Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : iStick 20W – Eleaf

Test : iStick 20W – Eleaf

    Annonce
Le box mod iStick de la marque iSmoka ici équipé d'un kanger Emow

Le box mod iStick de la marque iSmoka ici équipé d’un kanger Emow

Eleaf / iSmoka créent la surprise et confirment ma bonne opinion. La marque Eleaf et iSmoka m’a toujours agréablement surpris et même si elle n’a pas encore l’image de marque de Kangertech, Aspire ou Joyetech, il va falloir je pense que vous vous habituez à cette marque comme on a pu le faire avec Samsung il y a pas si loin. En effet à relire tous mes tests relatifs aux produits de cette marque, je dois dire que j’en ai toujours ressorti la même satisfaction et la même surprise. Et bien ici je suis carrément emballé par cet iStick.

Je cherchais un remplaçant à ma vieille iTaste VV d’Innokin dont je me servais en journée quand je suis vissé à mon ordinateur. Il me faut un faible encombrement, un rechargement passthrough direct, une puissance bien maitrisée et les informations essentielles à ma vape que sont la puissance et la charge restante de ma batterie… là j’ai trouvé tout cela et même plus !

Ma satisfaction fait suite à mon test du reconstructible de la même marque, le Lemo que j’apprécie aussi beaucoup. Alors non je n’ai pas non plus de parts dans cette société ni d’intérêt quelconque à survaloriser mon essai ! Les choses vont mieux en l’écrivant.

iSmoka : les vapoteurs avertis connaissent bien cette marque car c’est elle qui fabriquait le iSmoka Magoo S qui est un reconstructible que j’avais testé et apprécié et que j’avais trouvé être alors de bonne facture et d’une finition exemplaire au regard de son prix.

C’est donc bien un mod que nous vous proposons à l’essai ce jour, petit et sous la forme, en vogue actuellement des box, mais cela reste un mod et j’insiste car son rapport qualité / prix est très intéressant.

Comparaison de taille : l'iStick équipé d'un Aerotank à gauche et un kit Kanger Emow à droite

Comparaison de taille : l’iStick équipé d’un Aerotank à gauche et un kit Kanger Emow à droite

A ce propos je vais de suite recadrer mon propos car qui dit mod dit aussi une cible de vapoteurs pas forcément débutants, et bien avec le iStick de Eleaf pas du tout. En effet vous pourrez le constater, on est loin de la complexité surfaite de l’eMode de Joyetech et on n’a pas besoin de chargeur spécial car le mod se recharge très simplement par micro usb, la même que celle de votre portable, si bien sur vous avez autre chose qu’un iPhone. Ce petit mod a donc tout d’un grand dans une robe de Mini, d’ailleurs la comparaison est bonne avec la voiture car à mon sens cet iStick s’adresse en priorité aux femmes mais aussi à tous ceux qui ont parfois la nécessité de rester discret.

C’est un Mod certes, mais sans accu rechargeable et interchangeable et c’est d’ailleurs l’unique défaut majeur que je pourrais lui trouver à cette petite chose efficace. Car en effet quand l’accu sera mort, disons dans un peu plus de 1 an, je devrais le jeter, dommage !

Cet iStick s’adresse concrètement à des vapoteurs qui veulent acquérir quelque chose de plus abouti que leur petit vaporisateur personnel qu’ils ont acheté à bas prix. Mais ce Mod s’adresse aussi à des novices de la vapote car tout est ultra simple. Cette mini box saura vous séduire tant par ses jolis coloris que par son extrême simplicité d’usage.

Si je devais y ajouter le conseil d’achat d’un clearomiseur, pour être complet pour quelqu’un qui débute, je lui dirais de lorgner sur le Mini Nautilus de chez Aspire ou le Kanger Aerotank ou Emow. Je vape en ce moment même avec le Nautilus Mini monté dessus et c’est franchement parfait.

Le nouveau briquet électronique de la vape discrète

Le Mod qui tient dans la main permet de vaper discrètement.

Le Mod qui tient dans la main permet de vaper discrètement.

En préliminaire, la boite d’emballage est toute moche mais ne vous arrêtez pas à ce détail. Quand vous ouvrez la boîte, il vous tombe alors littéralement dans les mains une petite boite rectangulaire aux formes arrondies qui a un peu la forme de feu nos briquets mais en carrément plus moderne. J’aime bien la finition alu arrondie et la bande noire qui cache l’essentiel des commandes mais aussi un écran Oled visible même en plein soleil. C’est un objet carrément sexy qui surprend par sa parfaite ergonomie car rien ne dépasse et l’encombrement me parait bien limité pour accepter une batterie de 2200 mAh … mais je dois vous confirmer que c’est vraiment le cas au vue de l’autonomie record que j’ai avec cet iStick.

Le carton d'emballage de l'iStick

Le carton d’emballage de l’iStick

Mon emballage contenait pour ma part un adaptateur Ego/510 mais pas de cable usb pour la recharge mais attention j’ai pu croiser des offres commerciales qui n’incluaient pas cet adaptateur pourtant fortement conseillé car il vous permet de monter toutes sortes de clearomiseurs dessus et en particulier les plus petits d’entres eux. Vérifier bien avant votre achat car en regardant les mentions sur la boite on dirait que l’on peut avoir l’un ou l’autre mais pas les deux en même temps.

La première sensation réelle à la prise en main a été pour ma part une adorable impression de juste poids et d’ergonomie parfaite du fait d’un bord rond d’un côté et plat de l’autre. L’assemblage est très correct pour le tarif même s’il aurait pu être un poil meilleur au regard des vis apparentes. Les boutons sont très clairs dans leur fonction une fois l’écran allumé par une simple pression sur le bouton carré.

L'iStick est à l'aise partout

L’iStick est à l’aise partout

La seconde réalité observée est la simplicité des commandes de l’engin qui renforce l’impression d’ergonomie intelligemment pensée. En effet, même si il est clairement destiné aux droitiers ce n’est pas rédhibitoire et les gauchers, dont je fais partie, sont naturellement plus malléables, on a toutes les informations aux creux de la main et lorsque vous vapez, vous pouvez indifféremment actionner le switch avec le pouce ou l’index selon vos désirs.

Pour finir rapidement sur l’aspect général on pourra aussi regretter un switch un peu trop plastique et un peu trop plat ce qui parfois vous pousse à rater le démarrage. J’ai comme toujours un petit doute sur la longévité de ce bouton mais là encore j’ai dû être traumatisé par mes switch Innokin qui m’ont lâché sur le Cool Fire 2 et le SVD. Innokin ayant depuis corrigé la situation.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • 1 switch carré en plastique et 2 boutons flèches pour augmenter ou diminuer
  • Voltage variable : 3 à 5,5 V par incrément de 0,1 ou de 0,5
  • Wattage variable : 5,2 à 20 W par incrément de 0,1 ou de 0,5
  • Compatibilité : 510 adaptateur ego conseillé pour ce produit
  • Poids : 87 g
  • Longueur: 75 mm
  • Epaisseur : 21 mm
  • Largeur : 32,8 mm
  • Accu 2200 mAh non interchangeable
  • Protection contre l’inversion de polarité et contre les courts-circuits
  • Recharge par USB avec câble non fourni
  • Affichage batterie en charge par un logo batterie style téléphone
  • Affichage batterie restante par logo comme sur un téléphone
  • Réglage des volts/watts en appuyant sur une des flèches
  • Matière : alu/plastique
  • Un mode d’emploi en anglais mais on peut facilement s’en passer
  • Plusieurs couleurs bien sympas
  • Affichage permanent de l’impédance en ohm de votre résistance

Fabrication et finition très honorables pour son prix

L'iStick ici monté d'un Kanger Aerotank

L’iStick ici monté d’un Kanger Aerotank

Il n’y a finalement pas grand-chose à dire sur cette box en termes de fabrication et de finition et cela est plutôt bon signe. Je pourrais regretter par exemple les vis apparentes et la qualité des matériaux utilisés pour les boutons mais ce serait à mon sens malhonnête vu son tarif raisonnable mais surtout par rapport à la qualité de la puce installée qui gère parfaitement bien la puissance.

Je pourrais aussi être chagrin des traces de doigts très visibles sur le haut et le bas du iStick mais cela est très vite contrebalancé par la qualité de l’écran d’affichage Oled des informations. Tout l’essentiel est là, à savoir la puissance choisie, la charge restante de votre batterie, la tension nécessaire à votre choix de puissance et l’impédance de votre résistance. Quand vous vapez et que vous relâchez le switch apparait alors l’information de la durée de votre bouffée, c’est marrant au début mais pour ma part je trouve ça un peu gadget et quand j’ai besoin d’une information de l’écran je suis obligé d’attendre la fin de l’affichage de ma durée de bouffée dont, entre nous, je me contrefiche la plupart du temps. C’est bien le seul truc un peu inutile que j’ai trouvé sur cet iStick.

La prise usb passthrough permet de recharger l'iStick tout en continuant à l'utiliser.

La prise usb passthrough permet de recharger l’iStick tout en continuant à l’utiliser.

J’aime bien aussi la possibilité de charger via USB tout en continuant de vapoter, c’est un critère important à mes yeux car au final je ne suis jamais en panne de batterie. En effet je branche mon iStick en cours d’après-midi à mon ordinateur permettant de repartir à la fin de ma journée avec une batterie à bloc. Cette solution rend mon iStick tout le temps opérationnel et jamais immobilisé pour une recharge. Je sais, ce n’est pas nouveau, mais c’est un plus.

Le seul point négatif pour ce mod en termes de fabrication/conception est l’impossibilité de pouvoir changer ou replacer votre accu et c’est bien dommage pour la durabilité de votre joujou mais c’est peut être une des raisons de son prix attractif.

Pour terminer, Ismoka/Eleaf a eu la très bonne idée de proposer des coloris différents et dont certains un peu girly pourront plaire aux filles que je sais plus attentives à cet aspect.
Pour terminer, le revêtement principal du corps est en alu brillant assez agréable au toucher et qui pour le coup ne rend pas les traces de doigts visibles et cela me plait bien.

Ajouté à cela que sa forme de petite box vous permet de le faire tenir facilement debout sur une table, contrairement aux batteries classiques, et vous aurez donc toujours une alimentation parfaite de votre bottom-coil ce qui évitera pas mal de goût de brulé aux étourdis.

Un usage adapté à tous les profils de vapoteurs

Après 5 pressions sur le bouton, l’écran s’éclaire en blanc. L’effet graphique est pas mal et je trouve cela toujours mieux que les affichages en couleur car cela reste parfaitement lisible même en ce beau soleil d’octobre.

A l’utilisation quotidienne je préfère une utilisation basée sur un réglage de la puissance en watts et j’ai de fait quasi abandonné les réglages en volts. Avec cet iStick vous aurez bien évidemment le choix et vous pourrez lire très facilement sur votre écran la valeur que vous avez choisie. A ce propos les valeurs se diminuent ou s’augmentent très facilement par le biais des flèches mais vous aurez la surprise agréable de constater que si vous appuyez longuement sur le bouton (plus de 2 secondes) les valeurs continuent alors de changer automatiquement et il ne vous reste plus qu’à appuyer sur l’autre flèche pour stopper le défilement à la valeur utile. C’est pratique quand on change de clearomiseur ou les valeurs en ohm de votre résistance, accessoirement cela prolongera également la durée de vie de vos boutons.

L'iStick ici avec sa bague d'adaptation.

L’iStick ici avec sa bague d’adaptation.

L’épaisseur du iStick de 21 mm vous permet de positionner pas mal des clearomiseurs du marché dessus sans trop dénigrer le style de l’ensemble. Et c’était là une de mes principales réticences à me choisir une de ces box car je trouvais les mariages un peu bizarres en termes d’esthétique. C’est nettement moins flush qu’avec une batterie de même diamètre mais à l’usage cette sensiblerie s’envole très vite tant les avantages ergonomiques de la box sont présents. C’est moins long et la prise en main est étonnamment plus agréable qu’avec une batterie classique. Et puis les chafouins vont arrêter de me dire que je fume mon stylo ou autres grivoiseries sexuées non appropriées.
Une fois de plus je reste emballé !

Mon record d’autonomie atteint et dépassé avec cet iStick

Le box mod embarque 2200 mAh de capacité.

Le box mod embarque 2200 mAh de capacité.

En toute subjectivité cet iStick a été une excellente surprise et découverte car à ce tarif-là et considérant l’ensemble mod, il est pour moi globalement la meilleure affaire de cette année 2014, du moins au regard de son positionnement un peu intermédiaire entre les gros mod et les batteries classiques.

Au bout d’une semaine intensive d’utilisation ma moyenne d’utilisation est la suivante :
2200 mAh, 14 heures pour en gros 7 à 8 ml avec une résistance de 1.8ohms Kanger ou Aspire.

Non ce n’est pas une blague et avec 2200 mAh c’est pour moi le nouveau record de longévité et ce d’autant plus que la gestion de la partie électricité est juste parfaite au regard du tarif, et comme on dit c’est presque lisse [ndlr : Qu’est-ce qu’une vape lisse ?].

Souvenez-vous j’avais aussi été surpris par la longévité concernant le mod iJust de la même marque. Cela confirme la justesse et la redoutable efficacité de la puce électronique de Ismoka. Ils enfoncent le clou avec cette version plus grand public.

En résumé

Points positifs

  • Autonomie record avec 2200 mAh
  • Design sobre ou grily et ergonomie excellente
  • Qualité de l’ensemble au regard du prix
  • Recharge par Usb
  • Usage accessible à tous
  • Poids et volume idéals pour la journée
  • Ecran idéal tant en lecture qu’en luminosité
  • Connectique 510
  • Rapport qualité / utilisation / prix
  • Indicateur de charge de batterie type téléphone réaliste

Points négatifs :

  • Adaptateur ego indispensable à mon sens pour les débutants
  • Trace de doigts sur les 2 couvercles haut et bas
  • Information de la durée de bouffée un peu gadget
  • Visserie apparente
  • Interrogation de la longévité du switch plastique
  • Mode d’emploi en anglais

Conclusion

Vous le savez je ne suis pas franchement un utilisateur/consommateur facilement heureux, c’est vous dire ma fierté de pouvoir enfin sans regret mettre un 5/5 à un produit dont la vocation est d’être accessible au plus grand nombre. Je vous parie un succès commercial bruyant pour ce iStick.

Pour moi c’est le meilleur de cette année grâce à son autonomie en énergie, la qualité de vape offerte et le tout pour un tarif raisonnable. Reste à connaitre la longévité du switch principal. Je le recommande chaudement à tous !

L’iStick 20W d’Eleaf en images

Name of Reviewed Item: iSmoka iStick Rating Value: 5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2014/10/IMG_0699.jpg Review Author:Review Date: