Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » La FIVAPE regrette une fois de plus l’amalgame entre vape et tabac

La FIVAPE regrette une fois de plus l’amalgame entre vape et tabac

    Annonce
Les professionnels de l'ecig dénoncent certains aspects des mesures annoncées récemment par le ministère de la Santé.

Des professionnels de l’ecig dénoncent certains aspects des mesures annoncées récemment par le ministère de la Santé.

La Fédération interprofessionnelle de la vape (FIVAPE) est en désaccord avec les orientations du Programme de lutte contre le tabac, annoncées il y a quelques jours par Marisol Touraine, ministre de la Santé. L’association demande un moratoire sur les mesures relatives à la cigarette électronique et s’apprête à présenter ses propositions pour l’encadrement du produit.

La FIVAPE regrette d’une part l’amalgame qui est une nouvelle fois fait entre le tabac et la cigarette électronique. Les restrictions entourant la publicité de l’e-cigarette stigmatisent ce dispositif, qui n’est pas à l’origine des 73 000 décès prématurés liés au tabac, mais pourrait au contraire les éviter. La fédération souligne d’autre part la schyzophrénie du gouvernement, à l’image de Marisol Touraine qui suggère des mesures d’encadrement excessives pour la cigarette électronique, alors qu’elle “l’encourage” dans le même temps pour les fumeurs qui cherchent à se sevrer.

La FIVAPE appelle au dialogue entre les pouvoirs publics et les professionnels du secteur mais “se réserve également toutes les voies judiciaires pour contester des réglementations qui iraient contre l’intérêt général des Français“. Enfin, elle présentera bientôt des propositions quant aux formes de publicité du dispositif et sur l’interdiction du vapotage dans les lieux publics. La FIVAPE ne demande pas “une absence de règles” mais bien une “réglementation adaptée“.


Via Fivape

Review Author:Review Date:
  • lerouge

    Concernant les restrictions entourant la publicité de l’e-cigarette, la circulaire de la ministre de la santé “détaille les modalités d’application aux dispositifs électroniques de vapotage des dispositions relatives à l’interdiction de la publicité en faveur du tabac.” Elle ne crée pas de nouvelles règles, elle constate que celles relatives à la publicité du tabac sont aussi partiellement applicables à un dispositif simulant l’acte de fumer et dont une partie des produits fait explicitement référence à des goûts tabac. Ce n’est donc pas la circulaire en elle-même qui pose problème mais les articles L. 3511-3, L. 3511-4 du code de la santé publique.
    On rappellera par exemple que “La vente de cigarettes en chocolat est interdite car elle est considérée comme un moyen de faire de la publicité ou de la propagande en faveur du tabac au titre des articles L3511-3 et L3511-4 du code de la santé publique”.

    • Patricia

      Donc ?

      • lerouge

        Donc en matière de publicité, il n’y a rien de nouveau. Donc on peut se demander pourquoi le ministère de la santé sort maintenant cette circulaire ou pourquoi il ne l’a pas fait plus tôt?

        • Patricia

          Mais parce que jusqu’ici, la ecig était un produit d’usage courant, non un produit du tabac, et que donc sa publicité ne relevait pas des articles auxquels tu fais référence.

          La circulaire intègre la ecig à ces textes , avec un distinguo cependant par rapport au tabac, distinguo voué à marquer une transition temporaire vers l’interdiction totale de 2016.

          • Strap

            +1000, tu as écrit tout haut ce que je pensais tout bas depuis quelques jours !

          • lerouge

            L’e cig est toujours un produit de consommation courante, la circulaire ne vient rien changer. C’est la possible référence au tabac qui pose problème.
            Ghyslain, en quoi ma précédente réponse non publiée, pose problème?

          • Patricia

            C’est pas ce que je viens de dire ? je me cite :

            Mais parce que jusqu’ici, la ecig était un produit d’usage courant, non un produit du tabac, et que donc sa publicité ne relevait pas des articles auxquels tu fais référence.
            La circulaire intègre la ecig à ces textes….

            La circulaire ne change rien ? Ah bon? Parce que la pub pour les produits d’usage courant genre jus de fruits c’est interdit ?
            la “possible référence” au tabac, ok. Le sens du texte légilatif, on s’en tamponne, on va faire comme si on ne l’avait pas compris.
            Tu es buraliste ?

          • lerouge

            La marque de vêtement Marlboro Classics a été condamnée pour publicité en faveur du tabac, c’est pourtant bien un produit de consommation courante.

          • Patricia

            Qui fait de la pub POUR une marque de tabac !

            Elle est où la pub POUR le tabac dans la ecig ???
            J’ai fait un post juste au dessus pour en parler, et toi tu répond comme si rien n’avait été argumenté.
            ça sert à quoi?
            Tu fais quoi? Du flood ?

    • enora

      Les cigarettes en chocolat interdites mais….je vois tous les jours des chewing gum en forme de cigarette et le must quand on souffle dessus cela fait un petit nuage de fumee lol mais ca…..hein ;p

  • Patricia

    La FIVAPE fait bien de réagir. Et je dirais même que vu ce qu’on a en face, il n’y a pas à lésiner sur l’artillerie:
    – oui, rédiger elle-même les amendements à cette législation, tel que NOUS les réclamons.
    – oui, les faire signer par nos législateurs
    – oui, poursuivre en justice pour défendre notre droit à notre santé

    Reste à savoir si la FIVAPE a aussi les moyens de faire un chèque de 2 milliards à l’Europe pour rendre ses arguments convainquants, et si elle peut proposer un marché qui rapporte 25 milliards par an à l’Etat Français….
    C’est juste ça mon doute …. que la balance de la justice ne penche que du coté où on a mis le plus gros TAS DE FRIC.

    • Tony Fiant

      C’est une loi universelle 😉 La force d’attraction de l’argent, rien n’y échappe…

      • Patricia

        vi :)) c’est une affaire de masse.

        Donc il va falloir peser plus lourd.
        Je propose une grande manif de la vape avec tous les malades du tabac avec nous, et leurs bonbonnes d’oxygène ( ça évitera aux CRS de balancer les feux d’artifice ).
        Et non, je ne blague pas.
        Parce que c’est ça qu’il faut bien leur mettre dans la balance, à nos législateurs:
        Le pognon pèse plus lourd que la vie ?

        Le dire de loin comme ça c’est facile, mais le regarder bien en face ….

  • Tony Fiant

    La schizophrénie, avec un “i” Ghyslain 😉 est tout à fait la position de MT sur ce sujet.
    A force de les em…beter, ils vont peut être finir par lâcher du lest ?

  • Patricia

    ok, bah il va donc falloir faire une circulaire pour remettre les chirurgiens dans le lot des assassins, car causer des blessures avec un scalpel aussi c’est interdit, noir sur blanc, dans le code pénal. Et que le chirurgien rentre merveilleusement bien dans ce descriptif.

    Ce qui est étrange, c’est la façon dont on détourne manifestement et délibérément le sens de la loi, ici.

    En prenant le peuple pour un âne bâté incapable de comprendre en fait que tout ceci n’a d’autre but que de protéger le marché des cigarettiers.
    Or, moi, en tant que citoyenne, je ne missionne absolument aucun de mes représentants pour protéger le marché des cigarettiers. AUCUN .