Vous êtes ici : Vaping Post » Les meilleures cigarettes électroniques en 2020 » Meilleur clearomiseur » Meilleur clearomiseur en inhalation indirecte

Meilleur clearomiseur en inhalation indirecte

Le plus proche d'une cigarette combustible

1re place
Zenith - Innokin

Le Zenith d'Innokin n'est rien de moins que la référence des clearomiseurs prévus pour l'inhalation indirecte. Il est très bien réalisé et offre d'excellentes finitions. Il est particulièrement facile à utiliser et ne fuit pour ainsi dire jamais. Le remplissage du réservoir est facile à réaliser, tout comme le changement de la résistance. Plusieurs modèles de résistances sont justement disponibles pour trouver celle qui corresponde parfaitement à vos attentes. La vapeur peut être plus ou moins intense, et le réglage du flux d'air permet d'aller du très restrictif au relativement ouvert pour du MTL. Le rendu des saveurs est au rendez-vous, avec des arômes restitués avec précision et équilibre.

2e place
Nautilus 2S - Aspire
4,8 /5
3e place
GS Basal - Eleaf
4,8 /5

Le plus efficace pour se mettre à la cigarette électronique

La cigarette électronique est une affaire de préférences personnelles, et chacun doit trouver le matériel et le liquide qui répond à ses goûts. Les clearomiseurs prévus pour l’inhalation indirecte sont considérés comme les plus efficaces car ils correspondent de fait aux attentes de la grande majorité. Un succès finalement logique puisque ce ce sont eux qui se rapprochent le plus des sensations d’une cigarette combustible.

Les qualités d'un clearomiseur

Un bon clearomiseur produit une vapeur suffisamment dense et intense pour satisfaire un besoin de nicotine. Les saveurs sont naturelles, et surtout le hit conforme à ce qu'on peut attendre du taux de nicotine utilisé. Il va de soi qu'il doit également ne pas fuir, et proposer un remplissage facile du réservoir et un changement de résistance simple et propre. Un cahier des charges finalement impressionnant pour un dispositif qui semble aussi simple !

L'inhalation indirecte, c'est quoi ?

Il y a deux grandes manières de vapoter, comme il y a deux grandes manières de fumer. La première consiste à avaler la vapeur ou la fumée directement dans les poumons, tandis que la seconde se fait en deux étapes. On aspire d’abord dans la bouche, puis on aspire son contenu dans les poumons.

L’inhalation directe décrit la première façon, on aspire directement dans les poumons. C’est celle qu’on utilise avec une chicha en particulier. L’inhalation indirecte, c’est l’aspiration en deux temps, qui est celle de la très grande majorité des fumeurs de cigarettes. On y fait également référence sous le terme « MTL », pour mouth-to-lung en anglais : de la bouche vers les poumons.

Pourquoi un matériel spécial ?

Il y a effectivement des clearomiseurs prévus pour l’inhalation indirecte, et d’autres pour l’inhalation directe. La grande différence entre les deux, c’est le débit d’air. L’aspiration est facile sur les clearomiseurs dédiés à la vape directe, ce qui veux dire qu’on peut aspirer sans effort. Pour prendre une image, c’est comme aspirer dans un tuyau d’arrosage ou un tuba, cela se fait presque aussi facilement qu’aspirer à l’air libre.

A l’inverse, le débit d’air sur les clearomiseurs prévus pour l’inhalation indirecte est restrictif. Il faut aspirer plus fort, un peu comme dans une paille très fine. Aspirer avec la force des poumons est difficile, mais aspirer en faisant une dépression dans la bouche est au contraire plus naturel. Ce qui est précisément ce qu’on fait avec une cigarette combustible.

Une vape raisonnable

A l’opposé des gros nuages souvent liés à l’inhalation directe, les clearomiseurs prévus pour l’inhalation indirecte ont une production de vapeur plus raisonnable, assez proche de celle de la fumée d’une cigarette. Pour ce faire, les résistances utilisent une puissance plus faible, généralement entre 8 et 20 W.

Cela présente accessoirement un avantage sensible en terme d’autonomie. Les résistances utilisent moins de puissance, donc sollicitent moins la batterie qui tient nettement plus longtemps.  N’avoir besoin de recharger que le soir peut être bien plus pratique que de devoir le faire plusieurs fois en cours de journée.

En produisant moins de vapeur, elles consomment également moins de liquide que les résistances des clearomiseurs prévus pour l’inhalation directe. On refait moins souvent le plein de son réservoir, ce qui a aussi un impact nettement perceptible sur le budget liquide.

Un constat plutôt qu'un choix

Il est important de préciser que le choix entre inhalation directe et indirecte n’en est pas vraiment un. Il faut essayer les deux et voir celui qui vous correspond, qui répond le mieux à votre besoin. La lecture du paragraphe précédent fait effectivement ressortir des avantages concrets et objectif pour l’inhalation indirecte, mais si elle ne vous correspond pas, elle ne vous tiendra pas éloigné de la cigarette.

On peut également, et c’est souvent le cas, voir sa préférence évoluer. Il n’est pas rare de voir des vapoteurs commencer avec l’inhalation indirecte et changer ensuite pour l’inhalation directe. Ce n’est pas une règle pour autant, il faut simplement s’écouter et ne pas hésiter à changer si le besoin s’en fait sentir, si votre dispositif du moment ne vous donne plus entière satisfaction.

Les avantages du clearomiseur

Le clearomiseur est désormais en concurrence avec le système des pods, qu’ils soient à cartouches scellées préremplies en liquide ou ouvertes, c’est à dire dans lesquelles on peut mettre le liquide de son choix. Dans les deux cas, on change l’ensemble du réservoir lorsqu’il est usé.

Si les pods sont effectivement un peu plus pratiques et compacts, les clearomiseurs restent largement plus efficaces. La vapeur qu’ils produisent est nettement plus agréable, les saveurs sont bien mieux rendues et le hit bien plus satisfaisant. Inutile d’utiliser des liquides avec les plus forts taux de nicotine pour avoir une sensation en gorge conforme à celle qu’on peut attendre.

Un bon clearomiseur reste la voie la plus sûre pour assurer une transition réussie vers la cigarette électronique.

Les questions fréquentes sur les clearomiseurs en inhalation indirecte

Quel est le prix d’un clearomiseur en inhalation indirecte ?

Le prix moyen d’un clearomiseur en inhalation indirecte est généralement compris entre 25 € et 45 €.

Quel est le meilleur clearomiseur en inhalation indirecte ?

Suite aux nombreux tests réalisés en interne par nos experts, la rédaction du Vaping Post décerne la palme du meilleur clearomiseur en inhalation indirecte au Zenith de la marque Innokin.

A quelle puissance dois-je utiliser mon clearomiseur en inhalation indirecte ?

Reportez-vous aux inscriptions sur la résistance qui fonctionne avec votre clearomiseur afin de connaître la puissance d’utilisation adaptée. Généralement, ces matériels s’utilisent à une puissance comprise entre 5 et 12 watts.

Les lettres MTL sont indiquées après le nom de mon clearomiseur, que signifient-elles ?

Les lettres MTL sont les initiales du terme Mouth To Lung, qui signifie en français, « de la bouche vers les poumons ». Les lettres MTL sont ainsi l’équivalent de la désignation française « inhalation indirecte ».

Puis-je utiliser tous les e-liquides avec mon clearomiseur en inhalation indirecte ?

Oui, la majorité des e-liquides pourra être utilisée avec un clearomiseur en inhalation indirecte. Prenez simplement soin de consulter votre vendeur afin de demander si votre modèle peut supporter les liquides les plus visqueux, dont le taux de glycérine végétale (VG) est supérieur à 70 %. En effet, certains clearomiseurs en inhalation indirecte ont un peu de mal avec ce genre de produits.

Acheter un clearomiseur en inhalation indirecte nécessite-t-il de changer de batterie ?

Non, tous les clearomiseurs en inhalation indirecte sont équipés d’une connexion standard appelée 510. Ils s’adapteront ainsi parfaitement à votre box actuelle.

Quel format choisir pour mon clearomiseur en inhalation indirecte ?

Une contenance comprise entre 2 et 5 ml conviendra pour l’utilisation d’un clearomiseur en inhalation indirecte. Tandis que 2 ml pourront combler les attentes d’un vapoteur souhaitant utiliser son vaporisateur ponctuellement durant sa journée de travail par exemple, une contenance supérieure sera nécessaire pour un utilisateur souhaitant vaper plus régulièrement durant toute une journée.

Puis-je faire mes propres résistances pour mon clearomiseur en inhalation indirecte ?

Non, un clearomiseur nécessite l’achat de résistances usinées par le fabricant du modèle que vous possédez. Il n’est pas possible de les réaliser vous-même.

Un clearomiseur en inhalation indirecte permet-il de mieux sentir le goût des e-liquides ?

Pour certains vapoteurs oui, pour d’autres non. En effet, si certains utilisateurs de cigarettes électroniques réussissent à mieux sentir les arômes des e-liquides avec un clearomiseur en inhalation indirecte, d’autres ont besoin de la grande quantité de vapeur produite par un clearomiseur en inhalation directe afin d’arriver au même ressenti.

Quand changer la résistance de mon clearomiseur en inhalation indirecte ?

Si votre cigarette électronique produit moins de vapeur ou que la saveur de votre e-liquide commence à changer, alors il est nécessaire de remplacer votre résistance.

Avertissement : le Vaping Post est soutenu par son audience. En achetant via des liens sur notre site, nous pouvons percevoir une commission qui n'affecte en rien votre prix d'achat.