Vous êtes ici : Vaping Post » Société » USA : la marque Juul et la FDA attaquées une nouvelle fois

USA : la marque Juul et la FDA attaquées une nouvelle fois

    Annonce

Un grand nombre d’associations demandent à la FDA de prendre des mesures contre la marque Juul afin de préserver les adolescents de leurs produits. 

Les associations demandent le retrait de plusieurs produits de la marque

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, nous vous parlions du Juuling, cette action de vapoter avec un produit de la marque Juul, et qui se serait un peu trop développée auprès des jeunes aux États-Unis. 

Aujourd’hui, nous apprenons que les groupes Campaign for Tobacco-Free Kids, Truth Initiative, American Academy of Pediatrics, American Cancer Society Cancer Action Network, American Heart Association and American Lung Association, qui sont les mêmes ayant attaqué la FDA depuis l’annonce de sa volonté de repousser la fameuse échéance destinée à durcir la réglementation concernant les produits du vapotage, l’attaquent une nouvelle fois en la sommant de prendre des mesures draconiennes contre la marque Juul. 

Dans une lettre envoyée à la Food & Drug Administration, ces associations demandent : 

  • Que la FDA interdise la vente des nouvelles saveurs Juul introduites après la date du 8 août 2016
  • Que la FDA retire du marché “d’autres produits similaires au Juul” qui ont été récemment introduits par d’autres fabricants (cela inclurait des produits comme PHIX, Bo-One et Myle)
  • Que la FDA interdise la vente en ligne des produits de la marque Juul jusqu’à ce que les garanties contre les ventes aux consommateurs mineurs aient été renforcées

Ainsi que d’autres mesures relativement similaires. 

La lettre envoyée par ce groupement d’associations stipule également que “si la marque Juul ne prend pas les mesures nécessaires afin de restreindre l’utilisation de ses produits par les jeunes avant le début de la prochaine année scolaire débutant à l’automne 2018, la FDA devrait prendre diverses mesures supplémentaires pouvant aller jusqu’à interdire l’intégralité des ventes d’un quelconque produit de la marque Juul”.

Comment est-ce que la marque Juul est censée pouvoir lutter contre l’utilisation de ses produits par les jeunes alors que la vente leur en est interdite, est un mystère. La lettre des associations ne précisant pas ce point.  

Une seconde attaque venant de sénateurs

En plus de l’attaque de ces diverses associations, une lettre rédigée par 11 sénateurs démocrates dirigés par Chuck Schumer et comprenant les signatures de Sherrod Brown, Richard Blumenthal, Chuck Schumer, Patty Murray, Tom Udall, Chris Van Hollen, Jack Reed, Ed Markey, Elizabeth Warren et Tim Kaine a été envoyée au PDG de la marque ainsi qu’à Scott Gottlieb, commissaire de la FDA, afin de demander au fabricant de cesser la production de ses produits aux arômes qui sont supposés attirer “les jeunes”. Les sénateurs exigent également de la marque qu’elle leur communique le chiffre des ventes de leurs produits à des mineurs alors que le fabricant fait tout son possible pour que ses produits n’arrivent jamais entre les mains d’adolescents. 

La pression contre la marque Juul ne semble pas faiblir et Kevin Burns, son PDG, a jusqu’au 30 avril pour répondre à la missive. 

Annonce

Les commentaires sont fermés.