Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Les questions de santé » Vapoter est-il dangereux pour le cœur ?

Vapoter est-il dangereux pour le cœur ?

    Annonce

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur le cœur ? Vapoter représente-t-il un danger ? Quelles sont les différences avec le tabagisme ?

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur le cœur ?

Plus d’études sont nécessaires pour bien comprendre les effets de la cigarette électronique sur le cœur, mais les recherches actuellement disponibles se montrent rassurantes. Selon plusieurs d’entre elles, il n’existerait aucune différence pour le cœur entre le fait de vapoter et le fait de ne pas vapoter et de ne pas fumer. La nicotine est toutefois reconnue comme entraînant une augmentation du rythme cardiaque.

La cigarette électronique devrait être bien moins agressive pour le cœur que le tabagisme.

Le tabagisme, destructeur pour le cœur

Quel est le rôle du cœur ?

Le cœur est un muscle vital qui a pour fonction principale de pomper le sang dans tout le corps. Parmi les fonctions du cœur se trouvent par exemple :

  • Circulation : le cœur pompe le sang à travers les vaisseaux sanguins pour nourrir les organes et les tissus avec l’oxygène et les nutriments nécessaires.

  • Oxygénation : il transporte l’oxygène des poumons aux cellules du corps et élimine le dioxyde de carbone.

  • Contrôle de la pression artérielle : il permet de réguler la pression artérielle en faisant varier le débit sanguin.

  • Contrôle de la fréquence cardiaque : le cœur contrôle la fréquence cardiaque, c’est-à-dire le nombre de battements par minute, en réponse aux besoins en oxygène et aux besoins énergétiques.

  • Protection contre les infections : il contribue aussi à la défense immunitaire en envoyant des globules blancs pour combattre les infections.

Les méfaits du tabagisme sur le cœur sont nombreux. Les milliers de substances toxiques présentes dans la fumée sont ainsi accusées de :

  • Épaissir le cœur : c’est une étude (1) de 2022 réalisée auprès de 3 874 participants qui a révélé que le cœur des fumeurs serait plus épais. Le ventricule gauche serait particulièrement atteint, lui qui est destiné à pomper le sang. De fait, chacune de ses compressions serait moindre, envoyant ainsi moins de sang aux organes, et donc moins d’oxygène et de nutriments, nécessaires aux fonctions vitales.
  • Augmenter l’accumulation des plaquettes sanguines : augmentant ainsi le risque de formation de caillots sanguins. Un caillot peut alors être responsable d’une obstruction d’une ou plusieurs artères, provoquant alors un infarctus du myocarde. Dans le cas d’un caillot présent dans le cerveau, c’est alors un accident vasculaire cérébral (AVC) qui survient. Enfin, les jambes peuvent également être touchées. Dans ce cas, il s’agit d’une ischémie aiguë. D’autres problèmes peuvent survenir comme l’artériopathie oblitérante ou encore l’anévrysme de l’aorte abdominale.
  • Réduire le taux d’oxygénation du sang : et donc réduire l’apport en oxygène à l’intégralité des corps, altérant ainsi les fonctions vitales. Un fait dû au monoxyde de carbone présent dans la fumée, dont l’affinité serait plus grande avec l’oxygène qu’avec l’hémoglobine. De fait, le monoxyde de carbone remplacerait une partie de l’oxygène transportée par le sang, en réduisant ainsi la quantité. En résulte une altération du fonctionnement des muscles (et donc du cœur), ainsi qu’un essoufflement. 
  • Rétrécir les artères : ce qui entraîne une diminution du flux sanguin. En cas de rétrécissement brutal, des spasmes se créent, parfois jusqu’à une obstruction totale d’une ou plusieurs artères. Cette pathologie est appelée « angine de poitrine spastique », et augmente drastiquement le risque d’infarctus du myocarde. 

La cigarette électronique aurait des méfaits bien moindres, voire aucun méfait

La cigarette électronique n'aurait pas d'effet néfaste pour le cœur.

Les études sérieuses sur la vape démontrerait une absence de méfaits de la cigarette électronique sur le cœur.

S’il est aujourd’hui impossible d’assurer que la cigarette électronique ne présente aucun méfait pour le cœur, les études actuelles se montrent rassurantes. 

En 2022, une recherche (2) indiquait que les vapoteurs présentaient un risque de développer une maladie cardiovasculaire similaire à celui des non-vapoteurs et non-fumeurs

L’année précédente, une étude (3) américaine concluait que le vapotage n’induisait aucun stress oxydatif, facteur clé dans les maladies cardiovasculaires. 

En 2019, un autre travail scientifique (4) expliquait que lorsqu’un fumeur passe à la cigarette électronique, il présente des « améliorations significatives de la fonction endothéliale vasculaire »

La même année, une analyse (5) révélait qu’il n’existe « aucune association statistiquement significative entre l’infarctus du myocarde et les habitudes d’utilisation de la cigarette électronique ».

Cette liste, bien sûr non exhaustive, démontre que même si d’autres études sont nécessaires pour bien comprendre l’impact de la cigarette électronique sur le cœur, les premiers éléments semblent encourageants. Il est toutefois important de rappeler que la nicotine n’est pas anodine pour l’organe puisque celle-ci entraîne une augmentation du rythme cardiaque. 

Chaque année, depuis 2015, le ministère de la Santé britannique met à jour ses connaissances et indique jusqu’à présent que la cigarette électronique est « au moins 95 % moins nocive » que le tabagisme. 

Cet article ne constitue pas un avis médical. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.


(1) E Holt, K G Skaarup, M C H Lassen, N D Johansen, P G Joergensen, R Hauser, J N Lind, G Jensen, P Schnor, E Prescott, P Soegaard, R Moegelvang, T Biering-Soerensen, The effects of smoking on cardiac structure and function in a general population, European Heart Journal, Volume 43, Issue Supplement_2, October 2022, ehac544.121, https://doi.org/10.1093/eurheartj/ehac544.121

(2) E-cigarette Use and Risk of Cardiovascular Disease: A Longitudinal Analysis of the PATH Study, 2013-2019, Berlowitz et al, Circulation. 2022;145:00–00. DOI: 10.1161/CIRCULATIONAHA.121.057369.

(3) Association of Cigarette and Electronic Cigarette Use Patterns With Levels of Inflammatory and Oxidative Stress Biomarkers Among US Adults: Population Assessment of Tobacco and Health Study – 10.1161/CIRCULATIONAHA.120.051551 [doi] – https://www.ahajournals.org/doi/abs/10.1161/CIRCULATIONAHA.120.051551

(4) J Am Coll Cardiol. 2019 Nov 15. Epublished DOI:10.1016/j.jacc.2019.09.067

(5) Farsalinos, K. E., Polosa, R., Cibella, F., & Niaura, R. (2019). Is e-cigarette use associated with coronary heart disease and myocardial infarction? Insights from the 2016 and 2017 National Health Interview Surveys. Therapeutic Advances in Chronic Disease. https://doi.org/10.1177/2040622319877741

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Nous pouvons vous aider.

Posez votre question sur la vape

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.