Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Pas de réunification pour PMI et Altria

Pas de réunification pour PMI et Altria

    Annonce

Philip Morris International (PMI) a annoncé aujourd’hui que des discussions de fusion avec Altria Group ont pris fin. Les deux entités, qui s’étaient séparées au début des années 2000, resteront juridiquement indépendantes l’une de l’autre, mais liées par des accords, notamment sur l’IQOS.

Fin des négociations

La réeunification de PMI et Altria est enterrée pour l’instant : André Calantzopoulos, PDG de PMI, a déclaré : “Après de longues délibérations, les compagnies ont accepté de se concentrer sur le lancement de l’IQOS aux États-Unis dans le cadre de leur intérêt mutuel d’assurer un avenir sans fumée.”

L’IQOS est le seul produit du tabac chauffé ayant obtenu une autorisation de précommercialisation (y compris deux variantes mentholées) de la FDA aux USA. PMI a soumis une demande parallèle pour l’IQOS en tant que “produit du tabac à risque modifié”, toujours en cours d’examen par la FDA.

En date du 30 juin 2019, PMI estime qu’environ 8 millions de fumeurs adultes dans le monde ont déjà cessé de fumer et sont passés aux produits du tabac chauffés de ses marques, disponible dans 48 pays. Le PMI est en voie d’atteindre son objectif de volume d’expédition d’unités de tabac chauffé international de 90 à 100 milliards d’unités d’ici 2021.

La crise actuelle de la vape aux Etats-Unis a sans doute joué dans l’abandon du processus de fusion : les titres du tabac reprennent du poil de la bête en bourse et, en un mois, le contexte s’est radicalement modifié. On peut y voir un signe d’optimisme des dirigeants du tabac pour la valeur de leur société, ce qui est, de fait, une mauvaise nouvelle pour la santé publique.

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *