Vous êtes ici : Vaping Post » Santé » Vapoteurs malades aux USA : les produits au THC toujours suspectés par la FDA

Vapoteurs malades aux USA : les produits au THC toujours suspectés par la FDA

    Annonce

Dans son nouveau communiqué, la FDA continue d’inciter les vapoteurs des Etats-Unis à ne pas utiliser de produits de la vape contenant du THC.

La plupart des patients ont déclaré utiliser des produits au THC

Les mois passent, et les enquêtes concernant les problèmes de santé connus par plus d’un millier de vapoteurs aux USA, continuent d’avancer. Suite à un premier communiqué publié début septembre, la FDA est revenue sur la situation la semaine dernière, dans un nouveau document destiné à informer le grand public.

Dans ce nouveau papier, l’organisme fédéral souhaite « renforcer son message au public » dans une mise à jour à l’intention des consommateurs en leur indiquant « qu’ils ne devraient pas utiliser de produits de la vape contenant du tétrahydrocannabinol (THC) ». D’une manière plus générale, la FDA recommande aux vapoteurs de ne pas « modifier ou ajouter des substances telles que le THC ou d’autres huiles aux produits achetés en magasin ».

Bien que la Food & Drug Administration continue d’indiquer qu’elle ne dispose pas de suffisamment de données pour identifier la ou les causes des lésions pulmonaires, elle affirme savoir que « le THC est présent dans la plupart des échantillons testés » et croit ainsi « prudent d’arrêter d’utiliser des produits de la vape qui en contiennent ».

D’après l’organisme, cette mise à jour s’appuie sur les nouvelles informations qu’il continue de collecter grâce aux dernières analyses réalisées.

Il cite par exemple le fait que des essais supplémentaires ont révélé que « la majorité des centaines d’échantillons de produits testés (…) ont été identifiés comme contenant du THC ». De plus, selon de récents résultats, « la plupart des patients touchés par ces maladies ont déclaré utiliser des produits contenant du THC, ce qui suggère que les produits au THC jouent un rôle dans ces maladies ».

Pour finir, la FDA rappelle qu’à l’heure actuelle, « l’enquête n’a pas identifié de substance ou de produit spécifique lié à tous les cas » et que la diversité dans le profil des personnes touchées par les problèmes pulmonaires peut signifier qu’il existe « de multiples causes de ces maladies, dont certaines peuvent nous échapper ou ne jamais être entièrement comprises ».

Les derniers articles sur cette affaire

Vapoteurs malades aux USA : le cap des 2 000 personnes touchées a été atteint

  • Publié le 8/11/2019

Le nombre de patients continue d’augmenter Voilà maintenant plusieurs mois que les Etats-Unis connaissent une « vague de patients » atteints de problèmes pulmonaires, ayant tous pour point commun, d’être …

USA : le Montana banni lui aussi les produits aromatisés pour 4 mois

  • Publié le 17/10/2019

Le 7e Etat à prendre des mesures contre le vapotage Après le Michigan, New York, le Massachusetts, le Rhode Island, l’Oregon et plus récemment Washington, c’est aujourd’hui au tour de …

Vapoteurs malades aux USA : les recommandations du CDC aux médecins

  • Publié le 14/10/2019

Un nom de code pour les intoxications Il y a quelques jours, les Centers for disease control and prevention (CDC) ont mis en ligne un document adressé aux médecins des …

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *