Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Les ventes de vaporisateurs personnels s’envolent en Corée du Sud

Les ventes de vaporisateurs personnels s’envolent en Corée du Sud

    Annonce

Si la Corée du Sud a mis du temps à imposer une législation restrictive sur le tabac fumé, sa mise en place semble déjà porter ses fruits. A peine 4 ans après l’instauration de diverses mesures destinée à combattre le tabagisme, le marché de la vape décolle dans le pays.

Le tabac perd du terrain

Photo nocturne de Busan, ville portuaire située en Corée du Sud

Bien que plusieurs pays du monde aient instauré diverses législations particulièrement restrictives sur les ventes et la consommation de tabac fumé depuis maintenant de nombreuses années, la Corée du Sud a pris son temps avant de suivre le mouvement. Il aura en effet fallu attendre le 1er janvier 2015 pour que la région d’Asie du sud-est ne prenne conscience du problème que représente le tabagisme, et ne choisisse alors de lutter contre. Ainsi, il y a 4 ans, le gouvernement augmentait le prix du paquet de cigarettes de 80 % (le passant ainsi de 2,20 $ à 4,20 $), et obligeait les cigarettiers à ajouter divers avertissements sanitaires sur leurs produits.

Malgré ces retards pris par le gouvernement à ce sujet, la population du pays semble y réagir particulièrement rapidement. Selon le site d’informations locales The Investor, les ventes de cigarettes de tabac auraient diminué de près de 2 % au cours de l’année 2018, soit la quatrième baisse consécutive. Le taux de prévalence tabagique dans le pays aurait ainsi chuté de plus de 20 % au cours des 4 dernières années.

Toujours selon le site coréen, en parallèle de cette diminution des ventes de cigarettes, les ventes des produits de la vape auraient considérablement augmenté. Alors que le marché des vaporisateurs personnels n’occupait que 2,2 % du secteur en 2017, il serait grimpé à plus de 9,6 % en 2018.

De quoi rappeler une nouvelle fois que la vape semble être une excellente alternative au tabagisme.

Plus d’articles traitant d’économie

Juul arrêterait de vendre dans cinq pays, dont la France et l’Espagne

  • Publié le 4/05/2020

D’après un cadre de Juul, la marque s’apprêterait à se retirer de cinq pays européens : la France, l’Espagne, la Belgique, l’Autriche et le Portugal

La France en phase 3, les vape shops fermés ? (En direct)

  • Publié le 18/03/2020

Le Premier ministre français l’a annoncé : le pays passe en phase 3. Quelles conséquences pour les métiers de la vape ? Nos informations en direct.

Un spécialiste de la bourse se penche sur la vape

  • Publié le 11/03/2020

Une société d’analyse financière s’est penchée sur la vape et a publié un rapport de croissance d’ici à 2026 qui comporte quelques surprises.

Annonce

Les commentaires sont fermés.