Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Corée du Sud : mise en place d’une taxe similaire entre vape et tabac

Corée du Sud : mise en place d’une taxe similaire entre vape et tabac

Mis à jour le 24/10/2022 à 8h59
    Annonce

Trois ans après la modification de la taxe sur le tabac chauffé, le gouvernement s’attaque aujourd’hui aux produits du vapotage.

Plus aucune distinction entre les produits du tabac

En 2017, la Corée du Sud qui taxait jusqu’à présent les produits du tabac chauffé, différemment des cigarettes, revenait sur sa position et votait une taxation égale pour les deux types de produits. Le gouvernement justifiait cette mesure en avançant que le tabac chauffé utilise « le même tabac » que celui que l’on trouve dans les cigarettes traditionnelles, et dégage une « fumée similaire à la fumée nocive » produite lors du tabagisme.  Les cigarettes électroniques étaient alors le seul produit permettant d’inhaler de la nicotine, vendu à un prix inférieur aux autres.

La semaine dernière, le ministère coréen de la Santé a annoncé que le cabinet du pays a récemment approuvé un plan de révision qui devrait permettre au gouvernement de doubler les taxes actuelles sur les e-liquides pour cigarettes électroniques. La « taxe sanitaire » devrait ainsi passer de 525 wons par ml (0,45 $) à 1 050 wons / ml (0,90 $).

En plus de l’augmentation de cette taxe, d’autres devraient également être relevées, telles que la « taxe spéciale de consommation » qui était jusqu’alors de 370 wons (0,32 $) et qui devrait désormais passer à 740 wons (0,64 $).

Selon le gouvernement, cette augmentation est nécessaire pour des raisons d’équités concernant la taxation des produits du tabac.

Si avant 2017, il semblait reconnaître une différence entre produits du tabac chauffé, produits de la vape, et cigarettes traditionnelles, il semblerait que 3 années plus tard, plus aucune distinction ne soit faite.

Les derniers articles sur l’économie de la vape dans le monde

Banques et professionnels : de l’amour vape à l’amour vache

  • Publié le 24/10/2022

Quelles sont les relations entre les entreprises de vape et leurs établissements bancaires ? Pas si simples, selon des professionnels du secteur.

PGVG change de nom et devient Vaping Post magazine

  • Publié le 18/10/2022

Deux médias historiques du vapotage francophone se rejoignent et annoncent pour 2023 un développement international plus proche du marché. Interview de Ghyslain Armand, directeur de publication de PGVG magazine.

France : le tabac chauffé sera bientôt taxé comme les...

l'IQOS, produit du tabac chauffé de Philip Morris

  • Publié le 3/10/2022

Un moyen pour le gouvernement de prévenir un potentiel report des fumeurs vers ces produits considérés, à tort, comme aussi dangereux que le tabagisme.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.