Vous êtes ici : Vaping Post » Opinion » 2017 : les tops et les flops de la rédaction du Vaping Post

2017 : les tops et les flops de la rédaction du Vaping Post

    Annonce

Voilà, l’année est finie, ou presque. Pour la conclure en beauté, la rédaction de Vaping Post s’est livrée à l’exercice de donner ses trois tops et trois flops chacun. Et attends les vôtres avec impatience. Rendez-vous en 2018 !

TopL’Art de la Guerre

Avoir envoyé Nathalie à ma place pour rencontrer une délégation d’industriels chinois spécialisés dans le secteur du tabac. Avec tact et diplomatie, elle a su avec brio leur faire comprendre que la vape en France, c’est une culture bien particulière et que la ligne rouge entre les deux mondes (vape et tabac) est bien visible. Elle est repartie avec un cadeau sur l’art de la guerre. Anthologique.

TopL’agence tous risque

Cela faisait longtemps que je travaillais avec Guillaume, mais en cette fin d’année j’ai enfin pu l’accueillir sur le site pour qu’il puisse nous régaler de ses articles croustillants. C’est un vrai plus pour notre rédaction francophone et je suis très content de l’avoir à nos côtés. J’en profite pour saluer l’excellent travail d’Alistair qui a l’énergie d’un réacteur nucléaire, Julien sur qui je pourrais compter même assoiffé en plein désert, Edouard et Trob pour leurs conseils avisés et leur expertise matériel, et bien sûr Nathalie qui travaille dur à mes côtés depuis des années maintenant, et qui apporte une crédibilité si importante au site. Merci également à Diane qui fait preuve d’un professionnalisme exemplaire, Nicolas pour sa patience à m’expliquer le détail de ses requêtes SQL, et tous les autres acteurs qui font du VapingPost ce qu’il est devenu aujourd’hui : un site indépendant, fiable, et je l’espère, toujours aussi agréable à lire.

TopAu-delà du nuage

Le film documentaire Beyond the Cloud que j’ai réalisé avec Sébastien et Patrick a cumulé plus de 200 000 vues sur YouTube. C’est ridicule face à un épisode de Norman fait ses courses, mais pour un sujet comme celui de la vape, sans bikinis et musique techno, avec un angle social et politique, je pense que c’est un score très honorable. Ce film restera pendant longtemps un super top dans ma vie.

FlopChantal Lobby

J’ai commencé ce site il y a 7 ans, en dénonçant comme tous les autres vapoteurs de l’époque, l’influence des lobbies du tabac et de la pharmacie. Il y a quelques mois j’ai été contacté par une journaliste américaine qui enquêtait justement sur l’influence des lobbies. Cette question me hante encore aujourd’hui : “Êtes-vous d’accord pour dire que vous travaillez pour le lobby de l’industrie de la cigarette électronique ?”

FlopLa malédiction du high end

Je pense être poursuivi par une malédiction de l’atomiseur high end. A chaque fois que j’en achète un, ça fuit ou je casse un truc. Je reviens toujours sur un ato à 20 euros qui ne paye pas de mine, mais qui au final me rend bien des services.

FlopMadame la ministre

J’attribue bien sur mon dernier flop à la ministre Agnès Buzyn qui n’a pas encore su prendre position sur les nouveaux moyens de lutte contre le tabac. Le gouvernement actuel se veut audacieux et moderne. C’est bien raté du côté de cette branche, pourtant si importante, de la santé publique.

 

TopPasserelle

Le compte de la théorie de la passerelle (qui soutient que vapoter conduirait les jeunes à fumer) semble définitivement réglé depuis que Jean-François Etter s’est penché sur les statistiques livrées par les autorités des pays étudiés. Lire ici.

TopLa recherche avance et nous a apporté quelques bonnes nouvelles

Une étude écossaise a montré que le risque de cancer lié à au vapotage est 1% celui du tabac tandis qu’une étude italienne a suivi des vapoteurs réguliers qui n’avaient jamais fumé, résultat : rien, aucune altération.

TopLa reconnaissance de la vape

La reconnaissance de la vape se poursuit bon an mal an en France. On aimerait que ça aille plus vite. L’Inca, l’Institut national du cancer reconnaît la place de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique, Santé Publique France fait appel à des vapoteurs pour animer un groupe dans le cadre du moi(s) sans tabac mais Agnès Buzyn refuse de se mettre en marche pour la réduction des risques et recevoir les associations.

FlopLa multiplication des interdictions à travers le monde

L’Italie confirme les taxes sur les liquides avec ET sans nicotine (env. 38 centimes par ml), impose une autorisation administrative aux boutiques spécialisées et interdit la vente en ligne. La Thaïlande jette les vapoteurs en prison, dans les boutiques en Ontario vous entrez dans un film muet.

FlopL’OMS

L’OMS poursuit sa croisade antivape. Sa branche en Asie du Sud-Est est allée jusqu’à suggérer de prendre exemple sur la Corée du Nord et la Thaïlande. Lire ici.

FlopGlantz

Comme l’a dit Guillaume : « Le malheur des uns fait le bonheur des autres ». Voici un Flop que certains auraient envie de classer dans les Tops. Stanton Glantz, antivape notoire, réputé pour ses positions « hygiénistes » va devoir faire face à des plaintes pour harcèlement sexuel. Sans commentaires. Lire ici.

TopLe paquet de tabac à 10 €

Un bel appel d’air pour la vape déjà ressenti en boutiques avec le retour d’anciens vapoteurs déçus et l’arrivée de nouveaux.

TopLe retour du MTL

Quasi-inespéré il y a un an, les fabricants chinois ont planché sur le sujet et ont sorti de bons atos reconstructibles. Maintenant, ce serait bien que les fabricants de liquides baissent les taux de VG.

TopLa FDA qui revoit sa copie

Le changement d’approche de la nicotine par la FDA et le report des autorisations de commercialisation à 2022 ont redonné la pêche à la vape aux États-Unis.

TopBonus : Le Serpent SMM de Wotofo

Compact, bonne contenance, bon rendu de saveurs, simple à monter, pas cher et surtout aucune fuite, même trimballé dans tous les sens. Il ne me quitte pas. Sa revue est ici.

FlopLes e-liquides en grand format

Avec l’application de la TPD, énormément de nouveautés en grand format sont arrivés sur le marché, en fort taux de VG, donc beaucoup d’arômes. Contradictoire avec le retour du MTL.

FlopLe bad buzz du CBD

Beaucoup de bruit pour pas grand-chose qui jette une nouvelle fois la suspicion sur la vape. On en reparle l’année prochaine… ou pas s’ils sont tombés aux oubliettes.

FlopLa frilosité du gouvernement français

Agnès Buzyn a l’air d’être déterminée dans son combat contre le tabac, dommage qu’elle ne mette pas plus la cigarette électronique en avant.

TopLa vape au Royaume-Uni

Parce que l’Angleterre fait partie des pays les plus positifs en ce qui concerne la démocratisation de la cigarette électronique et la reconnaissance de ses nombreux bienfaits. Un exemple à suivre pour le monde entier.

TopLe Dripper Reload 1.5 de Reload

Parce que c’est un excellent dripper pour les saveurs comme pour la production de vapeur, que son design est fantastique, son plateau très pratique… Bref, du super matériel.

TopLe Siren 2 de Digiflavor

Parce que les atomiseurs uniquement destinés à la vape indirecte sont très rares, et que Digiflavor a pensé aux vapoteurs adeptes de cette méthode. Il est très beau, les saveurs sont extrêmement bien restituées pour un atomiseur, les finitions parfaites, le plateau le plus simple que j’ai jamais vu. Bref, le meilleur ato MTL que je connaisse.

FlopLa mise en place de taxes sur les e-liquides

Parce que cette ânerie pourrait donner des idées à d’autres pays du monde et que c’est le contraire de ce qui serait bon pour la vape d’après moi, puisque le fait que les e-liquides coûtent moins chers que des cigarettes, est un réel atout et peut être une vraie motivation pour les fumeurs, à passer à la vapoteuse.

FlopLa guerre contre l’e-cig menée au Canada

Parce que malgré toutes les études scientifiques menées sur la cigarette électronique, et tous les bienfaits qu’elle a pour la santé des fumeurs, certains pays s’obstinent à ne pas en vouloir et continuent de préférer tuer leur population au lieu de les aider à adopter de bien meilleures habitudes. Lire ici.

FlopLa fermeture de Johnson Creek

Parce que Johnson Creek, c’était avant tout la volonté d’aider les fumeurs à s’en sortir, dans le but de leur sauver des années de vie. La fermeture de cette grande marque américaine a attristé une grosse partie du monde de la Vape. Mais comme dit le proverbe, « ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers ».

TopTravailler au Vaping Post

Parce que après une quinzaine d’année dans le funéraire, j’avais envie d’un air un peu moins lourd. L’opportunité qui s’est présentée au Vaping Post a été juste parfaite : elle tombait à un moment parfait, elle me permettait de faire d’une passion un métier, elle me permettait d’exercer ce métier au sien de la référence du secteur, et enfin, de travailler tous les jours avec des personnes aussi motivées que compétentes qu’agréables, Ghyslain, Nathalie, Edouard, Jules. Et même Alistair, tiens. Rien que le fait de pourvoir l’embêter tous les jours mériterait un top dédié.

TopLe retour du MTL

Oui, je sais, Jules l’a déjà dit. Mais c’est une EXCELLENTE nouvelle, parce que peut-être, certains vont enfin arrêter de vendre des atos hyper aériens avec des liquides sous-dosés à des primo-vapoteurs.

TopLe Skyline

D’accord, cet atomiseur est sorti en 2016. Mais comme on n’a rien fait de mieux en 2017, je peux dire que ça a été le meilleur atomiseur cette année, non ? Hé, j’ai un scoop pour vous : vu ce qui se prépare, je suis prêt d’ores et déjà à parier qu’il sera dans mon top 3 pour 2018.

FlopLe CBD dans les magasins

Je sais, ça a déjà été dit. Mais le CBD dans la vape fait du bad buzz, fait peur aux gens, et surtout, fait perdre de vue notre mission : sortir le plus de gens possible de la cigarette. Les réactions de certains me laissent à penser qu’on a plus de chances de trouver de l’intelligence avec le programme SETI que dans les boutiques qui en vendent. Attention, je ne dis pas que je suis contre le CBD, ni favorable, je dis juste que, pour cette substance, il y a des revendeurs spécialisés qui la maîtrisent très bien, et que les boutiques de vape n’en font pas partie.

FlopLa mort

Parce que, cette année, 73 000 personnes sont mortes du tabac en France. 73 000 fois une personne avec une famille, des proches, 73 000 morts parfois brutales, souvent au terme de longues maladies, durant des jours, des semaines, des mois, des années parfois, de souffrance. Il y a des coupables, et ils ne paieront pas. Et ça, c’est inacceptable.

FlopL’avenir

Oui, parce que l’avenir est sombre. Je suis pessimiste sur ce qui se prépare en 2018, et après. Les buralistes veulent la vape, et ils ont des appuis politiques puissants. Des lobbys puissants veulent la mort de la vape telle que nous la connaissons, et ils ont des appuis politiques puissants. Et surtout, les politiques n’aiment pas la vape, pas du tout, et ça ne les dérangerait pas de la mutiler jusqu’à en faire quelque chose d’insignifiant, et de livrer cette chose insignifiante aux lobbys pour leur faire plaisir. Et nous, les vapoteurs, en face, on fait quoi ? On réclame du CBD et des biberons de liquide crasseux. Oui, l’avenir est sombre.