre de boutiques de vape est de faire accepter au fumeur un taux de nicotine adapté à ses besoins. Soit le taux semble trop élevé au client, ou la force du hit le fait tousser. Fuu propose une solution originale, et efficace, à ce problème.

Simplicité, efficacité

Le problème rencontré dans les shops de vape est assez simple : chaque fumeur doit se voir proposer un taux de nicotine qui soit efficace et qu’il puisse accepter. Et quand on parle d’accepter, il s’agit autant de physique, une vape qui ne fait pas tousser et qui « n’arrache pas la gorge », que morale. Comment faire admettre à un fumeur qui ne « fume pas beaucoup », selon ses dires, qu’il est totalement dépendant et qu’il va lui falloir un remède de choc ?

La solution proposée par Fuu est simple : un seul taux de nicotine, le maximum, un seul goût, un classic léger pas écœurant, mais trois forces différentes : doux, moyen, fort.
« L’idée, c’est de déplacer le problème de la nicotine vers celui de la sensation » nous expliquait Jean à Vapexpo, où le produit était présenté la première fois. Le problème des vapoteurs ne prenant pas de taux assez élevé est ainsi résolu.

Mélange et hit

En jouant sur différents types de nicotine, Fuu parvient à proposer trois approches : une sensation soft, avec un hit très faible, proche du 6 mg, un médium proche du 12 mg, et une sensation forte, proche du 16/18 mg, le tout avec un taux de nicotine identique.
L’astuce ici développée par Fuu est de « adopter les codes du tabac pour en détourner les adeptes ». On repensera aux cigarettes light, par exemple.

Évidemment, la gamme n’est pas destinée à tous les fumeurs : celles et ceux qui ont besoin de 6 ou 12 mg ne tireront pas de bénéfice du 20, ce sera au conseiller d’évaluer ces cas. En revanche, la solution développée par Fuu s’adapte particulièrement bien à certaines situations.

Les fumeurs pressés, qui n’ont pas le temps de choisir ou d’entendre trop d’explications, par exemple. Ou ceux qui veulent à tout prix quelque chose de discret et craquent sur un pod. Ou, en complément, toujours pour un pod, sur ceux qui veulent absolument avoir une machine à faire de la vapeur.

Une solution viable

Pour avoir testé la gamme sur un pod Fuu et sur un Zlide Innokin, force est de constater que la promesse est tenue. Les trois liquides offrent vraiment une saveur identique, un hit très différent, et dans tous les cas une bonne dose de nicotine. Le pauvre testeur, habituellement à 6 mg, a donné de sa personne.

Certains trouveront peut être à redire sur le fait de ne pas laisser le choix du taux de nicotine au client. C’est à l’appréciation et à la responsabilité du conseiller d’appréhender le taux de nicotine dont le fumeur a besoin pour quitter le tabac. C’est cet arrêt définitif de la cigarette qui doit être l’objectif prioritaire.

Le liquide est, bien entendu, certifié TPD et, nous a signalé Fuu, la certification AFNOR est en cours.

Il est bon de savoir que des fabricants n’ont pas perdu de vue l’objectif principal de la vape : faire sortir les fumeurs du tabac. L’idée de Fuu est, j’ose le dire, absolument géniale, et peut s’imposer comme une proposition supplémentaire dans la lutte contre le tabagisme.

Annonce