Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Les questions de santé » Que pensent les cardiologues de la cigarette électronique ?

Que pensent les cardiologues de la cigarette électronique ?

    Annonce

Au milieu des études contradictoires, que pensent que ces professionnels de la médecine à propos du vapotage ? Éléments de réponse.

Quel est l’avis des cardiologues sur la cigarette électronique ?

L’avis des cardiologues concernant le vapotage est partagé. Si certains y sont complètement favorables, notamment en raison de la moindre dangerosité de la cigarette électronique pour le cœur que le tabagisme, d’autres continuent de se montrer méfiants. Il n’existe ainsi pas de réponse précise, chaque médecin ayant la sienne, parfois différente de celles des autres.

Malgré des données rassurantes, certains cardiologues hésitent encore sur le vapotage lors d’autres y sont très favorables.

Vaper serait moins dangereux pour le cœur que fumer

Il est difficile de répondre à cette question puisqu’il n’existe pas qu’une seule réponse. Bien que les études s’intéressant aux effets de la cigarette électronique sur le cœur existent, leurs conclusions sont parfois contradictoires. Des contradictions provenant de méthodologies différentes, de biais divers et variés, de conflits d’intérêts, et parfois même, de mauvaise foi.

Globalement, les données actuellement disponibles se montrent rassurantes. Plusieurs recherches n’ont détecté aucune influence du vapotage sur le cœur.

Notons tout de même que si le vapotage à proprement parler n’aurait que peu ou pas d’influence, la nicotine contenue dans les e-liquides possède des effets bien connus comme une accélération du rythme cardiaque ainsi qu’une augmentation de la pression artérielle, bien que certaines recherches indiquent un effet moindre dans le cadre du vapotage que dans celui du tabagisme. Le vapotage ne reste toutefois pas totalement anodin pour le corps et doit uniquement être utilisé comme un substitut nicotinique pour des fumeurs désireux de se sevrer du tabac.

Le lien très fort et bien documenté qui existe entre le tabagisme et les maladies cardiovasculaires n’est tout simplement pas observé pour le vapotage, ce qui confirme la toxicité beaucoup plus faible de ces dispositifs comparativement à la fumée de cigarette.Dr Martin Juneau, Cardiologue, directeur de l'Observatoire de la prévention de l'Institut de Cardiologie de Montréal. Professeur titulaire de clinique, Faculté de médecine de l'Université de Montréal.

À l’heure actuelle, il existe un consensus au sein d’une partie de la communauté scientifique pour dire que vapoter est beaucoup moins nocif que fumer. En moyenne, la cigarette électronique est considérée comme étant environ 95 % moins nocive que le tabagisme. De ce fait, tout cardiologue bien informé devrait encourager son utilisation auprès des patients fumeurs. Mais ce n’est pas le cas.

Il serait dramatique que des vapoteurs reviennent au tabac. Les non-fumeurs ne doivent pas se mettre à l’e-cigarette, mais pour les accros au tabac, vapoter est beaucoup moins dangereux, y compris sur le plan cardio-vasculaire.Professeur Daniel Thomas, cardiologue et président d'honneur de la Fédération française de cardiologie.

Si certains cardiologues sont de fervents défenseurs du vapotage, quelques-uns y restent opposés lorsque d’autres préfèrent ne pas se prononcer. Des doutes qui s’expliquent notamment par la publication de quelques études faisant le lien entre utilisation d’une cigarette électronique et maladies cardiaques. Des recherches qui ont par la suite été rétractées par leurs auteurs, mais dont les fausses conclusions ont réussi à se frayer un chemin au sein d’une petite partie de la communauté scientifique, cardiologues compris. L’Organisation mondiale de la santé est également régulièrement coupable de propager de fausses informations sur les effets du vapotage sur le cœur. Sept mois après la rétractation de l’une des études citées ci-dessus, l’organisme continuait de la mettre en avant au sein de ses rapports.

Extraits d’études analysant les effets de la cigarette électronique sur le cœur

  • La vaporisation à haute température de l’aérosol de l’e-cigarette n’altère pas la fonction micro et macro-vasculaire, ni le stress oxydatif. Chaumont M, de Becker B, Zaher W, Culié A, Deprez G, Mélot C, Reyé F, Van Antwerpen P, Delporte C, Debbas N, Boudjeltia KZ, van de Borne P. Differential Effects of E-Cigarette on Microvascular Endothelial Function, Arterial Stiffness and Oxidative Stress: A Randomized Crossover Trial. Sci Rep. 2018 Jul 10;8(1):10378. doi: 10.1038/s41598-018-28723-0. PMID: 29991814; PMCID: PMC6039507.
  • Le vapotage aigu a moins augmenté la fréquence cardiaque et la pression artérielle que le tabagisme. Garcia PD, Gornbein JA, Middlekauff HR. Cardiovascular autonomic effects of electronic cigarette use: a systematic review. Clin Auton Res. 2020 Dec;30(6):507-519. doi: 10.1007/s10286-020-00683-4. Epub 2020 Mar 26. PMID: 32219640; PMCID: PMC7704447.
  • Des données chez l’homme confirment que les cigarettes électroniques peuvent être moins nocives que les cigarettes traditionnelles. Shahandeh N, Chowdhary H, Middlekauff HR. Vaping and cardiac disease. Heart. 2021 Oct;107(19):1530-1535. doi: 10.1136/heartjnl-2020-318150. Epub 2021 Feb 11. PMID: 33574049.
  • Les e-cigs pourraient constituer une alternative moins nocive pour les consommateurs de tabac. Yan XS, D’Ruiz C. Effects of using electronic cigarettes on nicotine delivery and cardiovascular function in comparison with regular cigarettes. Regul Toxicol Pharmacol. 2015 Feb;71(1):24-34. doi: 10.1016/j.yrtph.2014.11.004. Epub 2014 Nov 22. PMID: 25460033.
  • L’utilisation régulière des systèmes électroniques d’administration de nicotine semble moins dangereuse que les cigarettes traditionnelles ou d’autres formes de tabac sans fumée. Lippi G, Favaloro EJ, Meschi T, Mattiuzzi C, Borghi L, Cervellin G. E-cigarettes and cardiovascular risk: beyond science and mysticism. Semin Thromb Hemost. 2014 Feb;40(1):60-5. doi: 10.1055/s-0033-1363468. Epub 2013 Dec 16. PMID: 24343348.

Cet article ne constitue pas un avis médical. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.

D'autres questions de santé sur la vape ?

Pourquoi vapoter est moins dangereux que fumer ?

Depuis 2015, la cigarette électronique est considérée comme étant « au moins 95 % moins dangereuse » que fumer.

Vapoter est-il dangereux pour le cœur ?

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur le cœur ? Vapoter représente-t-il un danger ? Le point sur les études.

Vapoter augmente-t-il le risque d’infarctus ?

La cigarette électronique est-elle un facteur de risque d’infarctus ? Quelles sont ses conséquences sur le cœur ?

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Nous pouvons vous aider.

Posez votre question sur la vape