Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Joyetech eMode
    Annonce

Après le succès de l’eVic et de nombreux mois sans autres grandes innovations, le dernier MOD connecté des usines Joyetech arrive enfin sur le marché. Après un mois d’utilisation chez Denis Cougnaud, voici la présentation détaillée de ce très bel objet à l’ergonomie bien particulière …

Joyetech et les MOD connectés

Le dernier vaporisateur personnel de la marque Joyetech : l'eMode.

Le dernier vaporisateur personnel de la marque Joyetech : l’eMode.

Cet eMode de Joyetech m’a longtemps fait les yeux doux. Sur le papier ou plutôt l’écran je le trouvais vraiment parfait, beau, intelligent, racé et les qualificatifs employés par Joyetech mettaient la barre très haute en me faisant penser directement au terme de « surpuissant ». Qu’en sera-t-il au terme d’un bon mois d’essai incluant d’ailleurs mes fêtes de fin d’année ? J’espère seulement que ce ne sera pas comme en 14 (citation de feu mon grand-père).

Joyetech, pour ceux qui ne la connaisse pas, est une marque fondée sur l’innovation technologique comme d’ailleurs l’indique son logo: « Joy life with E Technology ». C’est une réalité de départ qui a fait la réputation de cette marque, qui selon moi était la meilleure il y a deux ans, mais qui est aujourd’hui fortement concurrencée par d’autres identités comme Kangertech et Aspire.

Comme vous avez peut être pu le remarquer à la lecture de l’un de mes précédents articles, j’ai été déçu par les dernières nouveautés de cette marque, en particulier par l’Ego CC que j’ai trouvé relativement moyen. Pour être plus précis, j’ai réellement eu des doutes sur la qualité de ces nouvelles têtes d’atomiseurs.

L’eMode testé ici provient de la boutique e-vapoteur disponible au prix de 99 euros

Contrairement à l’appellation classique cet eMode est plus à considérer comme un kit déjà tout prêt. Effectivement, il ne nécessitera pas l’achat supplémentaire d’accus, de clearomiseur, de chargeur ou autres « pièces » vendues séparément. C’est donc en soit la première chose à prendre en considération quand on constate son prix certes élevé mais qui, accessoires compris, se situe dans une moyenne plus que respectable. Je tiens à vous faire remarquer que cet eMode n’est pas un renouvellement de l’eVic qui a fait la réputation technologique de Joyetch. Pour être plus clair, cet eMode prend place entre les Ego classiques et les mod plus gros comme l’eVic ou autres Vamo et Provari.

J’en viens donc à ma dernière remarque et non des moindres pour vous lecteurs: cet eMode s’adresse concrètement à des vapoteurs qui veulent acquérir quelque chose de plus abouti que leur petit vaporisateur personnel. A ce tarif ce Mod s’adresse à des débutants confirmés qui n’ont pas encore craqué pour l’achat compulsif de 25 clearomiseurs et de 12 Mod ultra performants.

A l'instar de l'eVic, l'eMode se connecte au pc du vapoteur

A l’instar de l’eVic, l’eMode se connecte au PC du vapoteur pour récupérer des informations de consommation et effectuer certains réglages.

Vous devez certainement penser que je dévoile ma conclusion avant l’essai. Mais ce n’est pas le cas, cet eMode recèle bien des trésors mais qui devront être découverts à l’usage.

Il faut tout de même avouer que certaines fonctions auraient pu être limitées car elles se révèlent être inutiles et superfétatoires. Si vous n’êtes pas déjà suréquipés je vous conseille donc de lire la suite.

Il est assez étonnant d’observer la mention inscrite au fond de la boites précisant qu’il s’agit d’une alternative à la cigarette traditionnelle à base de tabac et qu’elle ne doit pas être utilisée sous forme de thérapie de remplacement à la nicotine ni de moyen de sevrage tabagique. J’ai totalement arrêté de fumer cette fameuse cigarette traditionnelle depuis 9 mois ! Je dois certainement être le seul à avoir cette idée saugrenue.

Aspect général : beau, élégant, fin et complet (peut-être un peu trop)

Le boitier contient désormais un avertissement en français

Le boitier contient désormais un avertissement en français

A première vue, la boite et l’écrin en velours noir nous présentant cet eMode sont presque parfaits. A l’ouverture, l’ensemble respire la classe voire même le luxe. Vous apparait alors l’objet de votre convoitise qui semble assez long et fin visuellement du fait de son diamètre plus réduit qu’un mod traditionnel. Malgré le fait que les inscriptions et références soient quasi illisibles sur la finition métal, il n’en reste pas moins que c’est un très bel objet.

Le boitier de l'eMode

Le boitier de l’eMode

Vous pourrez constater que ce pack contient une foule de petites choses utiles et bien rangées qui nous prouve que le matériel vaut son prix. Vous avez 2 boites, un accu de 2200 mah, un mode d’emploi en français, assez bien rédigé pour une fois, un embout plastique noir (drip tip) pour remplacer le métallique, des caches prises USB de secours et une petite pièce en métal pour régler l’arrivée d’air. Vous trouverez le fil micro USB et l’adaptateur mural dans deux boites séparées. En résumé, rien ne manque pour commencer directement à l’utiliser si ce n’est un peu d’électricité pour l’accu et du liquide pour la tête.

Ouverture du coffret

Ouverture du coffret

La première sensation à la prise en main a été pour ma part une impression de légèreté traduisant un assemblage exemplaire, même s’il est vrai qu’avec l’accu en place, on arrive au bout du compte à un total de 145 grammes.

La seconde observation que l’on peut noter est sur la discrétion des informations et des commandes de l’engin qui renforce, une fois de plus, cette impression de classe et d’élégance mais qui n’est pas forcément très pratique. Au-delà de la lecture difficile des volts et watts autours de la bague, j’ai trouvé le bouton switch pas très intuitif au touché, on tombe plus facilement sur la prise USB et son cache.

Les différents éléments contenus dans le coffret de l'eMode

Les différents éléments contenus dans le coffret de l’eMode

En conclusion, l’aspect général de cet eMode est très réussi, on se dit que Joyetech a pensé à tout en concevant ce produit évolué. A contrario, cette « technologie » risque sûrement d’en effrayer plus d’un.

Certains se diront que c’est à n’y rien comprendre avec tous les réglages que ce Mod proposent et surtout qu’ils n’en auront aucune utilité. Je vais donc vous rassurer immédiatement car ce dernier offre réellement un fonctionnement de base très simple si vous le souhaitez. A vous de voir à l’usage si vous souhaitez approfondir vos réglages. Cet eMode est évolutif !

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • 1 bouton en métal ovale sur le côté («on » et « off » par 5 pressions rapides)
  • Voltage variable : 3.3 à 5 V, par incrémentation de 9 positions (aucune logique dans les marques)
  • Courant de sortie maxi de 5 A
  • Puissance en Watts variable : 4.6 w à 10.4 w par incrémentation de 9 positions
  • Compatibilité : 510 les Protank et autres reconstructibles vont dessus.
  • Poids avec accu : 145 grammes (les mods classiques tournent à 200/250 gr)
  • Longueur: 19.05 cm
  • Epaisseur : 18 mm (les mods classiques font plus de 23 mm environ)
  • Accu Sanyo 2100 mAh fourni : 1 x 16650 (16 étant le diamètre et 650 la longueur. Diamètre classique des autres accus de 18mm, les accus 18650 n’iront pas dessus)
  • Protection contre l’inversion de polarité et les courts-circuits/coupure de la charge réglable par le logiciel MVR
  • Connexion et recharge par USB (4 caches de protection fournis)
  • 1 embout métallique et un plat en plastique noir (ils ont pensé à tout comme je vous le disais)
  • Affichage de la batterie restante par clignotement de plus en plus rapide de la led du mode sélectionnée
  • Réglage des volts et watts en tournant la roulette du milieu (2 premiers modes)
  • Matière : inox
  • 4 modes de fonctionnement pour 6 réglages distincts et indépendants
  • 2 têtes d’atomiseurs de 2.4 ohms de type C2
  • Un tournevis pour régler l’entrée d’air (3 positions : maxi vers le haut)
  • Un mode d’emploi bien rédigé sauf pour la partie logiciel MVR
  • Accès gratuit au logiciel MVR 1.4 qui reste à perfectionner dans son ergonomie
  • 2 couleurs au choix (noir/métal qui sera à préférer si vous n’avez pas des yeux de lynx)

Comme vous pouvez le constater il y a beaucoup de choses et peut être même un peu trop à mon sens en ce qui concerne les modes de réglage dont on peut très bien se passer. Mais je tiens quand même à souligner que c’est l’essence même de cet eMode. Il tire justement sa propre dénomination de ces différents modes et c’est là toute l’ambiguïté de ce très beau vaporisateur personnel.

Assemblage et fabrication : sauf le mal de tête

L'eMode ici entièrement démonté

L’eMode ici entièrement démonté

Cet eMode est constitué de 9 pièces (photo ci-dessus), l’assemblage est donc simple et sans surprise. Il vous suffira seulement de graisser un peu les filetages de bonnes qualités certes mais somme toute très fins et donc fragiles. Joyetech est vraiment un gage de qualité de fabrication, elle est parfaite et les assemblages ultra précis. C’est vraiment un bel ouvrage.

L'atomiseur de l'eMode et les différentes pièces qui le constituent

L’atomiseur de l’eMode et les différentes pièces qui le constituent

L’atomiseur rassemble à lui seul 5 pièces dont la fameuse tête de type C2 qui contrairement aux précédentes versions est complètement immergée dans votre liquide ce qui devrait lui apporter une meilleure alimentation et promettre une vapeur plus grande selon Joyetech. Ce n’est à mon sens pas le cas, je vous avouerai avoir été déçu par cette nouvelle tête.

Comme pour l’ego CC à faible volt/watt, on obtient un débit de vapeur relatif et on a même parfois des agglutinations. A fort volt/watt, on a très vite un goût de brulé. C’est réellement dommage pour Joyetech car selon moi c’est franchement le seul souci de cet eMode qui pourrait être facilement corrigé par le remplacement de ladite tête.

C’est une critique importante mais qui n’est pas à même de supprimer l’intérêt d’acquérir cet eMode. Tout le reste est vraiment qualiteux et je vous rappelle que vous allez pouvoir monter dessus tous vos Protank ou autres Iclear 30 S.

De plus, les deux solutions possibles de chargement sont relativement agréables. L’USB donne la possibilité d’être à son bureau, ce qui est parfait pour moi et en dévissant la base du tube, l’accu pourra être rechargé seul sur votre chargeur externe si vous en avez déjà un. D’autre part cet accu pourra être remplacé une fois usagé ce qui permettra une plus longue pérennité de votre achat.

Modes et usage : partie électronique du eMode

L'eMode (à droite) mis à côté d'un Vamo V3 (à gauche)

L’eMode (à droite) mis à côté d’un Vamo V3 (à gauche)

Après 5 pressions sur le bouton ovale, vous observerez qu’il s’éclaire en blanc ce que je trouve très classe! Vous verrez immédiatement le mode, que vous aurez choisi, s’éclairer lui aussi en blanc, assez petit mais bien visible et pas trop lumineux.

Voici maintenant ma seconde déception après la tête C2, il faut éteindre le eMode par 5 nouvelles pressions pour ensuite pouvoir sélectionner le mode que vous désirez. Comme vous pourrez le constater en restant appuyé sur le bouton ovale, il y 4 modes. Le dernier se décompose en 3 sous modes ce qui fait donc 6 réglages différents et successifs qui se succèdent lentement, bien trop lentement à mon goût d’ailleurs.

Une fois le mode choisi, il vous suffira de lâcher le bouton et vous devrez alors ré-allumer votre eMode pour pouvoir vapoter. C’est à ce moment là qu’une fois sur deux j’oublie involontairement cette étape de rallumage, ce qui a pour conséquence de modifier le mode choisi et je dois donc me recommencer les 6 étapes pour revenir au mode désiré. Je suis peut être un peu stressé et impatient mais c’est franchement pénible de devoir appuyer sans cesse sur un même bouton à la mode incongrue et arriéré du Provari! Avec l’habitude ça passe mais il y a plus intelligent et pratique!

L’attrait de la nouveauté dépassée, il est bien évident que vous ne modifiez pas quotidiennement vos modes et après avoir tout essayé je vous avouerai que je me sers principalement des 3 premiers.

Le corps du MOD où se situe toute l'électronique

Le corps du MOD où se situe toute l’électronique

Le premier mode VV concerne le seul réglage des volts par le biais de la mollette qui peut être manipulée à tous moments et intuitivement pour trouver le réglage optimal. C’est parfait et pratique surtout avec des résistances doubles.

Le second mode VW est celui qui permet le réglage des watts. Vous l’utiliserez le plus souvent si vous conservez la tête maison et ce toujours par le biais de la molette qui d’ailleurs ne sert que pour ces 2 premiers modes.

Le troisième que j’utilise est le RVV. J’ai trouvé un moyen de réglage qui permet de booster la tête C2 sans avoir le gout de brulé en instaurant des sortes de micro-coupures de 0.5 secondes, passant de 5v à 3.3v et en augmentant la température de la tête à 60°(cf tableau ci-dessous issus du logiciel MVR)

Quelques écrans du logiciel MVR qui sert à communiquer avec l'eMode

Quelques écrans du logiciel MVR qui sert à communiquer avec l’eMode

J’ai fait la même chose avec le mode RVW1 et cela marche aussi parfaitement bien mais c’est juste une solution pour ceux qui veulent à tout prix conserver la tête d’atomiseur de Joyetech.

Pour le reste ma préférence va tout de même au mode VW avec l’usage de la molette en cours de vape. C’est d’après moi parfaitement suffisant sur une résistance simple et ne nécessite pas de l’usage du logiciel MVR 1.4 (my vapot record) qui n’est là, à mon sens, que pour attirer les plus geeks d’entre nous. D’autant plus que le logiciel est assez mauvais et très peu pratique. Mais bon il a le mérite d’exister et de pouvoir palier à l’absence d’affichage sur cet eMode.

Pour ceux que la partie logiciel MVR 1.4 intéresse vous pourrez accéder à une multitude de réglages variés, tant pour le fonctionnement de l’eMode lui-même (charge de l’accu, coupure led, coupure système, température de fonctionnement, charge restante, ohms de l’atomiseur) que pour votre vape. Il vous permet d’avoir les statistiques complètes de votre vape, résistance, volt et watt par jour, semaine ou mois, ainsi qu’une programmation de 4 modes permettant de varier vos réglages dans le temps.

Remplissage et réglage de l’entrée d’air

Zoom sur le port USB de l'eMode

Un réglage de l’arrivée d’air est rendu possible par l’utilisation d’une clé spéciale fournie dans le coffret

Le remplissage est simple et facile si l’embout de votre flacon de liquide est assez fin pour entrer dans un des 2 trous en haut de la tête. J’ai réussi sans trop de difficultés avec les pipettes de Halo ou Green vapes.

Le réglage d’air nécessite l’emploi du « joli tournevis coccinelle » qui il faut le dire fait un peu gadget. Vous n’aurez pas forcément besoin d’y avoir recours car la différence entre les réglages n’est pas assez prononcée. Cela est peut-être dû au fait que je me suis habitué aux forts tirages des Protank ou autres reconstructibles. Même ouvert à fond, je trouve un brin trop de résistance du moins avec le clearomiseur maison.

Retour d’expérience

Assemblage de l'atomiseur avec sa résistance et son drip tip

Assemblage de l’atomiseur avec sa résistance et son drip tip

En toute subjectivité cet eMode a selon moi le plus beau design de la production actuelle tout du moins dans cette gamme de prix.

Il est vrai que j’ai été déçu par cette nouvelle tête C2 ce qui m’a sincèrement ennuyé mais je peux vous dire aussi qu’il a remplacé à ce jour ma vieillissante batterie Itaste vv. Je l’utilisais tous les jours branchée en USB quand je travaillais sur mes ordinateurs ce qui m’a permis de ne jamais le sentiment de devoir recharger constamment les batteries. Mais entre nous je n’utilise plus la tête maison mais je lui adjoins mes Protank ou Iclear 30 S et il faut avouer que le design est toujours parfait.

L'eMode à gauche avec le Vamo V3 à droite

L’eMode à gauche avec le Vamo V3 à droite

Les raisons qui m’ont poussé à en faire le changement sont, d’une part, que je trouve les têtes de rechanges beaucoup trop chères (environ 5 € par tête) au regard de leur performance en terme de vapote. Et d’autre part, que j’ai toujours eu cette agglutination et parfois même des remontées de liquide en fin de réservoir.

Mise à part cette réserve, cet eMode est parfait à l’usage quotidien en partie parce qu’il prend facilement place dans ma poche de veste. Il n’est pas trop lourd, le réglage des volts et des watts est très facile avec la molette et enfin la gestion de l’énergie de la tête est parfaite. Je n’ai jamais tenu aussi longtemps avec un accu de seulement 2100 mAh.

En définitive il est comme les crevettes, tout est bon sauf la tête!

En résumé

Points positifs :

  • Sublime Design, classe et élégant
  • Kit ultra complet pour un démarrage immédiat
  • Qualité de l’ensemble (largement supérieur à l’eVic..)
  • Molette de réglage 360° ultra simple et efficace sur les modes VV et VW
  • Recharge par USB ou chargeur externe
  • Légèreté et finesse pour un mod
  • Deux usages : Simple ou évolutif et connecté via le logiciel MVR 1.4
  • Mode d’emploi complet en français
  • Connectique 510 permettant l’emploi d’autres atomiseurs type Protank

Points négatifs :

  • Tête d’atomiseurs C2 perfectibles et Clearomiseur non abouti
  • Accès au réglage des différents modes trop lents et fastidieux
  • Obligation d’éteindre et de rallumer pour effectuer les réglages
  • Réglages complexes pour éviter les agglutinations de la tête maison
  • Réglage d’arrivée d’air trop léger
  • Prix mais c’est un kit complet

Conclusion

Même avec les réserves que j’ai pu faire dans cet essai je continue d’affirmer que cet eMode mérite amplement sa place pour une première acquisition de mod électronique même si le prix vous semble cher comparé aux autres mod. Il suffit simplement de faire votre calcul une fois que vous ajoutez les accus et le chargeur. D’autant plus qu’il a déjà bien baissé dans certaine boutique.

Ce mod est un excellent achat coup de cœur pour un premier mod ou en complément plus technologique et complet que les simples batteries type Vision spinner ou autres marques à volt et wattage variable.

eMode Joyetech

99 euros chez e-vapoteur et disponible en deux couleurs : chrome et noir

2 × embouts eMode / 1 x corps d’atomiseur eMode / 2 x têtes d’atomiseur eMode de type C2 / 1 x tête de commande eMode / 1 x tube support de batterie eMode / 1 x alimentation eMode / 1 x câble USB / 1 x adaptateur mural / 1 x manuel d’utilisation eMode

L’eMode en images

Name of Reviewed Item: Joyetech eMode Rating Value: 4.5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2014/01/21.jpg Review Author:Review Date: