Vous êtes ici : Vaping Post » En direct des boutiques » Green’s Custard par Pascal Bonnadier

Green’s Custard par Pascal Bonnadier

Mis à jour le 20/11/2023 à 12h34
    Annonce

Découvrez la genèse d’un e-liquide de légende racontée par son créateur. C’est au tour de Pascal Bonnadier, fondateur de Green Liquides, de dévoiler les secrets de la naissance du mythique Green’s Custard.

Pascal Bonnadier Green Liquides

Pascal Bonnadier

Quand et comment est né Green’s Custard ?

Pascal Bonnadier : Green’s Custard est née à l’occasion du premier Vapexpo à Bordeaux. Nous souhaitions marquer cet événement en créant un liquide qui nous était fortement demandé. Il faut bien revenir à cette période (fin 2013 / début 2014), où il était assez compliqué ou très couteux de trouver des e-liquides américains, c’est arrivé plutôt fin 2014 / début 2015. Donc, clairement, à ce moment précis, il n’y avait pas grand-chose de typé américain sur notre territoire et de ce fait, sortir un produit de ce type a été remarqué plus qu’à l’accoutumée.

Quel était votre objectif en termes de saveurs ? Comment souhaitiez-vous vous démarquer des autres custards ?

P. B. : Nous voulions une custard typée Américaine avec la finesse française. Donc pas trop lourde, grasse et sucrée. Que l’on puisse vaper dans la durée et pas réservée seulement à des vapotos déjà habitués à des goûts puissants. Plus ouverte au plus grand nombre donc.

Comment avez-vous trouvé la recette ?

P. B. : C’est mon métier (rires). Encore une fois, on revient sur l’idée : une custard typée Américaine avec la finesse Française. En tant que Français, mes références sont assez simples, nous avons la crème brûlée et ce qu’on appelle la crème anglaise. J’ai travaillé un compromis des deux. Forcément, on trouve la note caramel de la crème brulée mais j’ai cherché à reproduire un peu le côté jaune d’œuf avec la vanille. Le crémeux est de l’ordre du ressenti, souvent lié aux atomiseurs et aux puissances de vaporisation.

E-liquide Green's Custard

Vous souvenez-vous du premier batch ?

P. B. : Oui, absolument. J’assiste toujours au premier roulage d’un batch de nouvelle recette, c’est un peu comme assister à une naissance. Je vérifie tout et j’adore ça. Je ne saurai vous donner la date exacte du premier batch mais il est très proche du premier Vapexpo à Bordeaux en début 2014. Pour l’anecdote, c’est sans doute le liquide qui m’a donné le plus de sueurs froides. Car se rater sur une telle recette n’aurait pas été une bonne chose pour la vape française face à l’Américaine et j’y tenais beaucoup. Montrer un savoir-faire français était important pour moi.

Comment avez-vous trouvé le nom Green’s Custard ?

P. B. : Sincèrement ? On ne s’est pas trop foulé sur ce coup-là ! Je voulais un nom clair pour évoquer la custard et je n’ai pas trouvé autre chose que “custard”, car le terme était déjà bien ancré chez les vapoteurs un peu confirmés de l’époque. Ensuite, je souhaitais totalement assumer une identité Green avec cette patte qui n’a cessé par la suite de donner à Green Liquides son identité d’aujourd’hui. Donc au final : Green’s Custard.

Son succès vous a-t-il surpris ?

P. B. : Oui et non. Oui, car cela restait une custard française et je ne savais pas si j’allais gagner le cœur des adeptes de liquides américains. Non, car je savais que ce type de saveur était très demandé. Le risque était qu’elle ne plaise pas, tout simplement. Heureusement, ce ne fut pas le cas, au contraire. À ce jour, et après tant d’années qu’elle existe, cette référence reste de très loin notre meilleure vente sur l’ensemble du catalogue.

Quelles sont, selon vous, les raisons de son succès ?

P. B. : Je pense que c’est sa finesse et les équilibres généraux. Elle vieillit bien et n’est pas écœurante dans le temps.

E-liquide Green's Custard

Son procédé de fabrication et sa recette ont-t-il changé depuis son lancement ?

P. B. : Un peu… Comme pour l’ensemble de nos produits, rien n’est figé dans le marbre en ce qui concerne le profil toxicologique des produits. Ils peuvent évoluer pour plusieurs raisons : nous ne fabriquons pas nos arômes mais demandons à des aromaticiens de nous fabriquer des arômes sur mesure. Parfois, eux vont devoir cesser d’utiliser une molécule pour des raisons règlementaires ou tout simplement parce qu’ils ne peuvent plus l’acheter. Nous allons donc devoir retravailler la recette avec ces changements. Parfois, on nous indique que l’arôme a été amélioré, soit techniquement, soit gustativement. Et dans ce cas, je me penche toujours dessus car si cela apporte un plus, ça me plait !

Green’s Custard, la carte d’identité

  • Nom : Green’s Custard.
  • Fabricant : Green Liquides.
  • Date de création : Septembre 2013 (création de l’entité Green liquides janvier 2014).
  • Origine : France.
  • Saveur : Une crème vanille légèrement caramélisée. Un peu entre la crème anglaise et la crème brulée.
  • Composition : 60/40 en Version originale et 20/80 pour la gamme Full Vaping.
  • Taux de nicotine : 0, 3, 6, 11 et 16 mg /ml.
  • Disponible : Fioles de 10 ml en tripack (3 fioles) et depuis quelques temps en 50 ml à booster.
  • Prix de vente conseillé : 16,90 € (tripack) et 19,90 € (50 ml), booster compris.

La création d’autres e-liquides légendaires

L’Enfer Original de la gamme Enfer de Vape 47 par...

  • Publié le 9/11/2023

Découvrez la genèse d’un e-liquide de légende racontée par ses créateurs. Aujourd’hui, le duo fondateur de Vape 47 et son Enfer Original.

Guanabana de Solana par Rodolphe Thellier

  • Publié le 9/08/2023

Rodolphe Thellier, directeur général de Solana Premium E-liquides, dévoile les secrets de la naissance de son mythique Guanabana.

Japurà par Maxime Amato

  • Publié le 5/07/2023

Découvrez la genèse d’un e-liquide de légende racontée par son créateur. Aujourd’hui, Japurà d’e.tasty, avec Maxime Amato.