Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Kanger Aerotank V2

Kanger Aerotank V2

    Annonce

Le fabricant chinois Kangertech n’en finit plus de sortir des nouvelles versions de ses atomiseurs. Souvent excellents pour leur qualité de fabrication les clearomiseurs Kanger s’enchainent à un rythme effréné. Mais à trop vouloir en faire, la firme pourrait bien brouiller son message commercial.

Kangertech renouvellerait-il parfois trop vite sa gamme ?

Le deuxième version du célèbre AeroTank

Le deuxième version du célèbre AeroTank

Après mon test en juin du Mega Aerotank je vous propose ici une actualisation car cet AeroTank v2 de Kanger n’est rien d’autre que la version 2.5 ml du Mini Aerotank ou du mega que j’ai déjà eu l’honneur de tester ici même. Soyons honnêtes, si j’avais fait le test de cette seconde version de l’Aerotank avant celle du Giant et du Emow j’aurais sans doute été aussi séduit que lors de mes deux tests précédents.

Mais Kangertech renouvelle trop vite ses produits et le hasard a fait que j’ai reçu que très tardivement cette version 2. Est arrivée depuis la version 3 de l’air flow sur le Giant et le Mow qui est à mon sens encore plus pratique et aboutie que cette version 2. Ce seul élément de calendrier a toute son importance à mes yeux. En effet mon devoir serait de vous conseiller d’attendre que la version 3 de l’air flow arrive sur l’Aerotank ce qui à coup sur arrivera ….. ou de porter votre choix vers le Mega ou le Mow de la même marque.

De gauche à droite : AeroTank V2, Mega AeroTank et AeroTank Giant.

De gauche à droite : AeroTank V2, Mega AeroTank et AeroTank Giant.

Comme pour tous les derniers produits Kangertech, je dois vous dire de suite que ce clearomiseur ne fait pas exception à la règle. L’élévation du standard de qualité de fabrication est bien réelle mais ne va pas sans une élévation corrélative des tarifs qui le positionne directement dans la zone des 30 euros. Ce qui fait du coup relativiser le traditionnel rapport qualité / prix. Il est du même tarif que les plus gros contenants de marques concurrentes si vous voyez ce que je veux dire.

Mais il est vrai que ce format est idéal entre les 1.8 ml du mini qui sont un peu trop faibles et le diamètre du Mega qui est un peu trop important pour une utilisation journalière ou une utilisation sans mod. Il est en effet quasi du même diamètre que les dernières grosses batteries Carbone Aspire ou Vision Spinner 2. C’est la raison pour laquelle je trouve utile de vous prouver que, mise à part cette affaire d’airflow d’ancienne génération, cet Aerotank V2 mérite le respect quand il est accouplé avec la batterie adéquate dans l’optique d’une utilisation quotidienne (all-day pour ceux que ça intéresse d’être ridicules en parlant franglais).

Aspect général de l’AeroTank : bague de réglage d’arrivée d’air V2, design verre / métal premium, nouvelle double résistance v3

Coffret de l'AeroTank V2

Coffret de l’AeroTank V2

(Mise à jour) Le packaging, qui identifie désormais et parfaitement la marque à lui seul, est classique, très correct et sérieux. Nous avons une notice de démarrage rapide sur le dos de la boîte et une notice à l’intérieur mais cela respire quand même le respect du consommateur et la continuité de fabrication. De plus vous trouverez pas mal de gage anti-contrefaçon sur l’emballage mais aussi désormais sur le blister protégeant cette même boite.

Cet AeroTank V2 reprend le look du mini et Mega AeroTank. A l’inverse du mini, Kangertech a réutilisé le système de la base du Kanger AeroTank où la résistance n’était plus en contact direct avec la batterie évitant ainsi tous contacts de liquide. De la même manière la cheminée centrale se rapproche du mini au sens où vous n’avez plus la grille trouée comme sur la Méga mais le même système de pont en base de cheminée comme que sur les minis et Aerotank V1.

Ouverture du coffret

Ouverture du coffret

Il conserve la cohérence du design de la lignée en empruntant le look de l’embout du Kayfun. L’idée est toujours excellente car cet embout est à mon sens le plus agréable à la mise en bouche. C’est la même idée avec l’intégration dans les accessoires d’un tank métal de grande qualité qui a le mérite de faire varier le look de votre atomiseur si vous le souhaitez, mais aussi et surtout, de le rendre quasi indestructible ce qui fera une grosse différence avec le Nautilus qui lui reste très fragile.

Aspire ET-S et AeroTank V2 ici montés sur des batteries Vision Spinner V2.

Aspire ET-S et AeroTank V2 ici montés sur des batteries Vision Spinner V2.

Comme pour le Kanger AeroTank, ce n’est plus un alliage mais de l’acier massif dit alimentaire donc inoxydable selon Kangertech. Ce changement de matière lui procure un aspect plus industriel et mieux fini.

En revanche, la bague de réglage de l’air en bas retrouve les mêmes défauts que celle du mini à savoir qu’elle est trop résistive et compliquée à tourner. Ce qui me fait rebondir sur cette histoire de renouvellement trop hâtif chez Kangertech. En effet cette V2 aurait été enthousiasmante si je n’avais pas croisé la troisième version de l’air flow de Kanger qui elle est largement plus utilisable.

Revue technique

  • 2 nouvelles résistances dual-coil : 2 Ohms interchangeables par le bas
  • 1 base avec bague de réglage d’air sans cran d’arrêt
  • Pas de vis 510 en acier
  • Un drip tip (embout) en métal version Kayfun
  • Un réservoir transparent en pyrex démontable plus épais
  • Capacité: 2.5 ml
  • Longueur: 74 mm
  • Diamètre: 18 mm
  • Poids : 54 g
  • Tank en métal en remplacement du pyrex qui augmente le poids
  • Un dépliant explicatif
  • Une bague d’adaptation pour batterie

Assemblage et remplissage

Deux types de tank sont proposés : verre et métal

Deux types de tank sont proposés : verre et métal

Comme les autres, il est entièrement démontable en 6 parties distinctes. Il va donc sans dire que le nettoyage de l’ensemble est toujours pratique surtout en ce qui concerne la partie en verre pyrex. Ici plus de problème, tout est facilement accessible. L’embout qui se positionne très correctement sur la bague haute est interchangeable.

Il vous faudra d’abord assembler les parties entre elles : rassurez-vous c’est facile même pour un novice débutant la vapote et puis il y a la notice qui vous montre avec l’aide de visuels comment procéder. J’ajoute qu’il est nécessaire de bien vérifier le serrage des parties entre elles et surtout le complet serrage de la résistance sur la base à chaque fois que vous remplissez car par expérience cette résistance peut se desserrer toute seule …

L’utilisation du tank métal peut être ici un gage de sécurité renforcé en milieu hostile même si cela vous empêche de constater votre niveau de liquide.

Passons au remplissage habituel : On dévisse la bague du bas avec la résistance pour le remplir par le fond. Précisons aussi que la résistance peut être changée sans avoir à vider tout le liquide présent dans le Tank.

Utilisation / rendu des saveurs / hit : correctif et nivellement

Revenons sur la possibilité de régler l’arrivée d’air dans votre clearomiseur. Vers la gauche vous diminuez et vers la droite vous augmentez… simple et cela aurait été parfait si Kangertech avait mis des crans pour empêcher le blocage complet de cette bague qui peut tourner jusqu’au bout et venir au final boucher complètement l’arrivée d’air. Concernant ce flux d’air il n’est pas très bruyant et en tous cas largement moins bruyant que le nouveau système équipant le Mow ou le Giant comme quoi rien n’est jamais parfait en notre matière naissante.

Zoom sur la résistance

Zoom sur la résistance

Double résistance (dual-coil) troisième version : Cette résistance équipe désormais tous les nouveaux Kangertech du plus petit au plus gros et il faut dire qu’elle est franchement mieux que les toutes premières versions. Même si je suis très heureux de pouvoir n’acheter qu’une boite de résistance pour l’ensemble de mes solutions, je trouve toujours franchement dommage que Kangertech n’essaie pas de nous en faire une simple coil en particulier sur les plus petits modèles ; cela aurait 2 gros avantages pour nous consommateurs : celle de consommer largement moins de liquide mais aussi celle de consommer moins d’énergie ce qui est plus cohérent pour les utilisateurs de petites batteries avec les mini ou Emow.

Après quasi trois mois d’utilisation de ces résistances dual-coil V3, je confirmerais deux choses par rapport à mes articles précédents tout en infirmant une autre. Tout d’abord toutes méritent un bon rinçage avant première utilisation afin d’éviter cette sorte de goût neuf métallique qui est fort désagréable. Ensuite si vous la rincez de temps en temps, moi je le fais tous les 2/3 jours, vous pourrez obtenir une durée de vie largement supérieure aux premières générations et quoi qu’il en soit, supérieur à celle de Aspire. Ce qui en terme de tarif peut au final s’avérer non négligeable.

Pour finir, j’avais pu écrire que je trouvais une atténuation des goûts de mes liquides par rapport aux autres, en fait cette réduction gustative est directement liée à la proportion VG/PG de vos liquides car quand je suis revenu sur des liquides plus classiques de 80/20 ou 70/30 cette restriction avait disparue. En effet, plus votre liquide sera gras moins il pénètrera facilement les petites ouvertures de la résistance ce qui de fait attenu l’aspect gustatif à mon sens.

En résumé

Points positifs

  • Qualité de fabrication encore améliorée et joints d’excellente facture
  • Résistance dual coil troisième version offrant une vapeur plus abondante
  • Entièrement démontable et lavable
  • Embout mobile type Kayfun interchangeable et identifiable
  • Acier inoxydable alimentaire et design parfaitement abouti
  • Possibilité de blindage via le tank en métal

Points négatifs :

  • Résistance encore trop chère (2.20€ à ce jour !)
  • Contenance trop faible dans ce diamètre par rapport à la concurrence
  • Innovation trompe l’œil
  • Acier sujet à rayure
  • Bague de réglage d’air encore perfectible
  • Gourmand en liquide
  • Absence de strie d’appréhension sur la bague du bas de l’Aero
  • Prix trop élevé au regard de la cible

Conclusion

Trop cher et air flow meilleur sur les récents eMow ou Giant.

Cet AeroTank V2 devrait avoir en toute objectivité une note de 4/5 si on ne considérait que lui mais il s’inscrit dans une chronologie que je trouve déplorable de la part de Kangertech même si vous savez que j’adore cette marque. Je m’explique : quitte à sortir une V2 pourquoi ne pas avoir adapté l’air flow de l’Emow ou du Giant sur cette V2 ? Car pour l’heure il s’agit ni plus ni moins que la version 1 avec un nouveau drip tip et un air flow amélioré certes, mais toujours pas abouti.

C’est la rançon du succès, mais je n’aime pas être pris pour un lapin de 6 semaines !
Au-delà de cet aspect, et si je débutais la vape et que je tombais sur cette V2, je serais probablement très satisfait, surtout monté sur une Aspire Carbon ou une Spinner 2.

Kanger AeroTank V2 en images

Review Author:Review Date: