Vous êtes ici : Vaping Post » Les meilleures cigarettes électroniques en 2020 » Meilleur e-liquide » Meilleur e-liquide gourmand

Meilleur e-liquide gourmand

Quand la gourmandise n'est plus un péché !

1re place
La Chose – Le French Liquide

Fruits à coque (dont la noisette et la noix de pécan), vanille, caramel, le tout relevé d'une pointe de café, font de ce e-liquide une création française douce et onctueuse. Créé en 2013 par les Laboratoires LIPS, cette recette de la marque Le French Liquide est devenue un best-seller de la vape francophone. Un flacon qu'il sera difficile d'éviter dans votre quête gustative. Un gourmand par excellence.

2e place
Noisette – Alfaliquid
5 /5
3e place
Lemon Tart – Dinner lady
4,9 /5

Les autres liquides gourmands du classement

C’est un monde presque infini tant les saveurs gourmandes inondent le marché, mais voici quelques flacons en plus qui devraient vous intéresser.

Corne de Gazelle - Pulp
Suprême - eLiquid France
Pistache - VDLV
Noisette Savourea

Les e-liquides que tous les vapoteurs finissent par adorer

Imaginez pouvoir vous éloignez du tabagisme en inhalant une vapeur aux arômes de noisette, de cocktail, ou de votre pâtisserie préférée. Eh bien sachez qu'aujourd'hui, c'est tout à fait possible grâce aux e-liquides gourmands. Reprenant généralement les saveurs des meilleures pâtisseries et gourmandises, les e-liquides gourmands font partie des produits préférés des vapoteurs. Et pour une bonne raison, leur caractère gustatif généreux font très vite oublier l'horrible goût du tabac.

Vapoter un dessert ? Vraiment ?

Voilà bien des années que la vape a commencé à s’installer en France, et à être adoptée par de plus en plus de fumeurs ayant la volonté de se sevrer de leur tabagisme. Mais comment expliquer un tel succès ? Eh bien tout simplement car il s’agit à ce jour, du meilleur outil de sevrage tabagique disponible sur le marché !

En fait, si l’on en croit une étude [1] publiée l’année dernière, le vapotage serait jusqu’à deux fois plus efficace pour arrêter de fumer, par rapport aux autres substituts nicotiniques (patchs, gommes à mâcher etc). Et l’une des raisons expliquant ce fait est justement la possibilité de pouvoir remplacer la fumée de cigarettes par de la vapeur aux saveurs pour le moins surprenantes, telles que les desserts !

Après tout, quoi de plus agréable que de remplacer l’horrible goût des cigarettes combustibles par une délicate vapeur à l’arôme de tarte tatin, de cookie, ou de madeleine par exemple ?


[1] Hajek P, Phillips-Waller A, Przulj D, et al. A randomized trial of e-cigarettes versus nicotine-replacement therapy. N Engl J Med. 2019;380(7):629-637. doi:10.1056/nejmoa1808779

D'où vient cet engouement pour les liquides gourmands ?

L’histoire des e-liquides gourmands remonte probablement à l’origine de la vape et à la première société chinoise à avoir industrialisé le dispositif, Dragonite Ltd, la fameuse compagnie du pharmacien chinois Hon Lik. L’une des saveurs phares que cette société proposait était le RY4, un « R » et un « Y » pour la contraction de « Ryuan », le précédent nom de Dragonite, Ruyan Group (Holdings) Limited. La saveur RY4 utilise une base tabac avec du caramel et de la vanille, des arômes que l’on associe souvent dans les descriptifs gustatifs des tabac fumés. La saveur RY4, aurait été alors donnée par une société sous-traitante de l’époque, la Chang Ning Dekang Biological Technology Co (ou Dekang), qui l’aurait simplement numéroté en quatrième position de sa production. Une histoire différente existe néanmoins sur les réseaux sociaux, selon laquelle ce serait la célèbre société de l’époque Janty (à l’origine des premiers modèles eGo) et Dekang qui aurait fabriqué un dimanche matin la fameuse saveur, ensuite revendue à d’autres fabricants puis copiée. Le président de Janty, Ludo Timmermans, explique d’ailleurs dans cette vidéo YouTube comment la création du e-liquide se serait déroulée.

Difficile de savoir qui a raison sur l’histoire réelle du liquide RY4, mais ce produit a définitivement marqué l’industrie pour avoir identifié une tendance auprès des consommateurs, friands de saveurs sucrées sur une base de tabac. Par extension, de nombreuses autres saveurs sont arrivées ensuite en exploitant davantage le fond gourmand de ce type de liquide. Pour n’en citer qu’un seul on pourra retenir le légendaire Boba’s Bounty de la société Alien Vision qui a connu un grand succès jusqu’en 2016 aux États-unis et à l’export vers l’Europe. Le Grant’s Vanilla Custard a lui aussi marqué les esprits avec l’introduction des arômes à base de crème anglaise très appréciés des vapoteurs. Il s’ensuivit toute une série de e-liquides, qui ont notamment porté un label galvaudé « premium » via les USA. Flacons en verre avec pipettes, associations complexes de saveurs très sucrées, packaging rafiné, la grande épopée des liquides gourmands était née.

Quels sont les meilleurs arômes pour repérer un bon e-liquide gourmand ?

Certains arômes fonctionnent mieux que d’autres auprès du grand public. C’est notamment le cas de ceux reproduisant la saveur des fruits à coque, de biscuits, de certains alcools, ou encore le célèbre arôme « custard » (ou crème anglaise). Le point commun étant toujours un fond sucré.

Si ces arômes fonctionnent aussi bien, c’est d’abord et avant tout car ils se mélangent bien. Ainsi, en regardant d’un peu plus près les nombreuses saveurs proposées par les fabricants, vous remarquerez très vite que de nombreux e-liquides gourmands sont composés avec certains des arômes mentionnés ci-dessus. Le monde du e-liquide s’inspire directement du monde culinaire, on retrouvera ainsi la quasi totalité des pâtisseries populaires dans les catalogues des liquidiers.

Quand ils sont assez légers et bien équilibrés, ils peuvent faire partie de ces e-liquides qui peuvent se vapoter en all-day, c’est-à-dire au quotidien, sans pour autant se révéler écoeurants. Mais vous l’aurez compris, la frontière de l’excès peut être facilement franchie lorsque l’on parle de gourmandises.

Bien sûr, ces informations ne sont données qu’à titre indicatif. Peut-être êtes-vous un fan inconditionnel de l’arôme spéculoos par exemple, et ne vapotez que ça toute la journée. Et si tel est le cas et que vous ne touchez plus de cigarettes, grand bien vous fasse ! Une fois de plus, la meilleure saveur reste celle qui vous tiendra éloigné du tabac, qu’elle figure ou non dans cette liste.

Certains e-liquides gourmands ont des saveurs d’alcool. Peut-on être saoul à trop vapoter ?

Non, il n’est pas possible d’être saoul en vapotant, même lors d’une consommation d’e-liquide très importante.

Afin de bien comprendre pourquoi, il est nécessaire d’expliquer rapidement en quoi l’alcool est parfois utile lors de la fabrication d’un e-liquide.

Un e-liquide est composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes, et, si le vapoteur le souhaite, de nicotine. Les arômes présents dans les e-liquides, le plus souvent de type alimentaire, sont généralement dilués par les fabricants dans diverses solutions, afin de les délier, de les conserver, et d’en fixer les matières premières.

Parmi les solutions utilisées afin d’arriver à cet objectif, certaines marques utilisent de l’alcool, et plus précisément de l’éthanol. En effet, de par ses propriétés, l’éthanol est une excellente solution pour le domaine du e-liquide, tant pour dissoudre les potentiels résidus d’huiles végétales ou essentielles présents en petite quantité dans certains arômes, que pour les conserver.

Ainsi, lors de la vaporisation, l’utilisateur d’une cigarette électronique dont l’e-liquide a été préparé de cette manière, inhalera inexorablement une petite quantité d’éthanol.
Rassurez-vous toutefois, le taux d’éthanol dans un e-liquide ne peut légalement excéder les 6 %, car au-delà de ce seuil, il devrait alors être déclaré comme matière dangereuse et inflammable.

Ainsi, la consommation de 4 ml d’e-liquide contenant un taux de 4 % d’éthanol (par exemple), revient à faire assimiler à l’organisme du vapoteur, un taux de 0,016cl d’alcool, soit 78 fois moins qu’une simple bière. (source : Ingésciences)

Faire son propre e-liquide gourmand, c’est possible avec le DIY

S’il existe plusieurs centaines d’e-liquides gourmands sur le marché, peut-être avez-vous tout de même envie de découvrir de nouvelles choses ? Peut-être avez-vous des idées d’assemblages d’arômes qu’aucun fabricant n’a jusqu’alors osé essayer ?

Et si l’on vous disait que vous pouvez créer votre propre e-liquide gourmand ? Imaginez un monde dans lequel vous pourriez créer un e-liquide qui reprend tous vos arômes préférés, dosés comme vous le souhaitez. Eh bien sachez que ce monde existe déjà bel et bien, et qu’il s’appelle le Do It Yourself (DIY) !

Dans le domaine de la vape, le DIY consiste à fabriquer son propre e-liquide. Pour ce faire, il suffit de vous procurer une base neutre de votre choix (PG/VG), les concentrés d’arômes qui vous plaisent et vous voilà prêt à fabriquer votre propre e-liquide et réaliser surtout de substantielles économies !

Pour plus de renseignements à ce sujet, nous ne pouvons que trop vous conseiller la lecture de notre guide sur le Do It Yourself.

Comment sélectionner une bonne marque d'e-liquide gourmand ?

Les e-liquides gourmands mêlant souvent des saveurs complexes, composées de nombreux arômes, il est conseillé de se diriger en premier lieu vers des marques implantées dans votre pays (pour une communication simplifiée, et qui sont soumis au contrôle des autorités sanitaires qui vous protègent), et si possible, qui s’imposent des conditions de fabrication très élevées. Au Vaping Post, nous estimons qu’un bon fabricant de e-liquide doit disposer de solides compétences en chimie, d’outils d’analyse ou encore mettre en œuvre des processus qualité qui vont pouvoir rassurer le consommateur sur les produits qu’il va inhaler toute la journée. Cet avis est d’ailleurs valable quelque soit le type de e-liquide que vous souhaitez vapoter.

Si le fabricant investit dans des ressources humaines et techniques pour améliorer la qualité de ses produits, il s’en vantera dans sa communication commerciale. C’est un bon signe à observer lors de vos recherches.

Les questions fréquentes sur les meilleurs e-liquides gourmands

Quel est le prix d’un e-liquide gourmand ?

Un e-liquide gourmand coûte généralement 5,90 € en format 10 ml et entre 15 € et 30 € en format 50 ml.

Quel est le meilleur e-liquide gourmand ?

Selon les données collectées par nos experts, le meilleur e-liquide gourmand est le La Chose de la marque Le French Liquide.

Les e-liquides gourmands aident-ils à arrêter de fumer ?

Oui, les e-liquides gourmands peuvent aider à arrêter de fumer. En effet, lorsqu’ils souhaitent se sevrer du tabac, certains utilisateurs de cigarettes électroniques ont besoin de s’éloigner le plus possible du goût du tabac. Ceux-là se dirigent ainsi, parfois, vers des e-liquides gourmands.

Quel taux de nicotine choisir pour un e-liquide gourmand ?

Il est conseillé à tous les nouveaux vapoteurs souhaitant arrêter de fumer avec la cigarette électronique de se diriger vers le taux de nicotine le plus haut qu’ils puissent supporter.

Quel taux de PG/VG choisir pour un e-liquide gourmand ?

Un taux de 50 % de PG et 50 % de VG constituera toujours le meilleur équilibre afin de commencer la vape en toute sérénité. En effet, ces e-liquides pourront être consommés à l’aide de n’importe quelle cigarette électronique et proposent un juste équilibre entre rendu des saveurs et production de vapeur. Certains e-liquides gourmands peuvent cependant contenir des taux de glycérine végétale (VG) supérieurs à 70 %.

Est-ce possible de fabriquer soi-même du e-liquide gourmand ?

Oui, il est possible de réaliser votre propre e-liquide classic grâce à des produits prévus pour le Do It Yourself (DIY). Pour en apprendre plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre guide sur les e-liquides DIY.

Quels sont les e-liquides gourmands les plus populaires ?

En France, La Chose de Le French Liquide, le Green’s Custard de Green Vapes ou encore le Malibu de la marque Halo font partie des produits les plus populaires. Une liste non-exhaustive qu’il conviendra de compléter selon vos propres goûts.

Annonce

Avertissement : le Vaping Post est soutenu par son audience. En achetant via des liens sur notre site, nous pouvons percevoir une commission qui n'affecte en rien votre prix d'achat.