Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Les applis de vape désormais interdites par Apple

Les applis de vape désormais interdites par Apple

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Pour des « raisons de santé publique », le géant de la technologie américain a récemment supprimé toutes les applications concernant la vape de son magasin électronique.

Une décision qui n’a plus lieu d’être

Peut-être êtes-vous possesseur d’un iPhone, et donc un habitué de l’AppStore. Et peut-être avez-vous remarqué que certaines des applications du magasin Apple ont subitement disparu. En effet, vendredi dernier, la marque à la pomme a officiellement retiré toutes les applications de vape de son store.

La nouvelle n’a cependant rien d’étonnant. Depuis juin dernier, la firme de Cupertino a refusé l’ajout de toute nouvelle application parlant de vapotage sur son magasin. Une interdiction qui remonterait même à 2018 puisque certaines applications, telles que GoVape, avaient déjà été refusées à l’époque.

La raison ?  Les nombreux cas de décès de vapoteurs signalés aux Etats-Unis depuis plusieurs mois maintenant.

« Récemment, des experts du CDC et de l’American Heart Association ont attribué une variété de blessures pulmonaires et de décès à la cigarette électronique et aux produits du vapotage, allant jusqu’à qualifier la propagation de ces dispositifs de crise de santé publique (…) nous avons mis à jour notre règlement afin que les applications encourageant ou facilitant l’utilisation de ces produits ne soient plus autorisées » a ainsi expliqué le fabricant à Axios.

Matthew L. Myers, président de la Campaign for Tobacco-Free Kids, s’est réjoui de la nouvelle et a annoncé que l’association « applaudit Apple pour avoir pris cette mesure importante » et ainsi « fait sa part pour lutter contre l’épidémie de cigarettes électroniques chez les jeunes ».

La vape toujours dans la tourmente

La semaine dernière, D.Trump annonçait une rencontre (qui n’arrivera pas, plus d’info prochainement) à venir entre son administration et l’industrie de la vape, afin de trouver une « solution acceptable à la problématique du vapotage »

En mai prochain, la PMTA devrait officiellement entrer en vigueur, et ainsi retirer la très grande majorité des produits de la vape du marché américain.

Non, la vape ne se porte décidément pas bien du tout aux Etats-Unis depuis plusieurs mois maintenant. A tel point que l’on peut commencer à se demander si ce marché ne va pas tout simplement s’éteindre à petit feu.

Pourtant, il y a seulement quelques jours, les Centers for disease control and prevention (CDC) expliquaient clairement que les problèmes pulmonaires connus par plus de 2 000 vapoteurs américains étaient causés par une molécule présente uniquement dans les e-liquides artisanaux au THC…

Les applications parlant d’alcool, elles, restent disponibles. Tout comme celles qui tournent autour du cannabis.

La vape aux USA

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

Juul est interdit aux États-Unis

  • Publié le 23/06/2022

L’information a été rapportée par le Wall Street Journal et provoqué l’effet d’une bombe pour l’industrie de la cigarette électronique aux USA.

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.