Vous êtes ici : Vaping Post » L'actualité de la cigarette électronique » La FDA prend des mesures contre Juul

La FDA prend des mesures contre Juul

    Annonce

Fondé en 2007 par James Monsees et Adam Bowen, étudiants de l’université de Stanford, la marque Juul rencontre un succès fulgurant aux USA depuis maintenant plusieurs mois, et le moins que l’on puisse dire est que cette ascension dérange.

Le Juul au centre de toutes les attentions

Il y a quelques semaines, nous vous parlions du Juuling, terme inventé par les médias américains pour parler des adolescents vapoteurs, et qui avait fait énormément de tort à la marque puisqu’elle se retrouvait accusée de créer des produits à destination des plus jeunes. La semaine dernière, la saga continuait avec l’envoi d’une lettre à la FDA de la part de diverses associations qui demandaient alors à l’administration américaine de prendre des mesures contre la marque afin de “restreindre l’utilisation de ses produits par les jeunes”. Quelques jours plus tard, une enquête réalisée par Citigroup désignait la marque Juul comme étant la responsable des problèmes financiers actuellement rencontrés par plusieurs entreprises de Big Tobacco

La FDA s’empare du problème

Aujourd’hui, la demande semble avoir été entendue puisque la FDA a récemment publié une déclaration annonçant d’importantes mesures contre l’utilisation d’ENDS (Electronic Nicotine Delivery System) par les jeunes, et particulièrement concernant ceux de la marque Juul. Dans cette déclaration, la FDA réitère une nouvelle fois son affirmation selon laquelle la nicotine aurait un effet particulièrement négatif sur la “chimie” du cerveau des adolescents qui pourrait alors s’en retrouver altérée. 

Voici les principaux points cités dans cette déclaration : 

  • La FDA dit avoir envoyé une quarantaine de lettres d’avertissements à autant de points de vente qui auraient été pris en flagrant délit de vente à des mineurs lors d’une vaste opération d’infiltration lancée depuis le mois de mars. La FDA en profite pour annoncer qu’elle a, ces dernières années, déjà rédigé 70 350 lettres de ce genre à destination des détaillants, dont 17 000 ont conduit à des amendes.
  • L’agence va lancer de nouvelles recherches concernant l’attrait qu’aurait la marque Juul auprès des plus jeunes. La FDA précise également avoir directement envoyé une lettre à la marque afin de lui demander “les documents liés à la commercialisation des produits ; la recherche sur les effets des produits sur la santé, la toxicologie, le comportement ou les effets physiologiques des produits, y compris l’initiation et l’utilisation par les jeunes ; si certaines caractéristiques, ingrédients ou spécifications du produit plaisent à différents groupes d’âge ; et les événements indésirables liés aux jeunes et les plaintes des consommateurs associées aux produits”.
  • L’administration américaine est également entrée en contact avec plusieurs sites de vente en ligne, et notamment eBay, afin de leur demander de retirer de la vente les produits de la marque Juul

Vers un durcissement de la réglementation ? 

A la fin de la déclaration, Scott Gottlieb, commissaire de la FDA déclare : 

“Ces mesures ne sont que les premières d’une série d’efforts que nous poursuivons dans le cadre de notre nouveau plan de prévention du tabagisme chez les jeunes. Nous annoncerons d’autres mesures dans les semaines et les mois à venir. J’espère que ces mesures envoient un message clair à tous les fabricants et détaillants de produits du tabac que la FDA s’attaque à ce problème de toute urgence, et que si des enfants affluent vers votre produit ou si vous vendez illégalement ces produits à des enfants, alors vous apparaîtrez très rapidement sur le radar de l’agence.”

Il ajoute : 

“Nous explorons également des mesures claires et significatives pour rendre les produits du tabac moins toxiques, attrayants et addictifs, en mettant l’accent sur les jeunes. Plus précisément, dans le cadre de notre plan global, nous avons l’intention d’établir des normes de produits et d’autres règlements pour les systèmes électroniques d’administration de nicotine, comme les cigarettes électroniques, afin de répondre aux dangers et aux préoccupations connus, y compris l’explosion des piles et l’ingestion accidentelle.”

Enfin :

“Ne vous méprenez pas. Nous voyons les possibilités qu’offrent les ENDS tels que les e-cigarettes et d’autres nouvelles formes de distribution de nicotine, afin de fournir une alternative potentiellement moins nocive pour les fumeurs adultes actuellement dépendants et qui voudraient toujours avoir accès à des niveaux satisfaisants de nicotine sans les nombreux effets nocifs qui accompagnent la combustion du tabac. Mais nous devons intervenir pour protéger nos enfants.”

Quelques lignes qui laissent entrevoir d’énormes changements dans la réglementation de la cigarette électronique aux USA dans les semaines et mois à venir.

Juul semble aller dans le sens de la FDA

Suite à la lettre de la FDA reçue par Juul, l’entreprise ne semble pas décider à lutter contre, mais plutôt aller dans son sens. 

En effet, l’entreprise a très récemment déclaré qu’elle dépenserait 30 millions de dollars afin de soutenir l’initiative de l’administration américaine et de différents États du pays dans l’application de l’ordonnance Tobacco 21, visant à relever l’âge minimum légal afin de pouvoir acheter des produits du tabac, de 18 à 21 ans.