Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Vinci Mod Pod – Voopoo

Test : Vinci Mod Pod – Voopoo

  • Par , le 18/11/2019 à 17h26
    Annonce

Voopoo propose le Vinci Mod Pod, un compromis entre le pod et le kit tout en un. Bien fini, au design soigné, il se montre assez polyvalent. Pour autant, il souffre de nombreux défauts qui viennent un peu ternir l’impression première d’un produit de qualité.

Pod ou AIO ?

Un pod ou un système All In One (AIO – tout en un) ? Le Vinci de Voopoo va au-delà du simple pod. Doté d’un écran et d’un réglage de puissance, les résistances sont interchangeables. Plus proche d’une box à accu intégré, le Vinci Mod Pod, propose une vape directe et indirecte par un système de rotation de la cartouche sur son emplacement.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod25,3 x 25,3 x 104 mm
Poids du pod110 g
Chargemicro USB
batterie1500 mAh
Plages d'utilisation5 à 40 W
Capacité du réservervoir5.5 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Pod or not Pod ?

Le Vinci a un format plus proche d’un mod AIO qu’un format pod. Son écran et la possibilité de régler les différents paramètres sont un atout ainsi que le changement de résistance tout en gardant la cartouche. Cela pollue beaucoup moins que les systèmes jetables, c’est indéniable. Pod ou mod ? sûrement les deux et le nom du produit n’est pas choisi, ici, par hasard.

Son design et les couleurs employés sont agréable et bien finis. L’emploi de matériaux à effet miroir participent à la sensation de qualité.

Sous le Vinci, on trouve une prise micro USB pour le chargement et les mises à jour. D’une capacité de 1500 mAh, il offre une autonomie correcte pour ce format tout en un. Avec la résistance fournie à 0,3 ohm, il faut recharger le mod pour une utilisation continue sur une journée.

Sur le côté, l’écran intègre les bouton de déclenchement ainsi que deux boutons pour augmenter ou diminuer les watts. L’ensemble est bien intégré et d’un assemblage propre. Aucun cliquetis parasite lors de l’appui n’est à signaler.

En haut du Vinci, on trouve 3 trous de chaque côté (6 au total). C’est le système de passage d’air pour refroidir la résistance de la cartouche. Selon l’orientation de la cartouche, les air flows sont totalement ouverts ou, en partie, obstrués. On passe, alors d’un tirage en inhalation directe à indirecte.

L’écran du mod est lumineux et donne les informations essentielles. Au placement de la cartouche, le Vinci propose une puissance d’utilisation et reconnaît la valeur de la résistance immédiatement. On ne peut pas dépasser la puissance maximale conseillée pour la résistance et ainsi éviter toute erreur de manipulation.

Il existe 3 modes de vape :

  • un mode automatique qui permet de déclencher le mod en aspirant, sans appui sur le bouton de déclenchement.
  • un mode manuel, qui demande un appui sur le bouton fire.
  • un mode automatique et manuel qui permet l’utilisation des deux modes précédents.

Sur notre exemplaire le mode par aspiration n’a jamais fonctionné aussi en mode automatique qu’en mode combiné… on se contentera du bouton classique !

Le Vinci propose aussi un compteur de bouffées qui se met à jour tous les jours. Dans les menus, il est alors possible de suivre sa consommation ou du moins son nombre de puffs quotidiennes sur une période maximale de 14 jours.

Très perfectible

La cartouche pour l’e-liquide accueille 5,5 ml, c’est un très bon point qui laisse envisager des séances de vapotage suffisamment longues pour ne pas remplir la cartouche trop souvent.

Le remplissage se fait en soulevant une petite trappe caoutchoutée, c’est simple et étanche.

Quatre aimants permettent de maintenir la cartouche, rien à dire, ils sont assez puissants pour permettre une très bonne tenue.

Sous la cartouche se trouve le logement pour insérer les résistances. Rien de bien compliqué, c’est bien pensé et peu contraignant.

Mais cette facilité de mise en place engendre quelques défauts. Les suintements sont nombreux après plusieurs bouffées. Si on laisse son mod au repos quelques temps, c’est une véritable piscine que l’on retrouve à la base du contacteur. Visiblement l’étanchéité est à revoir.

Le Vinci est fourni avec deux résistances. La Pnp-Vm1 d’une valeur de 0,3 ohm pour une utilisation entre 32 et 40 W et la PnP-R1 d’une valeur de 0,8 ohm pour une plage d’utilisation entre 12 et 18 W.

La résistance destinée à l’inhalation directe est efficace en association avec les entrées d’air ouvertes au maximum. Elle produit une vape assez volumineuse pour 35 W et les saveurs sont bonnes.

La résistance à 0,8 ohm n’est pas destinée à de l’inhalation indirecte. Elle produit beaucoup de vapeur et même si l’on place la cartouche pour réduire les arrivées d’air, le volume dégagé est très important pour ce type de vape sauf à aimer une vape indirecte très ouverte. Il n’est pas certain qu’un débutant souhaitant un kit polyvalent s’y retrouve. C’est un peu dommage de proposer ce type de résistance dans une approche grand public d’autant plus qu’une résistance à 1,2 ohm (probablement plus adaptée) est proposée par le fabricant mais en option !

Les résistances, par ailleurs, n’apprécient pas beaucoup les e-liquides gras et plus particulièrement celle à 0,3 ohm. Il faut privilégier les liquides en 50 % de PG et 50 % de VG sous peine de changer très fréquemment ses résistances, dommage !

Edit : au moment où nous rédigeons cette revue, Voopoo annonce une évolution du mod pouvant accueillir un accu au format 18650, affaire à suivre.

 

En résumé

On aime

  • Format
  • Polyvalence proposée
  • Suivi de la consommation

On n’aime pas

  • Mode automatique défaillant
  • Résistance MTL inadaptée
  • Problème d'étanchéité
  • Durée de vie des résistances

Conclusion

3,8 /5

Le Vinci Mod Pod de Voopoo est potentiellement un très bon kit d'appoint qui permet de faire varier les plaisirs en passant d'une vape directe à une vape indirecte facilement. Mais de nombreuses fuites, des fonctions non opérationnelles, et la fragilité des résistances viennent sensiblement ternir le tableau.

Le Vinci Mod Pod en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *