Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Aspect Pod – IPV

Test : Aspect Pod – IPV

  • Par , le 21/03/2019 à 17h00
    Annonce

L’Aspect est la réplique d’IPV à l’Orion de Lost Vape. C’est un pod au design soigné, qui offre une belle palette de vape entre inhalation directe et indirecte. Mais il lui reste un peu de chemin pour rejoindre le maître.

Enfin, du design !

Oui, c’est ce qu’il faut dire d’abord, le design de ce pod est réussi. Il est différent, il ose autre chose. Les proportions sont belles, les lignes tendues et modernes, le métal apporte de la densité et de la robustesse. L’Aspect a du caractère à revendre et plutôt que d’imiter l’Orion Q de Lost Vape, il prend une autre voie, bravo !

Par contre, sur cette photo on remarque que la finition n’est pas parfaite sur cette version noire, au niveau du décor en simili carbone. Rien de grave, les photos accentuent ce défaut sur la version noire, qui n’est pas la plus valorisante pour ce design. Il se remarque moins au quotidien et les versions plus claires du pod ne semblent pas être affectées.

 

Les caractéristiques essentielles de l’Aspect Pod d’IPV

Type de matériel pod
Dimensions mod 90 x 40 x 10 mm
Batterie 750 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 1,5 ml
Résistances acier
Poids du kit 91 g

Dans la boite, on trouve un réservoir, un câble et un mode d’emploi. Nous aurions apprécié trouver un réservoir de rechange.

Un corps de rêve, mais un réservoir perfectible

Comme avec tous les pods, il suffit d’assembler la batterie et la cartouche pour rendre l’engin opérationnel. Cet assemblage se passe bien, une fois sur deux. Le réservoir n’étant pas guidé, il arrive qu’il parte un peu de travers et ne se clipse pas dans son logement. Rien de grave, il suffit de le ressortir et de recommencer, mais c’est un peu agaçant. Un fois en place, par contre, il tient bien, tout en restant simple à retirer.

Avant de le mettre en route, il faut remplir le réservoir, en soulevant cette languette à gauche, et c’est un autre point qui fâche, un peu : il n’y a qu’un trou de remplissage, et ça suffit pour remplir me direz-vous… oui certes, mais ou va l’air qui était dans le réservoir ? Il ressort par le même trou, et provoque régulièrement un reflux du liquide qu’on cherche à faire rentrer. Les bons pods doivent avoir deux trous. On finit par s’en sortir, il faut bien placer l’embout de la fiole et remplir doucement.

Le niveau d’e-liquide est assez facile à contrôler, malgré la couleur fumée du réservoir,  en se mettant à contre jour. On remarque sur cette photo les deux mèches, qui ont une bonne capillarité.

Pour vaper, il faut appuyer sur le bouton argenté, la vape n’est pas automatique. 

Au-dessus du bouton, se trouvent quatre LED bleues, qui indiquent l’état de la charge de la batterie : plus elle est chargée, plus il y a de leds, et inversement, mais pas seulement.
En cliquant 5 fois sur le bouton, on change la puissance entre deux niveaux : 13,7 W si les deux LED opposées s’allument, 11,5 W si les 2 LED du milieu s’allument. À ces puissances et avec une batterie de 750 mAh, l’autonomie est intéressante, entre 180 et 250 bouffées, soit l’équivalent de 15 à 20 clopes. Enfin, en cliquant trois fois sur le bouton, on allume ou éteint la batterie, les LED se livrant alors à une petite danse pour saluer notre initiative.

Pour en terminer avec les présentations, le réservoir dispose d’un réglage de flux d’air sur le côté, avec cette glissière en silicone. Il faut sortir le réservoir pour la régler, et ce n’est pas du tout pratique. Sa course est courte, le moindre déplacement change beaucoup le flux d’air, qui peut être très aérien, pour un pod, ou complètement fermé. Il n’est pas évident d’obtenir un réglage intermédiaire un peu précis, en particulier pour vaper en MTL. C’est agréable de pouvoir régler le flux d’air sur une large plage sur ce pod, mais le système n’est pas au point. 

Bref, ce pod contient de bonnes idées, notamment avec un flux d’air et une puissance réglables, mais la réalisation du réservoir n’est pas optimale. Ça marche, mais c’est pénible.

À la vape !

L’embout n’est pas le plus ergonomique pour les lèvres, mais il n’est pas désagréable pour autant, il est simplement plus approprié pour une vape directe que indirecte.

La vape est agréable, elle est assez douce, la vapeur est légère, comme le hit, mais son volume est satisfaisant et, avec le bon taux de nicotine, la satiété vient assez vite. Mais, du coup, en inhalation directe, ça manque d’intensité, même en sélectionnant la puissance la plus élevée. Les saveurs sont respectées et cette vape plaira à ceux qui aiment la vape douce, mais elle manquera de peps pour la plupart, notamment les défumeurs, qui ont généralement besoin de sensations pour mieux couper l’envie d’une clope.

Par ailleurs, si le réglage du flux d’air permet, en théorie, de choisir entre inhalation directe ou indirecte, de fait, ce réglage étant peu pratique, il est difficile de placer la glissière pour avoir une vraie inhalation indirecte. Quand on y arrive, la vape en inhalation serrée, directe ou indirecte, la vape est agréable, plus dense et intense.

En fait, il y a un souci entre la puissance et le flux d’air : les deux valeurs de puissance sont appropriées à un tirage serré ou direct très restreint, alors que réglage de flux d’air est plutôt fait pour un tirage plus ouvert, avec lequel il faudrait plus de puissance, entre 15 et 18 W.

Bref, le pod Aspect est intéressant et il a une vraie gueule. Il est agréable en main, mais son usage n’est pas très pratique à cause de son réservoir, sa vape “naturelle” est légère. Pour avoir plus d’intensité, il faut la jouer fine avec le réglage de flux d’air pour le resserrer, et surtout ne plus y toucher quand on a trouvé la bonne position !

IPV tient là un design qui a du potentiel, et la batterie ne pose pas de problème.
Tout se passe comme si le bureau d’étude n’avait pas eu le temps de finaliser le réservoir. Une révision pourrait régler les problèmes assez facilement : un réglage de flux d’air plus efficient et moins aérien, un remplissage plus pratique et une insertion plus facile. Dans cette hypothèse, alors oui, le pod Aspect pourrait faire de l’ombre à l’Orion de Lost Vape, qui aujourd’hui le domine sur tous les plans : son remplissage est pratique, la vape est plus intense et satisfaisante, même si la gamme de tirage est moins large.

En résumé

On aime

  • Le design
  • La qualité de fabrication
  • La large gamme de vape, directe ou indirecte
  • Les deux niveaux de puissance
  • L’autonomie suffisante pour une petite journée

On n’aime pas

  • Le remplissage peu pratique
  • Le réglage de flux d’air imprécis 
  • La vape qui manque de peps en inhalation directe
  • Quelques défauts esthétiques sur cette version noire
  • Les ratés possibles à l’insertion du réservoir

Conclusion

3,5 /5
 

Le pod Aspect d’IPV a un bon potentiel, la batterie est bien faite, assez autonome, et jolie. IPV tient là de quoi rivaliser avec l’Orion Q de Lost Vape, sans aucun doute, mais son réservoir interchangeable n’est pas fini : le réglage de flux d’air, peu pratique et un peu trop aérien, rend vape un peu trop douce pour être satisfaisante en inhalation directe et le remplissage n’est pas pratique. Reste donc un bel objet, qui marche bien en inhalation indirecte ou restreinte, mais qui est difficile à régler. Une simple amélioration du réservoir en ferait un très bon pod.

 

Le Pod Aspect de IPV en images

Les derniers articles sur la marque IPV

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Pod Aspect de IPV Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/03/Aspect-1-1.jpg Review Author:Review Date: