Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Technique » Expert » C’est quoi la vape lisse ?

C’est quoi la vape lisse ?

    Annonce

Il est fréquent d’entendre « Ce mod electro a une vape lisse » ou « j’utilise du full méca pour la vape lisse ». C’est bien, mais… C’est quoi, la vape lisse ?

La vape lisse, un sujet abrupt

Tout comme Guillaume, Tatiana aime bien les cheveux lisse.

Tatiana aime bien les cheveux lisses.

Un MOD, ou une batterie, au final, n’est rien d’autre que l’intermédiaire entre une batterie et une résistance. Et une batterie, en théorie, c’est simple : il y a du courant dedans, si on fait contact avec le pôle + et le pôle -, elle envoie de l’électricité. Cette énergie, elle l’envoie de façon constante. Si on schématisait, on obtiendrait une ligne parfaitement droite. C’est ce qu’on appelle, sur un voltmétre, un signal plat. Ou, si vous branchez un atomiseur dessus, une vape lisse : la résistance chauffe de manière uniforme.

Tout va pour donc le mieux dans le plus simple des mondes ? En vérité, non. Parce que l’atomiseur est rarement en contact direct avec l’énergie envoyée par l’accu.

La vape lisse et le serpent à sonnette

Dans les mods électroniques, et même dans les batteries style EGO, on trouve de l’électronique en plus ou moins grande quantité et complexité. Et cette électronique n’est pas lisse. On peut schématiser le travail d’un circuit ainsi : « Hop, je traite de l’électricité. Là, c’est bon ? Ouais ? Bon, vas y, envoie une décharge à l’atomiseur. Suivant ! ». Il traite la décharge électrique, l’envoie, traite la suivante, et ainsi de suite.

La fréquence à laquelle il le fait s’appelle… la fréquence. Elle se mesure en Hertz. Pour schématiser, je sais, je schématise beaucoup, mais à force de simplifier comme ça, des ingénieurs experts vont finir par vouloir attenter à mes jours, parce que bon, qui suis-je moi pour expliquer tout ça avec des mots rigolos alors que eux, ils ont fait des années d’étude avec des tas de formules super compliquées et, où en étais-je, est-ce que quelqu’un peut me rappeler comment j’ai commencé cette phrase ? Pour schématiser, donc, un hertz égale une fois par seconde. Donc, un chipset à 48 hertz envoie, devinez ? Oui, bravo : 48 impulsions électriques par seconde.

La vape lisse, c’est une impulsion par seconde, qui dure toute la seconde, et qui continue celle d’après et les suivantes, tant que vous avez votre doigt sur le bouton.

Ma vape n’est pas lisse, c’est grave ?

Dans l’absolu, avoir une vape lisse ne changera pas votre vie. Tant que vous avez suffisamment d’impulsions pour faire chauffer votre résistance et atomiser votre liquide, tout va bien. Maintenant, la régularité et la constance de chauffe apportées par la vape lisse donnent une vapeur plus « ronde », plus « pleine », plus agréable, si vous avez un atomiseur suffisamment performant.

Ainsi, une vape lisse sur un clearomiseur à un euro cinquante avec un rendu médiocre n’en fera pas un Taifun (un jour, il faudra que je vous explique pourquoi c’est sans doute le meilleur atomiseur du monde, selon moi, malgré ses défauts). Mais un Taifun, un Kayfun, un dripper, sur un chipset à 33 kHertz, vous verrez de suite la différence.

Le meilleur exemple est celui des cartomiseurs. Prenez en un bon, Boge ou Smok, je ne rentrerai pas dans ce débat, vissez le sur votre mod, et écoutez. Oui, oui, posez votre oreille dessus (et attention aux brûlures). Si vous entendez un schuintement régulier, c’est de la vape lisse. Si vous obtenez un bruit syncopé, comme un serpent à sonnette, c’est que vous écoutez littéralement la fréquence hertzienne de votre mod.

Où je peux trouver de la vape lisse ?

La vape lisse est complexe à faire, sur les mods électroniques, donc… Elle est chère. On en trouve chez les cadors du marché, Provari deux et demi, pardon, 2,5 et la V3 annoncée, sur le Semovar, pour les plus connus.

Le Pipeline Pro n’a pas opté pour le signal lisse, et, dans ce cas précis, c’est un choix technologique. Dicodes, le créateur, devant la complexité pour transformer son signal alternatif en courant lisse, a préféré opter pour un chipset à 200 kHertz, soit 200 000 impulsions à la seconde. Ce n’est pas un hasard : c’est au delà du seuil de perception humaine. Pour faire simple, au delà d’un certain seuil (entre 100 et 130 kHertz), les différents capteurs du corps humain sont incapables de distinguer une vape lisse d’une vape « fréquencée ». Ainsi, le Ppro a un « rendu lisse ».

Bien entendu, la vape est lisse sur les MOD mécaniques. MAIS ! L’utilisation des mods mécaniques demande certaines connaissances pour leur utilisation qui les réserve à un public d’initié, ne serait-ce que pour éviter de se le faire exploser au visage.
Verra-t-on un jour la vape lisse généralisée à tous ? Bonne question. Comme tout ce qui est lisse, je répondrais qu’on est en terrain glissant.

Annonce